Reservé aux abonnés

Les primes d'assurance-maladie augmenteront-elles à cause du coronavirus?

Carte d'assurance-maladie Atupri dans une pharmacie zurichoise le 28 cctobre, Keystones ¦ Christian Beutler

Si la pandémie de coronavirus a entraîné des surcoûts pour le système de santé liés au dépistage, au traitement et à la prévention de la maladie, l’arrêt provisoire des opérations électives et des consultations ambulatoires non urgentes décharge (du moins provisoirement) le système. Quel impact sur les coûts de la santé et sur les primes d’assurance-maladie ces prochaines années? Heidi.news a sondé les dix plus grands assureurs du pays à ce sujet.

Pourquoi c’est important. Le coronavirus a mis le monde de la santé en ébullition. Plusieurs assurances-maladie ont déjà annoncé que Covid-19 n’entraînerait pas d’augmentation des primes en 2021, les réserves étant là pour faire face à ce genre de situation exceptionnelle. La question du financement du manque à gagner de certains prestataires dû à l’arrêt de leurs activités non urgentes nourrit un vif débat entre les cantons et les assureurs, et le spectre d’une deuxième vague épidémique n’est pas loin. Si les réserves des assureurs devaient être reconstituées au cours de ces prochaines années, cela pourrait avoir des conséquences pour les primes d’assurances-maladie.

Reservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous