Reservé aux abonnés

Covid-19 accélère l'utilisation des données hospitalières pour la recherche

Patient Covid et soignante au CHUV. (KEYSTONE/POOL/Laurent Gillieron)

Le 11 mai, le CHUV a mis en place une nouvelle déclaration de consentement général pour la recherche, un processus général engagé bien avant la crise dans tous les hôpitaux universitaires suisses.

Pourquoi c’est important. La crise du coronavirus a montré à quel point il était vital de disposer rapidement de données médicales. Le premier maillon dans cette chaîne de recherche est le consentement du patient, nécessaire pour récupérer ses données.

Reservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous