Reservé aux abonnés

Entre la première et la deuxième vague, le taux d'anticorps a plus que doublé en Suisse

Les cantons les plus touchés sont ceux de l'ouest et du sud du pays. | Capture d'écran du site Corona Immunitas, le mardi 2 mars 2020.

C’est lors de la conférence hebdomadaire de l’OFSP ce mardi 2 mars que Milo Puhan, directeur de l'Institut d’épidémiologie de l’Université de Zurich, a livré un nouveau bilan intermédiaire de Corona Immunitas. Ce vaste programme de recherche étudie la propagation et les effets de l’épidémie à l’échelle de la Suisse en coordonnant au niveau national les études de quatorze universités et organisations de santé du pays qui investiguent sur l’épidémie.

Pourquoi on en parle. Le programme Corona Immunitas offre une vue d’ensemble sur la progression du taux d’anticorps Covid-19 au sein de la population suisse. Les résultats présentés cet après-midi montrent qu’entre la première vague et février 2021, les taux de séroprévalence ont doublé ou même triplé dans la plupart des cantons étudiés. Par ailleurs, les taux observés chez les plus de 65 ans récemment témoigneraient des premiers effets de la vaccination, indique Milo Puhan.

Reservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous