| | Radar

Eh non, Didier Raoult n’est pas opposé aux vaccins

Le Pr Didier Raoult, le 24 juin lors de son audition parlementaire à Paris. | Keystone / AP / Christophe Ena

«Je suis favorable à la vaccination systématique des personnels soignants.» Ces quelques mots de Didier Raoult, dans un tweet du 9 juillet, ont provoqué la stupeur chez nombre de ses partisans. A tort, analysent les Décodeurs du Monde, qui ont passé au crible ses anciennes déclarations. S’il s’est d’abord montré prudent sur la vaccination Covid-19, en s’opposant notamment à toute vaccination obligatoire, l’infectiologue marseillais n’a jamais été hostile aux vaccins. Dès le 11 janvier, il indiquait que ses équipes étaient volontaires pour vacciner dans l’établissement qu’il dirige. Ses déclarations sur la vaccination Covid-19 se sont faites de plus en plus favorables au fil des mois – à l’image, finalement, d’une bonne partie de la communauté scientifique.

Pourquoi on vous on parle. Anti-establishment, anti-méthodologie, anti-pharma, le charismatique directeur de l’IHU Méditerranée Infection a eu tôt fait d’agréger autour de lui de farouches opposants à toutes les mesures sanitaires contre la pandémie, vaccins compris. Jusqu’à son propre avocat, Fabrice Di Vizio, militant antivax, qui s’est désolidarisé publiquement de son client après son tweet en faveur de la vaccination des soignants. D’où la tentation de voir un revirement dans sa récente déclaration. D’autres y voient même une position dictée par les pressions que subit Didier Raoult, objet de plusieurs plaintes et procédures administratives. Mais ses déclarations avant la pandémie montrent bien qu’il est en général très favorable aux vaccins.

link

A lire dans Le Monde

Tableau de bord climat

Un suivi interactif des grands indicateurs du dérèglement climatique et de ses solutions.