Je suis jeune, vaudois et en bonne santé. Pourquoi ne puis-je pas encore avoir ma 3e dose?

Dans une unité mobile de vaccination à Lausanne en novembre 2021 | Keystone / Jean-Christophe Bott

L’OFSP a annoncé vendredi 26 novembre que toute la population vaccinée contre le Covid-19 âgée de 16 ans et plus devra recevoir une piqûre de rappel («troisième dose»), au plus tôt six mois après la primo-vaccination. Quelques jours plus tard, plusieurs de nos lecteurs vaudois s’étonnent de ne pas encore pouvoir s’inscrire pour obtenir rendez-vous.

La réponse de Lorène Mesot, journaliste au flux santé. Chers lecteurs, votre empressement à recevoir la troisième dose réjouira certainement les autorités sanitaires, pour qui la lutte contre la vague épidémique actuelle passe par des campagnes de rappel vaccinal.

Cependant, conformément à la volonté fédérale, les cantons donnent la priorité aux personnes vulnérables, aux seniors et aux soignants qui travaillent auprès de patients à risque.

C’est pourquoi, il faudra attendre probablement encore quelques semaines pour obtenir un rendez-vous. Le Département de la santé vaudois explique ainsi:

«Comme annoncé en conférence de presse le 25 novembre, le Canton de Vaud a choisi de donner pour l’instant la priorité aux personnes de 65 ans et plus pour la vaccination de rappel, ainsi qu’aux personnes vulnérables sur présentation d’un certificat médical de leur médecin de santé, parce que les études montrent que c’est chez elles que l’efficacité vaccinale décroît le plus rapidement.»

Lire aussi: Quand et où recevoir sa 3e dose de vaccin Covid

Afin d’accélérer les campagnes de vaccination auprès de cette population, le Canton a lancé des actions de communication ciblées —sms, mails, courriers — le 29 novembre pour inviter les personnes concernées à prendre rendez-vous rapidement.

Quant à la vaccination de rappel des soignants, elle est nécessaire et prioritaire, notent encore les autorités,

«afin de protéger leurs patients et de protéger le système de santé en diminuant les risques d’absentéisme pour cause de maladie».

Le calendrier d’ouverture des campagnes de rappel aux autres catégories de la population sera communiqué ces prochains jours.

Attention, cela ne veut pas dire que les campagnes de rappel sont à la traîne dans le Canton de Vaud. Si les Genevois peuvent déjà se préinscrire et les Neuchâtelois s’inscrire (dès le 1er décembre) pour une 3e dose, cela ne signifie pas qu’ils obtiennent déjà une date de rendez-vous.

Il est probable qu’indépendamment des modalités d’inscription, les moins de 65 ans seront à peu près vaccinés simultanément dans tous les cantons romands, une fois que les seniors et les personnes vulnérables auront reçu leur dose de rappel.