| | Radar

Delta fait chuter l’efficacité des vaccins ARN à 60-70%

Au Newport Jazz Festival (Rhode Island), le 31 juillet 2021. Le potentiel de transmission accru de Delta a conduit les CDC américains à opérer un revirement et rendre de nouveau le port du masque obligatoire pour les vaccinés, fin juillet 2021. | Keystone

Quel impact du variant Delta sur l’efficacité des vaccins ARN? Dans de nouveaux travaux relayés par le site médical Stat News, les Center for Disease Control (CDC) américains en fournissent une estimation large mais de qualité, d’après une étude sur 4000 professionnels de santé dépistés toutes les semaines depuis le début des campagnes de vaccination. Les vaccins Covid-19, qui protégeaient de 90% des infections Covid-19 (symptomatiques ou non) jusque-là, ont vu leur efficacité chuter à environ 60-70% avec la survenue de Delta. Le déclin de l’immunité vaccinale dans le temps pourrait contribuer au phénomène, mais il est clair que c’est le variant qui est ici le premier facteur.

Lire aussi: Non, les vaccins ne sont pas inutiles contre la transmission de Delta

Pourquoi on vous en parle. On sait le variant Delta capable d’un échappement vaccinal partiel, ce que cette étude permet de quantifier. Elle confirme les précédents rapports en provenance des Etats-Unis et d’autres pays, sur le nombre accru d’infections post-vaccinales avec Delta. Les personnes vaccinées restent protégées contre les formes graves et ont en général de simples épisodes bénins, de type rhume. Elles restent par ailleurs moins susceptibles de transmettre le virus que si elles n’étaient pas vaccinées. Mais il est clair qu’elles peuvent contribuer à l’émergence de foyers épidémiques, ce qui représente un défi de santé publique à l’heure où la quatrième vague se fait de plus en plus tangible.

link

A lire dans Stat News

Tableau de bord climat

Un suivi interactif des grands indicateurs du dérèglement climatique et de ses solutions.