| | hd

INFOGRAPHIE – La carte du refus vaccinal en Suisse

Nous avons décidé de mettre cet article à disposition gratuitement, tant ces informations sont utiles pour comprendre l'épidémie. L'information a néanmoins un coût, n'hésitez pas à nous soutenir en vous abonnant.

L’offensive vaccinale voulue par la Confédération s’est achevée dimanche 14 novembre. Sans sursaut vaccinal. Il faudra donc «faire avec» ces prochaines semaines. Heidi.news s’est penché sur les chiffres cantonaux pour dresser la carte du refus vaccinal en Suisse. Le nombre de personnes non vaccinées a été rapporté à la population éligible, âgée de 12 ans et plus.

Pourquoi on vous en parle. La semaine de vaccination Covid-19 n’a pas produit de résultats fracassants et la Suisse reste à un niveau de couverture vaccinale jugé préoccupant.

Ce qu’il en ressort. Les éléments notables:

  • La Suisse romande et le Tessin s’en tirent plutôt mieux que le reste du territoire, avec des taux de refus proches ou inférieur à la moyenne suisse de 24%.

  • Seule exception en Suisse romande: le Jura, à environ 27% de non-vaccinés dans la population éligible.

  • Toujours en Suisse romande, c’est Neuchâtel qui présente le plus haut taux de vaccination, avec seulement 19% de non-vaccinés, après un début de campagne assez lent.

  • L’opposition au vaccin est nettement plus forte outre-Sarine, avec un pic dans plusieurs petits cantons de Suisse centrale et surtout orientale, qui dépassent allègrement les 30% de non-recours au vaccin.

  • Le canton le moins vacciné du pays est aussi le moins peuplé: Appenzell Rhodes-Intérieures (37% de non-vaccinés), avec une population d’environ 16’000 résidents.

L’état de la campagne. A ce jour, sont vaccinés: 9 seniors sur 10 (90%), les trois-quarts des adultes (74%), et 4 adolescents sur 10 (40%). La campagne de vaccination Covid-19 marque le pas depuis plusieurs semaines – ne progressant que chez les adolescents, et très lentement.

A ce jour, les deux-tiers de la population suisse ont reçu au moins une dose de vaccin, ce qui correspond aux trois-quarts de la population éligible à la vaccination Covid-19. Les objectifs du conseil fédéral – 93% des seniors (65 ans et plus) vaccinés et 80% des adultes (18-64 ans) – sont encore lointains.

Pourquoi il faudra faire avec. La semaine nationale de vaccination n’a pas vraiment déplacé les foules: l’OFSP n’a pas encore communiqué à ce sujet, mais Heidi.news estime, sur la base des données officielles, qu’environ 33’000 personnes ont reçu une première dose de vaccin entre le 8 et le 14 novembre.

D’évidence, le sursaut espéré par les autorités fédérales et cantonales n’aura pas lieu, et la physionomie de la couverture vaccinale en Suisse ne sera pas radicalement modifiée dans les semaines à venir.

Tout concourt ainsi à montrer que la vaccination a atteint un «plafond de verre» en Suisse, qu’il sera difficile de repousser sans nouvelles mesures, politiquement coûteuses, ou via un électrochoc lié à une dégradation rapide de la situation sanitaire.

Tableau de bord climat

Un suivi interactif des grands indicateurs du dérèglement climatique et de ses solutions.