| | News

Israël: des infections plus fréquentes chez les vaccinés de la première heure

La campagne de vaccination israélienne a commencé le 19 décembre 2020, avec la vaccination du Premier ministre Benjamin Netanyaouh, au centre médical Chaïm Sheba de Ramat Gan. | Keystone /

Une vaste étude israélienne rapporte que le taux d’infections Covid-19 post-vaccinale s’accroît chez les personnes ayant reçu le vaccin de Pfizer depuis plus de cinq mois, par rapport à celles l’ayant eu plus récemment. Il est alors multiplié par deux, voire par trois pour les personnes de plus de 60 ans. C’est la première fois que ce phénomène est quantifié.

Pourquoi c’est important. Pfizer avait déjà prévenu en avril que la protection conférée par son vaccin — et par extension tous les vaccins ARN — s’affaiblissait au fil des mois. Plusieurs pays ont déjà annoncé leur intention de procéder à un rappel vaccinal chez les personnes vulnérables. Mais la communauté de santé publique est partagée sur la nécessité d’un rappel pour tout le monde.

Cet article est réservé aux abonnés.

Tableau de bord climat

Un suivi interactif des grands indicateurs du dérèglement climatique et de ses solutions.