| | News

Qu'est-ce qui motive les vaccino-hésitants de Genève?

Pixabay / Gerd Altmann

Qui esquive l’aiguille? Une question cruciale à laquelle les Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) se sont attelés à répondre. Ces travaux, qui datent de fin mars 2021 et viennent d’être diffusés, montrent qu’un quart des résidents genevois hésitaient à se faire vacciner contre Covid-19 au début des campagnes. Ils donnent surtout des indications sur le profil sociologique et les motifs avancés par les personnes pour qui la vaccination n’a rien d’une évidence.

Pourquoi c’est important. Environ 50% des Suisses sont vaccinés ou en cours de vaccination, et le rythme de vaccination est partout en berne. Cela suggère que le pays atteindra un plafond de couverture vaccinale bien plus bas que les 80% espérés par les autorités sanitaires. La réussite des campagnes repose désormais pour bonne part sur la capacité des cantons à identifier, puis convaincre, la partie la plus rétive de la population.

Cet article est réservé aux abonnés.