| | Radar

D’Istanbul à Rome, un parfum de normalisation flotte sur l’Europe

Keystone

Environ 300 personnes se sont pressées pour visiter le Colisée à Rome. Loin des 20’000 personnes quotidiennes, mais un espoir de retour à la normale souffle en Italie après que la pandémie de coronavirus a fait plus de 33’000 morts. Le Grand Bazar d’Istanbul, ainsi que d’autres lieux touristiques, monuments et lieux publics d’Europe ont également rouvert leurs portes ce lundi 1er juin.

Pourquoi il ne faut pas pour autant crier victoire. Le nouveau coronavirus reste toujours très actif sur la planète. L’OMS rappelait que le virus, bien que moins présent, n’était pas pour autant moins pathogène. Si les courbes de nouveaux cas chaque jour indique que la première vague de la pandémie est passée dans la plupart des pays européens, le coronavirus est encore très répandu en Amérique latine, aux Etats-Unis ou en Inde, où l'épidémie est encore galopante.

link

La Croix

Heidi.news sur Telegram, chaque fin de journée, recevez les articles les plus importants.
Inscrivez-vous!