| | Radar

Certains staphylocoques dorés échappent aux attaques des antibiotiques en s'endormant

Les recherches la stratégie d'endormissement des bactéries face aux traitements antibiotiques ont été menées sur des Staphylococcus aureus (staphylocoque doré). | Shutterstock / Tatiana Shepeleva

Une équipe de chercheurs, de plusieurs universités, dirigée par Annelies Zinkernagel, infectiologue et professeure à l'Université et à l'hôpital universitaire de Zurich, n’a pas découvert que les bactéries pouvaient développer des résistances aux antibiotiques. Mais l’équipe a réussi à démontrer la stratégie de survie aux traitements antibiotiques de bactéries, des Staphylococcus aureus ou staphylocoques dorés, prélevées sur la peau: elles ralentissent leur métabolisme et survivent ainsi aux attaques. En d’autres termes, elle dorment pendant le traitement! «Elles deviennent tolérantes et une fois la thérapie terminée, elle se réveillent à une nouvelle vie et provoquent des infections difficiles à traiter», explique l’Université de Zurich.

Pourquoi ça réveille la recherche. En comprenant mieux les mécanismes qui permettent aux bactéries de repousser les antibiotiques, cela permet d’orienter les recherches vers de nouveaux traitements efficaces. Cette tolérance passagère décrite dans le PNAS le 16 février a ainsi permis de démontrer que «les dérivés de la vitamine A qui ciblent la membrane cellulaire (des bactéries, ndlr.) ont un potentiel prometteur pour combattre les bactéries dont le métabolisme est ralenti». Pour Annelies Zinkernagel, une autre approche est également possible: «Si nous parvenons à réactiver la croissance de ces bactéries, elles ne pourront probablement plus échapper aux antibiotiques».

link

A lire, en allemand, sur le site de l'Université de Zurich

Tableau de bord climat

Un suivi interactif des grands indicateurs du dérèglement climatique et de ses solutions.