| | Radar

Face à l'accélération fulgurante de l'épidémie, la Catalogne referme ses discothèques

Dans les rues de Barcelone, la nuit du 4 juillet 2021. | Keystone / AP / Joan Mateu

Elles seront restées ouvertes trois petites semaines: les discothèques catalanes, tout comme les établissements de loisirs nocturnes, doivent à nouveau fermer dès vendredi 9 juillet. Les autorités sanitaires de la région de Barcelone évoquent une pause d’au moins quinze jours. C’est la propagation fulgurante du variant Delta qui inquiète le gouvernement régional de Catalogne: l’incidence a été multiplié par huit ces quinze derniers jours; passant de 45 à 380 pour 100’000 habitants. Cette semaine, l’incidence a quintuplé. La hausse des cas commence également à avoir un effet dans les hôpitaux.

Pourquoi ça interpelle. Selon les autorités sanitaires, cette reprise épidémique explosive est liée aux rassemblements de jeunes fêtards – une population peu vaccinées contre Covid –, surtout à Barcelone. Dans la ville, l’incidence sur quatorze jours chez les 16-29 ans dépasse 2000 pour 100’000 habitants. L’immense majorité des personnes infectées présentent des symptômes légers, mais avec quelque 6000 cas quotidiens, l’impact sur les hôpitaux de Barcelone se fait sentir. Les hospitalisation ont ainsi augmenté de 30% et les admissions en soins intensifs de 20% en une semaine. Une hausse qui, même si le nombre de patients reste modeste en valeur absolue, a poussé l’hôpital del Mar de Barcelone à rouvrir un étage pour les patients Covid.

Les mesures concrètes. Dès vendredi 9 juillet, la Catalogne restreint de nombreuses activités et en interdit plusieurs:

  • Tous les bars, salles de concert et discothèques doivent fermer leurs espaces intérieurs. Les espaces extérieurs peuvent rester ouverts au public.

  • Tous les événements de plus 500 personnes seront accessibles aux seuls détenteurs d’un certificat Covid ou d’un test négatif de moins de 12 heures.

  • Le port du masque, qui n’est plus obligatoire en Espagne depuis le 26 juin, est à nouveau recommandé en Catalogne, à l’intérieur comme à l’extérieur.

link

A lire dans Le Monde