Reservé aux abonnés

En Chine, subir l’épidémie de Covid comme un jour sans fin

A Pékin, le 8 mai 2022, un agent de santé attend les habitants du quartier Chaoyang pour un dépistage de l'ensemble des habitants. | Keystone / AP / Andy Wong

Si l’on passe outre le côté orwellien des mesures drastiques de lutte contre le Covid en Chine et en particulier à Shanghaï, ce qui étonne le plus dans la situation Covid actuelle dans le pays, ce n’est pas tant la brutalité d’un système, mais bien l’incapacité des pouvoirs publics à faire évoluer leur stratégie «d’élimination dynamique» de la maladie. Pourquoi et comment en est-on arrivé à s’enfermer dans un jeu de la taupe sans fin? Stratégie «zéro Covid» que l'OMS, jusque-là plutôt bienveillante avec la Chine, vient d'ailleurs de qualifier de «pas viable à terme».

Pourquoi on en parle. Le président chinois, Xi Jinping, vient à nouveau de le rappeler: l’approche choisie est tout à la fois la plus «scientifique» et la plus «efficace», et suppose une «adhésion indéfectible de tous». Il s’est fait menaçant également, promettant de «lutter résolument contre toutes les paroles et les actes qui déforment, questionnent et remettent en cause» la politique de «prévention» du pays face à l’épidémie. La propagande n’en finit donc plus d’insister sur les efforts cyclopéens déployés pour détecter, tracer, isoler et contraindre le coronavirus et son variant Omicron.

Reservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous