Des chercheurs développent une paille anti-hoquet efficace

Le dispositif en question, dans sa présentation Kickstarter. | Hiccaway, DR

Il n’y a pas que le cancer en médecine. Un neurochirurgien iranien en poste à l’université du Texas a développé un dispositif anti-hoquet surnommé HiccAway. Il s’agit d’une sorte de paille en plastique qui contraint son utilisateur (enfant ou adulte) à faire un gros effort de succion, qui suffit à venir à bout du hoquet dans la plupart des cas. C’est le Guardian qui s’en fait l’écho, non sans mentionner des alternatives gratuites de grand-mère: aspirer de l’eau en se bouchant les oreilles ou boire un verre d’eau à l’envers. La paille anti-hoquet est quant à elle vendue près de 19 euros en Europe – mais pas encore en Suisse.

Pourquoi c’est intéressant. Ce dispositif a fait l’objet d’un essai auprès de quelque 200 participants dans le monde grâce à un financement participatif lancée en 2020. Ces travaux ont été publiés le 18 juin dans une lettre au Lancet, ce qui est sans contexte un gage de qualité. Les volontaires rapportent un taux d’efficacité de 92% contre le hoquet passager, et ils sont 9 sur 10 à estimer que ce nouveau remède fait mieux que les remèdes traditionnels. Le principe: en inspirant avec vigueur un liquide, on force le diaphragme à se contracter et l’épiglotte à se fermer, ce qui stimule en même temps les deux nerfs (phrénique et vague) responsables du hoquet.

link

A lire dans le Guardian (EN)