| | News

Et si la solution pour vaincre les infections virales se cachait dans le sucre?

Le nouveau coronavirus qui sévit en Chine (ici, un patient à l'hôpital de Wuhan) sera testé avec la nouvelle méthode mise au point. | Keystone / EPA / STR CHINA OUT

Des chercheurs de l’UNIGE, de l’EPFL et de l’Université de Manchester sont parvenus à détruire un large spectre de virus par simple contact en modifiant des molécules de sucre. Leur étude, publiée dans Science Advances, explique comment des cyclodextrines, dérivés naturels du glucose, parviennent à devenir «virucide» en liant et altérant la surface d’un grand nombre de virus. Il s’agit d’une première pour une molécule biocompatible: habituellement, les substances dites «virucides», comme l’eau de Javel, sont toxiques pour l’être humain.

Pourquoi c’est prometteur. Les infections virales tuent des millions de personnes chaque année. Bien que cette étude soit encore en phase préclinique, les résultats obtenus permettent d’espérer la mise au point de médicaments anti-viraux à large spectre. Ils pourraient avoir un impact sur la santé globale en permettant notamment de contrôler plus rapidement les flambées épidémiques d’origine virale. Des tests seront d’ailleurs menés prochainement sur le nouveau coronavirus responsable de l’épidémie actuelle.

Cet article est réservé aux abonnés.

Tableau de bord climat

Un suivi interactif des grands indicateurs du dérèglement climatique et de ses solutions.