| | Radar

Et le meilleur vaccin pour voyager à l'étranger est... l'AstraZeneca

La reprise des voyages internationaux est un élément important de l'après-pandémie. | Keystone / Salvatore Di Nolfi

Quel est le meilleur vaccin pour les voyages internationaux? se demande le journal The Economist. Chaque gouvernement a sa propre politique en matière de reconnaissance des vaccins, rappelle le média anglophone. Par exemple, l’Union européenne n’admet pas de visiteurs vaccinés avec le Covishield, un produit proche de l’AstraZeneca mais qui n’a pas encore été autorisé par l’organisme européen de régulation des médicaments.

Pourquoi c’est important. Le nombre de voyages internationaux a chuté de 74% en 2020. La reprise des vols est donc un élément fondamental de la période post-pandémie, et qui influencera la croissance économique mondiale. Selon le site web de voyage VisaGuide.world, qui a recueilli des données dans le monde entier, c’est le vaccin AstraZeneca qui est le plus largement accepté. Ce sont 119 gouvernements qui le reconnaissent. C’est le produit le plus utilisé et il est approuvé par l’Organisation mondiale de la santé.

Le cas helvétique. En Suisse, le vaccin AstraZeneca n’a pas encore obtenu d’autorisation de mise sur le marché, parce que Swissmedic n’a pas en sa possession toutes les données nécessaires. Le Conseil fédéral a d’ailleurs décidé de faire don aux pays les plus démunis de ses doses du vaccin anglais.

Mais le produit d’AstraZeneca permet quand même aux voyageurs étrangers d’entrer sur le territoire, la Confédération reconnaissant tout «vaccin qui est autorisé en Suisse (par Swissmedic) ou dans l’UE (par l’Agence européenne du médicament, EMA) ou qui figure sur la liste de l’OMS», est-il écrit sur admin.ch.

En Suisse, seuls les vaccins Pfizer-BioNtech, Moderna et Johnson&Johnson sont officiellement autorisés pour administration. Heureusement pour les vaccinés avec le produit de Pfizer-BioNtech, ce dernier arrive en deuxième position des vaccins les mieux reconnus dans le monde – avec près de 90 gouvernements qui l’autorisent. En revanche, le produit de Moderna arrive en milieu de classement, devant celui de Johnson&Johnson, mais derrière le vaccin russe Sputnik V.

link

A lire sur The Economist

Tableau de bord climat

Un suivi interactif des grands indicateurs du dérèglement climatique et de ses solutions.