| | Radar

Des anticorps dans le lait maternel jusqu’à dix mois après infection

Pixabay / Stocksnap

L’immunité à Covid-19 se transmet-elle via le lait maternel? Une équipe de chercheurs de l’hôpital Mount Sinai à New York vient d’obtenir de nouveaux résultats à ce sujet, présentés en congrès le 21 septembre et relayés dans le Guardian. Ils montrent que le lait maternel des femmes ayant eu le Covid-19 contient des anticorps neutralisants – notamment des IgA, capables de patrouiller dans les muqueuses respiratoires – pendant une durée allant jusqu’à dix mois. De quoi protéger efficacement le nouveau-né allaité contre l’infection et ses conséquences.

Pourquoi c’est intéressant. On savait déjà que des anticorps anti-Sars-CoV-2 étaient présents dans le lait maternel après infection ou vaccination. La même équipe a ainsi démontré qu’à peu près toutes les femmes allaitantes avaient des anticorps dans le lait après avoir reçu un vaccin ARN. Mais la présence durable d’anticorps IgA après une infection ouvre la perspective d’une nouvelle forme de traitement, estime l’infectiologue ayant piloté ces recherches: pulvériser un produit issu du lait maternel pour protéger les bronches contre l’infection. Avec de meilleures perspectives que l’injection de plasma de convalescents, qui a donné des résultats décevants.

link

A lire dans le Guardian (EN)