Reservé aux abonnés

En Inde, la campagne chaotique de vaccination

Un membre du personnel médical de l'hôpital de Gauhati s'apprête à administrer une dose de vaccin | AP / Anupam Nath

En Inde, la campagne de vaccination, autoproclamée comme la plus grande du monde, a du plomb dans l'aile. L'objectif de parvenir à vacciner 300 millions d'Indiens d'ici la fin de l'été ne sera probablement pas atteint. Démarrée samedi dernier auprès des personnels de santé considérés comme prioritaires, la campagne a subi divers couacs. Toutefois, le gouvernement maintient son optimisme alors qu'à ce stade, la barre des un millions d'Indiens vaccinés a été franchie, selon les chiffres officiels.

Pourquoi on vous en parle. L'Inde est le deuxième pays le plus touché par Covid-19, derrière les Etats-Unis. Selon les statistiques officielles, environ 10,6 millions d'Indiens ont été infectés et 15’3000 en sont morts. Même si la propagation du virus a ralenti depuis plusieurs semaines, le gouvernement de Narendra Modi a fait de cette campagne de vaccination un enjeu national. Il veut montrer au reste du monde qu'il peut enrayer la pandémie avec ses propres vaccins.

Reservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous