En Inde, une enquête dévoile une escroquerie géante de dépistage du Covid

L'escroquerie s'est tenue durant le pèlerinage de la Kumbh Mela, le plus grand pèlerinage au monde. | Keystone / AP Photo / Karma Sonam

Tout a commencé avec un SMS envoyé à un agent de l'entreprise publique d'assurance indienne LIC, selon lequel son résultat de test PCR était négatif. Le hic? Vipan Mittal n'avait pas fait de test. Sa ténacité à élucider le mystère a mené à une enquête d'envergure, qui a dévoilé que des milliers de tests effectués pendant la Kumbh Mela, le plus grand pèlerinage au monde, ont été falsifiés. Le minuscule taux de positivité (2,8% alors que durant la même période les autres districts de l’Etat d’Uttarakhand enregistraient un taux d’environ 14%) que les autorités avaient choisi d'ignorer, avait pourtant interloqué.

Comment c’est possible. Les autorités indiennes ont ordonné un dépistage massif — au moins 50’000 tests quotidiens — durant la période du pèlerinage. Lors de l’enquête, encore en cours, il s’est avéré que les coordonnées des personnes réellement testées ne correspondaient pas à celles des pèlerins prétendument testés. Le nombre exact de faux tests ainsi effectués n’est pas encore connu.

link

A lire sur Times of India