Le torchon brûle entre l’OMS et Taïwan, soutenue par les Etats-Unis

Le Dr Bruce Aylward, qui a dirigé la mission de l'OMS en Chine, est apparu très mal à l'aise à la TV hongkongaise lors d'une question sur le statut de Taiwan. L'épisode devenu viral à Taïwan, est ici rapporté sur une TV locale. | Formosa News, DR

La lutte de Taïwan pour sa reconnaissance internationale face à la Chine passe désormais par le coronavirus, relate Le Monde. Le petit État insulaire, indépendant de facto depuis un demi-siècle, reproche à l’OMS de ne pas avoir pris en compte ses avertissements sur les risques de transmission interhumaine de Covid-19. Une lettre avait été envoyée à cet effet le 31 décembre 2019 à l’OMS, alors que la Chine continentale s’appliquait encore à minimiser l’ampleur de la crise sanitaire. Le directeur général de l’organisation, Tedros Ghebreyesus, se défend quant à lui de toute légèreté.

Pourquoi c’est intéressant. Dans sa lutte, Taïwan peut compter sur le soutien des États-Unis, décidés à disputer le leadership chinois et prompts à dénoncer la véracité des chiffres officiels chinois, après avoir plus que tardé à réagir à la crise. Quant à l’OMS, elle peine à convaincre de son indépendance, au regard des hommages appuyés apportés à la Chine pour sa gestion de la crise et le renversement de sa courbe épidémique. L’organisation se trouve en fait prise dans des enjeux géopolitiques qui la dépassent, alors même qu’elle dépend du soutien financier des Etats-membres pour ses (maigres) finances.

Mais c’est un épisode médiatique devenu viral qui a mis le feu aux poudres: interrogé le 28 mars à la TV hongkongaise sur le statut de Taïwan à l’OMS, l’épidémiologiste Bruce Aylward, qui a dirigé la mission de l’organisation en Chine, a préféré faire mine de ne pas entendre la question, et garder le silence pendant plusieurs secondes avant une interruption de la ligne.

Une catastrophe en matière de communication, qui oblige désormais l’organisation sanitaire internationale à jouer les pompiers.

link

A lire dans Le Monde