Une piste pour détecter les rechutes cancéreuses trois ans avant leur apparition

Visualisation d'une cellule cancéreuse. | Istock

Le cancer peut récidiver des années après la première rémission. A Boston, des chercheurs du Broad Institute ont développé un test capable de détecter des centaines de mutations génétiques courantes dans les tumeurs du sein.

Comment ça marche. Grâce à des échantillons sanguins prélevés sur des patients à divers stades de la maladie et de la rémission, les chercheurs ont pu tester leur procédé. Dans Clinical Cancer Research ils montrent que leur méthode peut détecter la présence de cellules cancéreuses résiduelles jusqu’à trois ans avant le diagnostic de rechute.

link

Harvard Gazette