Reservé aux abonnés

Deux anticorps vaudois, efficaces contre Omicron, poussent la porte des essais cliniques

Photographie au microscopie électronique des anticorps P5C3 et P2G3 liés au domaine de liaison du récepteur de Spike RBD (receptor binding domain). | Courtoisie CHUV-EPFL

Une équipe du CHUV et de l’EPFL a découvert une combinaison d’anticorps capable de neutraliser Omicron chez le macaque — des résultats publiés le 25 juillet 2022 dans Nature Microbiology. Les essais cliniques débuteront en août avec à la clé, peut-être, une nouvelle arme dans l’arsenal thérapeutique contre Covid-19.

Le Dr Craig Fenwick, directeur de la plateforme clinique d’immuno-monitorage du CHUV, a dirigé ces travaux en compagnie des Prs Giuseppe Pantaleo (CHUV) et Didier Trono (EPFL), et de la Dre Priscilla Turelli (EPFL). Il revient sur la traque aux anticorps menée en Suisse romande ces derniers mois.

Reservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous