Reservé aux abonnés

Kinder et salmonellose: L'enquête suisse donnera ses premiers résultats d'ici une dizaine de jours

Image d'illustration. | Keystone / Ennio Leanza

Le «Ferrerogate» n’épargne pas la Suisse. L’Office fédéral de la santé publique (OFSP) a ouvert une enquête «approfondie» afin de faire la lumière sur une hausse actuelle de salmonelloses. Une épidémie est en cours à l’échelle européenne, à la suite d’ingestion de produits de la marque Kinder, commercialisés par l’entreprise italienne.

Pourquoi on en parle. L’Union européenne enregistre depuis octobre 2021 un bond d’infections à Salmonella Typhimurium, liée à l’ingestion de chocolats Kinder. Au 8 avril, l'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) enregistrait 150 cas confirmés ou probables, la plupart concentrés au Royaume-Uni (65 cas), en Belgique (26 cas) et en France (25).

La majorité des personnes concernées sont âgées de moins de 10 ans et le taux d’hospitalisation avoisine les 50%, indique un rapport commun de l’EFSA et du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC), en date du 12 avril.

Reservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous