| | News

Les grandes étapes de l'épidémie de Covid-19 jusqu'au 31 décembre 2021

Coronavirus. | Shutterstock

Ci-dessous, vous trouverez les principaux chiffres et informations concernant la pandémie de Covid-19 du 31 décembre 2019 au 31 décembre 2021.

31 décembre. Le Conseil fédéral a décidé cet après-midi de ne pas imposer à la population de nouvelles mesures de restriction malgré l’augmentation importante du nombre de cas ces derniers jours. Ses arguments:

  • «La situation dans les hôpitaux est préoccupante et l’évolution des prochains jours est incertaine», explique le Conseil fédéral dans un communiqué. Il estime que le nombre d’hospitalisations va continuer à augmenter. Pour autant, l’impact sur les soins intensifs reste inconnu à ce stade, précise-t-il.

  • Pour le Conseil fédéral, il est difficile d’imposer un nouveau train de mesures alors que l’impact de celui décrété le 17 décembre n’est pas encore quantifiable de façon précise.

Le gouvernement indique que de nouvelles mesures seront prises uniquement si elles sont jugées indispensables, c’est-à-dire si «la situation dans les hôpitaux se dégrade encore fortement ou si le Conseil fédéral reçoit de nouvelles informations montrant qu’il est nécessaire d’intervenir». Dans ce cas, il pourrait agir rapidement avec un paquet de mesures, déjà prêt, comprenant des fermetures d’établissements et d’institutions.

Dès le 3 janvier, les règles de quarantaine suite à un contact avec une personne touchée par le Covid-19 changeront dans le canton de Vaud et du Jura:

  • La durée de la quarantaine est réduite à 7 jours — au lieu de 10 — et sera limitée aux personnes faisant ménage commun ou ayant été en contact intime avec des personnes testées positives, expliquent les autorités dans des communiqués.

  • Aucun test n’est requis pour sortir de quarantaine au bout de sept jours.

  • Les quarantaines s’appliqueront désormais aussi aux personnes vaccinées sauf si elles ont reçu leur dernière dose ( primovaccination ou rappel) depuis moins de quatre mois. Les personnes guéries depuis moins de quatre mois seront également exemptées.

Le canton de Genève a annoncé pour sa part que cette règle s’appliquera dès le 1er janvier, précisant que le premier jour de quarantaine est celui du dernier contact avec la personne testée positive. Actuellement, Omicron représente 80% des nouvelles contaminations.

Ces annonces font suite à une décision de l’OFSP qui vient d’accorder l’autorisation aux cantons de réduire la quarantaine de dix à sept jours. D’autres cantons devraient logiquement emboîter le pas.

30 décembre. Pour faire face à la cinquième vague épidémique, les Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) en sont réduits à décider de nouveau une suspension des opérations électives non urgentes (interventions programmées) à compter du 3 janvier 2022. Elles seront reprogrammées quand la situation sanitaire le permettra.

Dans son communiqué, l’institution se dit à la limite de la saturation:

«Malgré la réduction du programme de chirurgie, les limites de capacité sont proches d’être atteintes, particulièrement aux soins intermédiaires et aux soins intensifs.

Par ailleurs, l’augmentation constante des contaminations dans le canton ainsi que la spectaculaire progression du nouveau variant Omicron dans la population devraient entraîner rapidement un plus grand nombre d’hospitalisations.»

Les interventions urgentes seront réalisées, aux HUG ou dans les cliniques privées du canton, réquisitionnées pour l’occasion. Tous les chirurgiens habilités à opérer pourront le faire, sans distinction, dans le public ou le privé.

A ce jour, 190 malades du Covid-19 sont hospitalisés aux HUG, dont 20 en soins intermédiaires et 17 en soins intensifs.

Vendredi 31 décembre à 13 heures, le Conseil fédéral se réunit pour une séance de crise téléphonique. La situation épidémiologique en Suisse nécessite une telle réunion. L’exécutif ne tiendra pas de conférence à l’issue de sa séance, mais une communication écrite est prévue:

Capture d’écran 2021-12-30 à 17.20.34.png

Avec 1640 «cas» pour 100’000 habitants, l’incidence globale des 14 derniers jours continue sa hausse. Les chiffres absolus passent à 142’836 (133’381 hier) nouvelles infections enregistrées ces deux dernières semaines.

Les incidences cantonales les plus élevées ces 14 derniers jours se trouvent dans les cantons de: Genève (2607,7), Tessin (2502,6), Obwald (2445,6), Jura (2413,5), Valais (2223,5) et Vaud (2114,2).

Les nouvelles infections des dernières semaines ont des effets sur les

  • hospitalisations, avec une moyenne de 86,1 par jour et un taux d’occupation de 69,8% (dont 7,7% de patients Covid). Dans les Unités de soins intensifs, le taux d’occupation est de 75,9%; les cas Covid représentent 37,7% du taux d’occupation, soit 325 patients sur 862 lits disponibles;

  • et les décès, avec une moyenne de 14,7 par jour.

Le variant Omicron représente désormais 65,1% des nouvelles infections en Suisse et le variant Delta 34,6% (en date du 18 décembre).

Le taux de reproduction effectif (Re) du virus s’établit désormais à 1,10 (estimation du 17 décembre) au niveau national, selon la statistique de l’Université de Zurich. 15 cantons ont un Re égal ou supérieur à 1.

A la mi-journée, l’OFSP a annoncé 19’032 nouveaux tests positifs (soit une hausse de 66,2% par rapport à jeudi dernier), 129 nouvelles hospitalisations et 23 nouveaux décès, pour 70’116 tests effectués ces dernières 24 heures.

Actuellement, 58’285 personnes sont en isolement et 27’324 en quarantaine. Soit 85’609 personnes.

Pour ce qui est des certificats Covid, 22’509’799 ont été délivrés depuis le 7 juin.

29 décembre. Les rassemblements pour Nouvel An seront limités en Valais. Le Conseil d'Etat limite à 15 personnes les rassemblements spontanés dans l'espace public pour le nuit du 31 décembre dès18 heures et jusqu’au 1er janvier à 6 heures. Elle concerne tous les rassemblements spontanés dans l'espace public «dans la rue, sur les places publiques, les promenades, les parcs».

Avec 1531,4 «cas» pour 100’000 habitants, l’incidence globale des 14 derniers jours repart à la hausse. Les chiffres absolus passent à 133’381 (126’368 hier) nouvelles infections enregistrées ces deux dernières semaines.

Les incidences cantonales les plus élevées ces 14 derniers jours se trouvent dans les cantons de: Obwald (2456,1), Genève (2360,2), Tessin (2098,9), Jura (2066,2), Valais (1952,3) et Vaud (1903,2).

Les nouvelles infections des dernières semaines ont des effets sur les

  • hospitalisations, avec une moyenne de 88,4 par jour et un taux d’occupation de 69,5% (dont 7,6% de patients Covid). Dans les Unités de soins intensifs, le taux d’occupation est de 78,6%; les cas Covid représentent 36,5% du taux d’occupation, soit 315 patients sur 864 lits disponibles;

  • et les décès, avec une moyenne de 15,5 par jour.

Le variant Omicron représente désormais 57,8% des nouvelles infections en Suisse et le variant Delta 41,8% (en date du 17 décembre).

Le taux de reproduction effectif (Re) du virus s’établit désormais à 1,10 (estimation du 17 décembre) au niveau national, selon la statistique de l’Université de Zurich. 15 cantons ont un Re égal ou supérieur à 1.

A la mi-journée, l’OFSP a annoncé 17’634 nouveaux tests positifs (soit une hausse de 52,5% par rapport à mercredi dernier), 156 nouvelles hospitalisations et 25 nouveaux décès, pour 66’746 tests effectués ces dernières 24 heures.

Actuellement, 55’779 personnes sont en isolement et 26’608 en quarantaine. Soit 82’387 personnes.

Pour ce qui est des certificats Covid, 22’312’219 ont été délivrés depuis le 7 juin.

28 décembre. Lors de son point de presse hebdomadaire, l’OFSP a présenté la situation épidémiologique actuelle – stable à un haut niveau de nouvelles infections – et les évolutions possibles dans les jours et semaines à venir. Avec Omicron, Tanja Stadler, présidente de la task force scientifique de la Confédération, estime comme

«plausible le scénario des 20’000 nouvelles infections quotidiennes au cours des premières semaines de janvier 2022.»

La scientifique s’attend à une augmentation très rapide des contaminations ces prochains jours.

De son côté, Patrick Mathys, chef de la section Gestion de crise et collaboration internationale de l’OFSP, a expliqué que:

«le temps de doublement des infections est de trois à cinq jours avec Omicron. Actuellement, le canton du Tessin est particulièrement touché, mais cela va très rapidement concerner tous les cantons.»

Si le variant Omicron se répand très vite, les personnes infectées semblent développer des symptômes plus légers. Mais de nombreuses incertitudes demeurent à ce sujet, notamment l’effet de l’immunité due à la vaccination.

Enfin, pour Rudolf Hauri, président de l'Association des médecins cantonaux de Suisse,

«la situation dans les hôpitaux du pays est gérable dans l’ensemble, même si certains établissements ont atteints leurs limites de capacité. En revanche, certains cantons n’arrivent plus à retracer tous les cas contacts des personnes nouvellement infectés, vu le nombre quotidien élevé actuellement.»

Avec 1450,9 «cas» pour 100’000 habitants, l’incidence globale des 14 derniers jours repart à la hausse. Les chiffres absolus passent à 126’368 (125’395 hier) nouvelles infections enregistrées ces deux dernières semaines.

Les incidences cantonales les plus élevées ces 14 derniers jours se trouvent dans les cantons de:

  1. Obwald (2469,3),

  2. Genève (2196,9),

  3. Jura (1904,8),

  4. Vaud (1771,9),

  5. Valais (1744,9) et

  6. Tessin (1737,1).

Les nouvelles infections des dernières semaines ont des effets sur les

  • hospitalisations, avec une moyenne de 83,5 par jour et un taux d’occupation de 67% (dont 7,7% de patients Covid). Dans les Unités de soins intensifs, le taux d’occupation est de 78,6%; les cas Covid représentent 38,9% du taux d’occupation, soit 334 patients sur 858 lits disponibles;

  • et les décès, avec une moyenne de 16,3 par jour.

Le variant Omicron représente désormais 57,8% des nouvelles infections en Suisse et le variant Delta 41,8% (en date du 17 décembre).

Le taux de reproduction effectif (Re) du virus s’établit désormais à 1,10 (estimation du 17 décembre) au niveau national, selon la statistique de l’Université de Zurich. 15 cantons ont un Re égal ou supérieur à 1.

A la mi-journée, l’OFSP a annoncé 13’375 nouveaux tests positifs (soit une hausse de 63,8% par rapport à mardi dernier), 124 nouvelles hospitalisations et 17 nouveaux décès, pour 51’051 tests effectués ces dernières 24 heures.

Pour ce qui est des certificats Covid, 22’121’876 ont été délivrés depuis le 7 juin.

27 décembre. Le Ronapreve (casirivimab-imdevimab), cocktail d’anticorps monoclonaux produits par le laboratoire Roche, vient d’être autorisé en Suisse. Il est destiné à protéger deux types de patients contre les Covid-19 graves, dès l’âge de 12 ans: les personnes vulnérables, en tant que traitement administré en début d’infection, et les personnes ne répondant pas à la vaccination (immunodéprimées), en traitement préventif de fond.

Avec 1439,7 «cas» pour 100’000 habitants, l’incidence globale des 14 derniers jours demeure stable. Les chiffres absolus passent à 125’395 (120’135 jeudi dernier) nouvelles infections enregistrées ces deux dernières semaines.

Les incidences cantonales les plus élevées ces 14 derniers jours se trouvent dans les cantons de: Obwald (2419,4), Genève (2110,6), Jura (1957,7), Appenzell Rhodes-Intérieures (1792,1), Nidwald (1725,6) et Appenzell Rhodes-Extérieures (1723).

Les nouvelles infections des dernières semaines ont des effets sur les

  • hospitalisations, avec une moyenne de 82 par jour et un taux d’occupation de 63,7% (dont 7,5% de patients Covid). Dans les Unités de soins intensifs, le taux d’occupation est de 78,7%; les cas Covid représentent 38,3% du taux d’occupation, soit 327 patients sur 853 lits disponibles;

  • et les décès, avec une moyenne de 16,5 par jour.

Le variant Omicron représente désormais 55,7% des nouvelles infections en Suisse et le variant Delta 43,8% (en date du 17 décembre).

Le taux de reproduction effectif (Re) du virus s’établit désormais à 1,10 (estimation du 17 décembre) au niveau national, selon la statistique de l’Université de Zurich. 15 cantons ont un Re égal ou supérieur à 1.

A la mi-journée, l’OFSP a annoncé 36’261 nouveaux tests positifs, 345 nouvelles hospitalisations et 69 nouveaux décès, pour 212’689 tests effectués ces dernières 96 heures.

Pour ce qui est des certificats Covid, 21’939’510 ont été délivrés depuis le 7 juin.

Etat du monde le 27 décembre

Plus de 5,4 millions de personnes sont décédées des suites du Covid-19 dans le monde, pour plus de 280 millions de tests positifs. Les six pays qui comptent le plus grand nombre de décès sont: Etats-Unis (plus de 816’600), Brésil (plus de 618’700), Inde (plus de 479’900), Russie (plus de 299’000 décès), Mexique (plus de 298’700), Pérou (plus de 202’400 décès).

23 décembre. Plus de 8000 faux certificats de vaccination ont été annulés dans le canton de Saint-Gall. Le Ministère public cantonal a par ailleurs ouvert une enquête: faussaires et acheteurs risquent jusqu’à cinq ans de prison.


Avec 1379,3 «cas» pour 100’000 habitants, l’incidence globale des 14 derniers jours demeure stable. Les chiffres absolus passent à 120’135 (118’685 hier) nouvelles infections enregistrées ces deux dernières semaines.

Les incidences cantonales les plus élevées ces 14 derniers jours se trouvent dans les cantons de: Obwald (2545,4), Appenzell Rhodes-Intérieures (2037,6), Genève (1939,8), Appenzell Rhodes-Extérieures (1916,5), Jura (1880,3) et Schwyz (1855).

Les nouvelles infections des dernières semaines ont des effets sur les

  • hospitalisations, avec une moyenne de 89,7 par jour. Dans les Unités de soins intensifs, le taux d’occupation est de 77,4%; les cas Covid représentent 36,5% du taux d’occupation, soit 316 patients sur 866 lits disponibles;

  • et les décès, avec une moyenne de 23,3 par jour.

Le variant Delta représente désormais 85,3% des nouvelles infections en Suisse et le variant Omicron 14,7% (en date du 12 décembre).

Le taux de reproduction effectif (Re) du virus s’établit désormais à 0,99 (estimation du 10 décembre) au niveau national, selon la statistique de l’Université de Zurich. 11 cantons ont un Re égal ou supérieur à 1.

A la mi-journée, l’OFSP a annoncé 11’451 nouveaux tests positifs (soit une hausse de 3,4% par rapport à mercredi dernier), 154 nouvelles hospitalisations et 15 nouveaux décès, pour 73’048 tests effectués ces dernières 24 heures.

Pour ce qui est des certificats Covid, 21’324’048 ont été délivrés depuis le 7 juin.

22 décembre. Avec 1362,7 «cas» pour 100’000 habitants, l’incidence globale des 14 derniers jours demeure stable. Les chiffres absolus passent à 118’685 (118’181 hier) nouvelles infections enregistrées ces deux dernières semaines.

Les incidences cantonales les plus élevées ces 14 derniers jours se trouvent dans les cantons de: Obwald (2639,8), Appenzell Rhodes-Extérieures (1997,8), Appenzell Rhodes-Intérieures (1994,7), Genève (1874), Thurgovie (1840,8) et Schwyz (1811,8).

Les nouvelles infections des dernières semaines ont des effets sur les

  • hospitalisations, avec une moyenne de 89,4 par jour. Dans les Unités de soins intensifs, le taux d’occupation est de 79,8%; les cas Covid représentent 36,2% du taux d’occupation, soit 313 patients sur 865 lits disponibles;

  • et les décès, avec une moyenne de 22,4 par jour.

Le variant Delta représente désormais 88,9% des nouvelles infections en Suisse et le variant Omicron 11,1% (en date du 10 décembre).

Le taux de reproduction effectif (Re) du virus s’établit désormais à 0,99 (estimation du 10 décembre) au niveau national, selon la statistique de l’Université de Zurich. 10 cantons ont un Re supérieur à 1.

A la mi-journée, l’OFSP a annoncé 11’562 nouveaux tests positifs (soit une hausse de 3,5% par rapport à mercredi dernier), 178 nouvelles hospitalisations et 32 nouveaux décès, pour 70’933 tests effectués ces dernières 24 heures.

Pour ce qui est des certificats Covid, 21’071’550 ont été délivrés depuis le 7 juin.

21 décembre. Le calme avant la tempête. C’est ainsi que l’on peut résumer le point de presse hebdomadaire de l’OFSP de ce mardi. Ainsi, Patrick Mathys, responsable de la section Gestion de crises et coopération internationale à l'Office fédéral de la santé publique a relevé:

«Le variant Omicron n'a pas seulement frappé à notre porte, il est déjà entré et se répand. Entre 10 et 20% des nouvelles infections sont désormais dues à ce variant sur l’ensemble du territoire.

Avec un temps de doublement évalué entre trois et quatre jours, Omicron va se propager très rapidement. Nous devons nous préparer à un grand nombre de personnes malades dans un délai extrêmement court.»

Une crainte des autorités sanitaires qui peine à compenser l’évolution positive actuelle de l’épidémie encore largement portée par le variant Delta en Suisse. Si le rythme des infections a ralenti, Patrick Mathys a relevé que la pression sur les hôpitaux restait forte et qu’avec plus de 300 patients Covid aux soins intensifs, il ne fallait pas s’attendre à «une diminution immédiate et significative». Mais plutôt à une forte hausse du nombre de malades avec Omicron.

La vaccination de rappel contre Covid est désormais recommandée 4 mois après la deuxième dose, contre 6 mois jusqu’à ce jour. Christoph Berger, président de la Commission fédérale pour les vaccinations (CFV), a rappelé que l’immunisation après deux doses est nettement plus faible face au variant Omicron que face à Delta, mais qu’elle remontait grâce au rappel.

Avec 1356,9 «cas» pour 100’000 habitants, l’incidence globale des 14 derniers jours confirme sa baisse des derniers jours. Les chiffres absolus passent à 118’181 (122’695 hier) nouvelles infections enregistrées ces deux dernières semaines.

Les incidences cantonales les plus élevées ces 14 derniers jours se trouvent dans les cantons de: Obwald (2626,7), Appenzell Rhodes-Intérieures (1976,3), Appenzell Rhodes-Extérieures (1958), Thurgovie (1921,8), Schwyz (1837,7) et Genève (1819,1).

Les nouvelles infections des dernières semaines ont des effets sur les

  • hospitalisations, avec une moyenne de 80,7 par jour. Dans les Unités de soins intensifs, le taux d’occupation est de 78,8%; les cas Covid représentent 36,5% du taux d’occupation, soit 313 patients sur 858 lits disponibles;

  • et les décès, avec une moyenne de 22,3 par jour.

Le variant Delta représente désormais 93% des nouvelles infections en Suisse et le variant Omicron 7% (en date du 10 décembre).

Le taux de reproduction effectif (Re) du virus s’établit désormais à 0,99 (estimation du 10 décembre) au niveau national, selon la statistique de l’Université de Zurich. 10 cantons ont un Re supérieur à 1.

A la mi-journée, l’OFSP a annoncé 8167 nouveaux tests positifs (soit une hausse de 4% par rapport à mardi dernier), 152 nouvelles hospitalisations et 32 nouveaux décès, pour 50’644 tests effectués ces dernières 24 heures.

Pour ce qui est des certificats Covid, 20’836’400 ont été délivrés depuis le 7 juin.

Etat du monde le 21 décembre

Donald Trump a révélé lors de la dernière étape à Dallas de son History Tour filmée par la chaîne de télévision Fox News qu’il avait reçu une dose de rappel du vaccin Covid. Cet aveu a été hué par le public présent. NBC News explique cette réaction de la part de la base des partisans de l’ancien président américain présents au Texas dimanche soir du fait qu’il s’était toujours opposé au vaccin. Donald Trump avait ainsi affirmé dans une interview accordée au Wall Street Journal en septembre, qu'il ne se ferait «probablement» pas vacciner.

Au moins 132 employés du siège de SpaceX basé en Californie ont été testés positifs au Sars-CoV-2. Ce cluster est actuellement le plus grand signalé par une entreprise privée aux Etats-Unis. Il intervient dans un moment particulier: les 6000 employés travaillant Hawthorne construisent et assemblent les fusées Falcon 9 et les capsules Crew Dragon.

Aux Etats-Unis toujours, Omicron est désormais la cause principale des infections: il représente 73,2% des nouvelles infections contre 12,6% la semaine dernière. Dans les Etats de l’Oregon, Washington et Idaho (nord-ouest du pays), Omicron représente 95% des nouvelles infections. Une hausse qui pousse le président Joe Biden à présenter des nouvelles mesures sanitaires ce mardi. Sont sur la table: un hausse massive du dispositif de dépistage, mais pas de confinement.

20 décembre. La vaccination de rappel avance et 56,6% des plus de 65 ans ont déjà reçu leur troisième dose. D’une manière générale, 74,2% des 16-64 ans est doublement vaccinée, et 11,1% ont reçu le booster.

Le Forum économique de Davos, prévu du 17 au 21 janvier 2022, est repoussé au début de l’été prochain.

Avec 1408,7 «cas» pour 100’000 habitants, l’incidence globale des 14 derniers jours demeure stable. Les chiffres absolus passent à 122’695 (123’324 vendredi) nouvelles infections enregistrées ces deux dernières semaines.

Les incidences cantonales les plus élevées ces 14 derniers jours se trouvent dans les cantons de: Obwald (2642,5), Appenzell Rhodes-Intérieures (2209,5), Appenzell Rhodes-Extérieures (2111,7), Thurgovie (2052,2), Schwyz (1990) et Genève (1833,1).

Les nouvelles infections des dernières semaines ont des effets sur les

  • hospitalisations, avec une moyenne de 80,5 par jour. Dans les Unités de soins intensifs, le taux d’occupation est de 79,4%; les cas Covid représentent 36,8% du taux d’occupation, soit 314 patients sur 854 lits disponibles;

  • et les décès, avec une moyenne de 23 par jour.

Le variant Delta représente désormais 93% des nouvelles infections en Suisse et le variant Omicron 7% (en date du 10 décembre).

bag_covid_19_virus-variants_segmentation_20_décembre_2021.jpeg

Le taux de reproduction effectif (Re) du virus s’établit désormais à 0,98 (estimation du 10 décembre) au niveau national, selon la statistique de l’Université de Zurich. 10 cantons ont un Re supérieur à 1.

A la mi-journée, l’OFSP a annoncé 20’496 nouveaux tests positifs (soit une baisse de plus de 12% par rapport au week-end dernier), 226 nouvelles hospitalisations et 48 nouveaux décès, pour 156’602 tests effectués ces dernières 72 heures.

Pour ce qui est des certificats Covid, 20’621’160 ont été délivrés depuis le 7 juin.

Etat du monde le 20 décembre

Plus de 5,3 millions de personnes sont décédées des suites du Covid-19 dans le monde, pour plus de 274 millions de tests positifs. Les six pays qui comptent le plus grand nombre de décès sont: Etats-Unis (plus de 806’400), Brésil (plus de 617’800), Inde (plus de 477’500), Mexique (plus de 297’800), Russie (plus de 292’300 décès), Pérou (plus de 202’200 décès).

17 décembre. Les RHT seront prolongées. Le Conseil fédéral a décidé d’accorder un délai jusqu’au 31 mars 2022 pour les procédures simplifiées liées à l’indemnité en cas de réduction de l’horaire de travail. A cela s’ajoute une suppression généralisée du délai d’attente. Cette décision est prise surtout pour les entreprises qui seront implantées par la règle des 2G+.

Avec 1416 «cas» pour 100’000 habitants, l’incidence globale des 14 derniers jours demeure stable. Les chiffres absolus passent à 123’324 (123’693 hier) nouvelles infections enregistrées ces deux dernières semaines.

Les incidences cantonales les plus élevées ces 14 derniers jours se trouvent dans les cantons de: Obwald (2558,5), Appenzell Rhodes-Intérieures (2191,1), Thurgovie (2124,7), Schwyz (2096,7), Appenzell Rhodes-Extérieures (2084,6) et Genève (1813,8).

Les nouvelles infections des dernières semaines ont des effets sur les

  • hospitalisations, avec une moyenne de 98,1 par jour. Dans les Unités de soins intensifs, le taux d’occupation est de 82,7%; les cas Covid représentent 34,2% du taux d’occupation, soit 294 patients sur 859 lits disponibles;

  • et les décès, avec une moyenne de 23,4 par jour.

Le variant Delta représente désormais 97,9% des nouvelles infections en Suisse et le variant Omicron 2,1% (en date du 5 décembre).

Le taux de reproduction effectif (Re) du virus s’établit désormais à 1 (estimation du 7 décembre) au niveau national, selon la statistique de l’Université de Zurich. 12 cantons ont un Re inférieur à 1.

A la mi-journée, l’OFSP a annoncé 9941 nouveaux tests positifs (soit une baisse de plus de 2% par rapport à vendredi dernier), 167 nouvelles hospitalisations et 42 nouveaux décès, pour 71’965 tests effectués ces dernières 24 heures.

Pour ce qui est des certificats Covid, 20’109’153 ont été délivrés depuis le 7 juin.

16 décembre. Les pertes financières des hôpitaux et cliniques du pays enregistrées en 2020 à cause du Covid ne devraient pas être prises en charge par la Confédération. C’est du moins ce qui ressort du vote serré du Conseil des Etats (21 voix contre 19 et deux abstentions).

Malgré le fait que le Conseil fédéral avait interdit toutes interventions non urgentes au printemps 2020, la majorité des sénateurs estiment que les questions hospitalières incombent aux cantons. Les dommages financiers subit par cette décision fédérale sont estimés entre 1,5 et 1,8 milliard de francs par H+ Les hôpitaux de Suisse et l’association SpitalBenchmark. Environ 80% de ces pertes seraient directement dues à l’interdiction de traiter et d’opérer entre le 16 mars et le 26 avril 2020.

Le Conseil national doit encore s’exprimer sur le sujet et un rapport définitif sur l'impact de la pandémie sur les finances des hôpitaux est attendu d’ici 2023. Pour certains sénateurs, il vaudrait donc mieux attendre les résultats de ce rapport pour prendre une décision. Le Conseil national doit encore s’exprimer sur le sujet.

Avec 1420,2 «cas» pour 100’000 habitants, l’incidence globale des 14 derniers jours est stable. Les chiffres absolus passent à 123’693 (123’173 hier) nouvelles infections enregistrées ces deux dernières semaines.

Les incidences cantonales les plus élevées ces 14 derniers jours se trouvent dans les cantons de: Obwald (2343,3), Appenzell Rhodes-Intérieures (2172,7), Thurgovie (2160,4), Schwyz (2113,3), Appenzell Rhodes-Extérieures (2100,9) et Genève (1800,3).

Les nouvelles infections des dernières semaines ont des effets sur les

  • hospitalisations, avec une moyenne de 99,4 par jour. Dans les Unités de soins intensifs, le taux d’occupation est de 80,4%; les cas Covid représentent 34,5% du taux d’occupation, soit 296 patients sur 857 lits disponibles;

  • et les décès, avec une moyenne de 21,8 par jour.

Le variant Delta représente désormais 97,9% des nouvelles infections en Suisse et le variant Omicron 2,1% (en date du 5 décembre).

Le taux de reproduction effectif (Re) du virus s’établit désormais à 1,11 (estimation du 3 décembre) au niveau national, selon la statistique de l’Université de Zurich. Un canton a un Re inférieur à 1 (Uri).

A la mi-journée, l’OFSP a annoncé 11’070 nouveaux tests positifs (soit une hausse de plus de 1% par rapport à jeudi dernier), 149 nouvelles hospitalisations et 33 nouveaux décès, pour 75’335 tests effectués ces dernières 24 heures.

Pour ce qui est des certificats Covid, 19’866’917 ont été délivrés depuis le 7 juin.

15 décembre. Le «Grand Conseil de la nuit» est inquiet. L’association genevoise qui regroupe des acteurs du monde de la nuit prévoit de lourdes pertes financières si l’option 2G+ , proposée par le Conseil fédéral, est retenue vendredi. Cette variante prévoit que seules les personnes vaccinées ou guéries puissent entrer dans les bars et discothèques et seulement sur présentation d’un test négatif. La baisse de fréquentation serait si conséquente, qu’il serait plus rentable de fermer et que les employés touchent les RHT que de faire tourner les établissements, expliquent-ils.

Avec 1414,26 «cas» pour 100’000 habitants, l’incidence globale des 14 derniers jours se stabilise. Les chiffres absolus passent à 123’173 (122’082  hier) nouvelles infections enregistrées ces deux dernières semaines.

Les incidences cantonales les plus élevées ces 14 derniers jours se trouvent dans les cantons de: Obwald (2309,2), Appenzell Rhodes-Intérieures (2234,1), Thurgovie (2185,8), Appenzell Rhodes-Extérieures (2158,8), Schwyz (2123,3) et Saint-Gall (1779,8).

Les nouvelles infections des dernières semaines ont des effets sur les

  • hospitalisations, avec une moyenne de 92,7 par jour. Dans les Unités de soins intensifs, le taux d’occupation est de 80,6%; les cas Covid représentent 33,5% du taux d’occupation, soit 289 patients sur 863 lits disponibles;

  • et les décès, avec une moyenne de 21,4 par jour.

Le variant Delta représente désormais 97,4% des nouvelles infections séquencées en Suisse et le variant Omicron 2,5% (en date du 3 décembre).

Le taux de reproduction effectif (Re) du virus s’établit désormais à 1,11 (estimation du 3 décembre) au niveau national, selon la statistique de l’Université de Zurich. Un canton a un Re inférieur à 1 (Uri).

A la mi-journée, l’OFSP a annoncé 11’167 nouveaux tests positifs, 220 nouvelles hospitalisations et 41 nouveaux décès, pour 78’307 tests effectués ces dernières 24 heures.

Pour ce qui est des certificats Covid, 19’863’677 ont été délivrés depuis le 7 juin.

14 décembre. A Genève, face à l’afflux de patients Covid aux HUG, les cas chirurgicaux urgents seront, dès demain, redirigés vers les cliniques privées réquisitionnées pour l’occasion. Ces dernières devront mettre à disposition «leurs structures et prendre les mesures organisationnelles nécessaires à la prise en charge des patients nécessitants des soins chirurgicaux urgents». La Clinique Générale Beaulieu, la clinique Hirlsanden-la Colline, la clinique Hirslanden-les Grangettes et l'Hôpital de la Tour sont concernés.

Avec 1401,7 «cas» pour 100’000 habitants, l’incidence globale des 14 derniers jours amorce une baisse. Les chiffres absolus passent à 122’082 (125’488 hier) nouvelles infections enregistrées ces deux dernières semaines.

Les incidences cantonales les plus élevées ces 14 derniers jours se trouvent dans les cantons de: Obwald (2262), Thurgovie (2185,8), Schwyz (2127,5), Appenzell Rhodes-Extérieures (2099,1), Appenzell Rhodes-Intérieures (2099) et Saint-Gall (1764,6).

Les nouvelles infections des dernières semaines ont des effets sur les

  • hospitalisations, avec une moyenne de 91,5 par jour. Dans les Unités de soins intensifs, le taux d’occupation est de 80,7%; les cas Covid représentent 35,3% du taux d’occupation, soit 303 patients sur 859 lits disponibles;

  • et les décès, avec une moyenne de 21,8 par jour.

Le variant Delta représente désormais 97,4% des nouvelles infections en Suisse et le variant Omicron 2,5% (en date du 3 décembre).

Le taux de reproduction effectif (Re) du virus s’établit désormais à 1,11 (estimation du 3 décembre) au niveau national, selon la statistique de l’Université de Zurich. Un canton a un Re inférieur à 1 (Uri).

A la mi-journée, l’OFSP a annoncé 8163 nouveaux tests positifs (soit une baisse de plus de 14% par rapport à lundi dernier), 155 nouvelles hospitalisations et 24 nouveaux décès, pour 48’374 tests effectués ces dernières 24 heures.

Pour ce qui est des certificats Covid, 19’453’859 ont été délivrés depuis le 7 juin.

13 décembre. Annoncées samedi, les nouvelles restrictions neuchâteloises sont entrées en vigueur ce jour. Les réunions privées sont désormais limitées à un maximum de 10 personnes. Dans les restaurants, la règle des 2G entre en vigueur (exclusion des personnes non-vaccinées). Le port du masque est obligatoire aussi à l’extérieur lors de rassemblements et manifestations.

La Suisse compte environs 600’000 enfants entre 5 et 11 ans, concernés par la vaccination Covid et par l’autorisation de Swissmedic livrée vendredi 10 décembre à Pfizer. Avant que la campagne puisse commencer, la Commission fédérale pour les vaccinations (CFV) et l'Office fédéral de la santé publique (OFSP) doivent donner leurs recommandations pour ces produits spécifiquement adaptés à cette tranche d’âge.

Avec 1440,8 «cas» pour 100’000 habitants, l’incidence globale des 14 derniers jours continue sa hausse. Les chiffres absolus passent à 125’488 (119’557 vendredi) nouvelles infections enregistrées ces deux dernières semaines.

Les incidences cantonales les plus élevées ces 14 derniers jours se trouvent dans les cantons de: Appenzell Rhodes-Intérieures (2307,7), Thurgovie (2295), Appenzell Rhodes-Extérieures (2270,8), Obwald (2262), Schwyz (2223,7) et Saint-Gall (1891,5).

Les nouvelles infections des dernières semaines ont des effets sur les

  • hospitalisations, avec une moyenne de 88,1 par jour. Dans les Unités de soins intensifs, le taux d’occupation est de 82,2%; les cas Covid représentent 34,7% du taux d’occupation, soit 291 patients sur 838 lits disponibles;

  • et les décès, avec une moyenne de 21,3 par jour.

Le variant Delta représente désormais 97,3% des nouvelles infections en Suisse et le variant Omicron 2,7% (en date du 3 décembre).

Le taux de reproduction effectif (Re) du virus s’établit désormais à 1,11 (estimation du 3 décembre) au niveau national, selon la statistique de l’Université de Zurich. Deux cantons ont un Re inférieur à 1 (les Grisons et Uri).

A la mi-journée, l’OFSP a annoncé 23’511 nouveaux tests positifs (soit une baisse de 1,6% par rapport au week-end dernier), 273 nouvelles hospitalisations et 46 nouveaux décès, pour 159’315 tests effectués ces dernières 72 heures.

Pour ce qui est des certificats Covid, 19’291’326 ont été délivrés depuis le 7 juin.

Etat du monde le 13 décembre

Plus de 5,3 millions de personnes sont décédées des suites du Covid-19 dans le monde, pour plus de 270 millions de tests positifs. Les six pays qui comptent le plus grand nombre de décès sont: Etats-Unis (plus de 797’300), Brésil (plus de 616’400), Inde (plus de 475’600), Mexique (plus de 296’600), Russie (plus de 284’900 décès), Pérou (plus de 201’700 décès).

10 décembre. Le Maroc a décidé de prolonger la suspension des vols passagers jusqu’au 31 décembre 2021. Le but est d’éviter une flambée épidémique dans le pays. La Direction générale de l'aviation civile (DGAC) précise encore que des vols exceptionnels de rapatriement sont toujours soumis à des autorisations des autorités marocaines.

Le canton de Vaud ouvre la vaccination de rappel à tous dès ce jour. Toute personne de plus de 16 ans, et vaccinée depuis plus de 6 mois, peut désormais prendre rendez-vous pour recevoir une troisième dose. Prévue initialement pour le 13 décembre, cette extension est possible dès ce 10 décembre grâce à l’augmentation des capacités au centre de vaccination de Beaulieu à Lausanne. Le dispositif vaudois doit permettre à toutes les personnes éligibles de pouvoir bénéficier d’une troisième dose d’ici la fin du mois de janvier 2022.

Fribourg appelle à son tour (après Neuchâtel, Jura et Valais) l’armée en renfort pour aider le système hospitalier du canton à faire face à la cinquième vague. Certaines opérations électives sont reportées et l’Hôpital fribourgeois estime que le tri des patients est imminent.

Le Conseil fédéral estime nécessaire de faire appel à la protection civile pour venir en aide aux cantons en difficulté face à la cinquième vague. Les cantons pourront compter sur l’engagement d’un maximum de 100’000 jours de service, jusqu’au 31 mars 2022.

Avec 1372,7 «cas» pour 100’000 habitants, l’incidence globale des 14 derniers jours continue sa hausse. Les chiffres absolus passent à 119’557 (117’447 hier) nouvelles infections enregistrées ces deux dernières semaines.

Les incidences cantonales les plus élevées ces 14 derniers jours se trouvent dans les cantons de: Obwald (2325), Thurgovie (2192,5), Appenzell Rhodes-Extérieures (2160,6), Appenzell Rhodes-Intérieures (2092,9), Schwyz (2034,4), et Saint-Gall (1819,6).

Les nouvelles infections des dernières semaines ont des effets sur les

  • hospitalisations, avec une moyenne de 92,3 par jour. Dans les Unités de soins intensifs, le taux d’occupation est de 82%; les cas Covid représentent 34,3% du taux d’occupation, soit 289 patients sur 843 lits disponibles;

  • et les décès, avec une moyenne de 22 par jour.

Le variant Delta représente désormais 98,1% des nouvelles infections en Suisse et le variant Omicron 1.9% (en date du 28 novembre).

Le taux de reproduction effectif (Re) du virus s’établit désormais à 1,12 (estimation du 30 novembre) au niveau national, selon la statistique de l’Université de Zurich. Un canton a un Re inférieur à 1 (les Grisons).

A la mi-journée, l’OFSP a annoncé 10’163 nouveaux tests positifs (soit une hausse de 2% par rapport à jeudi dernier), 160 nouvelles hospitalisations et 51 nouveaux décès, pour 68’947 tests effectués ces dernières 24 heures.

Pour ce qui est des certificats Covid, 18’771’176 ont été délivrés depuis le 7 juin.

9 décembre. Entrer dans un supermarché pourrait prendre un peu plus de temps dans les prochaines semaines. L’association suisse des commerces de détail a opté une nouvelle fois pour une restriction du nombre de clients dans les surfaces de vente. Les magasins Coop, Denner et Migros, notamment, le feront.

Par ailleurs, les trois supermarchés conseillent de faire ses achats en début de semaine si possible, de respecter les distances, d’éviter les heures de pointe et qu’une personne par ménage s’occupe des commissions. 

Au Royaume-Uni, les mesures sanitaires sont renforcées pour contenir la propagation du variant Omicron. Boris Johnson, premier ministre britannique, impose le télétravail dès le 13 décembre et l’extension du pass sanitaire pour accéder à plusieurs lieux publics.

Au Danemark, les écoles vont fermer, le télétravail généralisé et les vie nocturne fortement limitée. Pour justifier ce tour de vis sanitaire, Mette Frederiksen, première ministre danoise, a expliqué qu’il était nécessaire de «juguler» la nouvelle vague épidémique dans le pays. La fermeture des écoles est en fait, des jours de vacances supplémentaires avant les fêtes de fin d’année.

Avec 1348,5 «cas» pour 100’000 habitants, l’incidence globale des 14 derniers jours continue sa hausse. Les chiffres absolus passent à 117’447 (115’106 hier) nouvelles infections enregistrées ces deux dernières semaines.

Les incidences cantonales les plus élevées ces 14 derniers jours se trouvent dans les cantons de: Thurgovie (2175,6), Appenzell Rhodes-Extérieures (2126,2), Obwald (2094), Appenzell Rhodes-Intérieures (2092,9), Schwyz (2026,4), et Saint-Gall (1814,7).

Les nouvelles infections des dernières semaines ont des effets sur les

  • hospitalisations, avec une moyenne de 87,7 par jour. Dans les Unités de soins intensifs, le taux d’occupation est de 82,3%; les cas Covid représentent 31,3% du taux d’occupation, soit 263 patients sur 841 lits disponibles;

  • et les décès, avec une moyenne de 21,4 par jour.

Le variant Delta représente désormais 96,4% des nouvelles infections en Suisse et le variant Omicron 3,6% (en date du 26 novembre).

Le taux de reproduction effectif (Re) du virus s’établit désormais à 1,20 (estimation du 26 novembre) au niveau national, selon la statistique de l’Université de Zurich. Aucun canton a un Re inférieur à 1.

A la mi-journée, l’OFSP a annoncé 10’894 nouveaux tests positifs (soit une hausse de plus de 14% par rapport à jeudi dernier), 193 nouvelles hospitalisations et 27 nouveaux décès, pour 71’816 tests effectués ces dernières 24 heures.

Pour ce qui est des certificats Covid, 18’590’851 ont été délivrés depuis le 7 juin.

8 décembre. Le chef de l’ONU est cas contact d’un responsable onusien malade du Covid-19. Il a annulé tous ces engagements pour se placer en quarantaine. Il devait être présent en tant qu’invité d’honneur ce soir au gala annuel de l’association de la presse onusienne. Demain, jeudi, il devait participer à une réunion du Conseil de sécurité de l’ONU.


Le canton du Jura a décidé de reprendre l’essentiel des mesures fédérales présentées le 3 décembre à Berne. Le gouvernement jurassien impose tout de même le masque à l’intérieur et pour les rassemblements de plus de 300 personnes. Cela vaut aussi pour les lieux où le certificat Covid est exigé. Les réunions privées de plus de dix personnes demeurent également interdites sans certificat. Sur ce point, le Jura s’aligne sur ce qui a été décidé à Neuchâtel.

Pour ce qui est des écoles, les tests hebdomadaires dans les écoles vont reprendre de la 3e à la 8e année.


Avec 1321,6 «cas» pour 100’000 habitants, l’incidence globale des 14 derniers jours continue sa hausse. Les chiffres absolus passent à 115’106 (110’591 hier) nouvelles infections enregistrées ces deux dernières semaines.

Les incidences cantonales les plus élevées ces 14 derniers jours se trouvent dans les cantons de: Thurgovie (2145,5), Appenzell Rhodes-Extérieures (2102,7), Appenzell Rhodes-Intérieures (2056,1), Obwald (2004,8), Schwyz (1981,4), et Saint-Gall (1814).

Les nouvelles infections des dernières semaines ont des effets sur les

hospitalisations, avec une moyenne de 76,8 par jour. Dans les Unités de soins intensifs, le taux d’occupation est de 81,7%; les cas Covid représentent 30,5% du taux d’occupation, soit 260 patients sur 852 lits disponibles;

et les décès, avec une moyenne de 17,8 par jour.

Le variant Delta représente désormais 96,4% des nouvelles infections en Suisse et le variant Omicron 3,6% (en date du 26 novembre).

Le taux de reproduction effectif (Re) du virus s’établit désormais à 1,20 (estimation du 26 novembre) au niveau national, selon la statistique de l’Université de Zurich. Aucun canton a un Re inférieur à 1.

A la mi-journée, l’OFSP a annoncé 12’598 nouveaux tests positifs (soit une hausse de 20% par rapport à mercredi dernier), 113 nouvelles hospitalisations et 34 nouveaux décès, pour 76’147 tests effectués ces dernières 24 heures.

Pour ce qui est des certificats Covid, 18’437’942 ont été délivrés depuis le 7 juin.

7 décembre. Lors du point presse hebdomadaire de l’OFSP, Virginie Masserey, responsable de la section Contrôle de l'infection et programme de vaccination, a expliqué qu’il existait actuellement un «risque réel d’aggravation de la situation» épidémiologique. Pour ce qui est des infections, elle a souligné:

«Nous nous trouvons au même niveau que lors du pic de la deuxième vague à l’automne 2020.»

Mais au niveau des hospitalisations et des décès, le pays est loin des pics de la deuxième vague. Ainsi, le nombre d’hospitalisations quotidiennes correspond au tiers de celui annoncé lors de la deuxième vague. Quant aux décès, ils représentent actuellement un cinquième du pic de la deuxième vague.

La responsable de l’OFSP y voit l’«impact de la vaccination, qui est efficace à réduire les hospitalisations et les décès».

Dans les hôpitaux, la situation se dégrade. Rudolf Hauri, président de l'Association des médecins cantonaux de Suisse, a expliqué que les systèmes hospitaliers cantonaux atteignaient leurs limites cette semaine, notamment en raison de l’augmentation des patients Covid. Pour le médecin,

«le moteur chauffe à l'heure actuelle et un refroidissement durable n'est pas en vue.»

Selon lui, le triage des patients n’est plus très loin.

La ligue suisse de hockey a tranché en faveur de la règle des 2G: seules les personnes vaccinées et guéries pourront accéder aux patinoires où s’affrontent les clubs de National League et de Swiss League. Les personnes détentrices d’un certificat Covid suite à un dépistage ne pourront plus se rendre aux matchs. A noter que les matchs ayant lieu ce soir ne sont pas concernés.

Neuchâtel va plus loin que le Conseil fédéral. Il annonce aujourd’hui que le certificat Covid devient obligatoire pour tous les participants de plus de 16 ans lors de rencontres privées de plus de 10 personnes, alors que le Conseil fédéral ne fait que «recommander vivement» le certificat dans cette situation.

Neuchâtel maintient également les restrictions de capacité encore en vigueur sur son territoire, qui ont été supprimées au niveau national. Enfin, les autorités instaurent le masque obligatoire dans les classes dès la 9e année (12-13 ans) et ce, dès demain et jusqu’au vendredi 21 janvier 2022. Il sera également obligatoire pour les élèves de 7e et 8e années dès l’apparition d’un cas.

Avec 1269,8 «cas» pour 100’000 habitants, l’incidence globale des 14 derniers jours continue sa hausse. Les chiffres absolus passent à 110’591 (110’296 hier) nouvelles infections enregistrées ces deux dernières semaines.

Les incidences cantonales les plus élevées ces 14 derniers jours se trouvent dans les cantons de: Appenzell Rhodes-Extérieures (2053,9), Thurgovie (2053), Schwyz (1930,2), Obwald (1913), Appenzell Rhodes-Intérieures (1798,3) et Saint-Gall (1770,3).

Les nouvelles infections des dernières semaines ont des effets sur les

  • hospitalisations, avec une moyenne de 71,1 par jour. Dans les Unités de soins intensifs, le taux d’occupation est de 80%; les cas Covid représentent 31% du taux d’occupation, soit 264 patients sur 852 lits disponibles;

  • et les décès, avec une moyenne de 15,4 par jour.

Le variant Delta représente désormais 96,4% des nouvelles infections séquencées en Suisse (en date du 7 décembre).

Le taux de reproduction effectif (Re) du virus s’établit désormais à 1,20 (estimation du 26 novembre) au niveau national, selon la statistique de l’Université de Zurich. Aucun canton a un Re inférieur à 1.

A la mi-journée, l’OFSP a annoncé 9571 nouveaux tests positifs, 125 nouvelles hospitalisations et 28 nouveaux décès, pour 158’978 tests effectués ces dernières 24 heures.

Pour ce qui est des certificats Covid, 18’410’891 ont été délivrés depuis le 7 juin.

6 décembre. Dans le canton de Vaud, les élèves devront porter le masque en classe à partir de la 7 P dès le 8 décembre. Les élèves des 7èmes et 8èmes primaires ont en partie été informés en classe ce jour par les doyens des établissements scolaires. Cette nouvelle mesure ne concerne pas les classes des niveaux 1P à 6P, selon plusieurs indications en provenance d’enseignants de ces niveaux scolaires, obtenues par Heidi.news.

De son côté, le Département de la formation, de la jeunesse et de la culture (DFJC) renvoie au point presse qui se tiendra mardi 7 décembre à 11 heures à Lausanne pour avoir plus d’information. Si le DFJC ne confirme ni n’infirme cette information, plusieurs enseignants du canton confirment avoir reçu des consignes dans ce sens.

Les représentants du syndicat des enseignants vaudois sont pour leur part convoqués à une séance mardi matin à 8 heures.

Le prix des vaccins Covid va prendre l’ascenseur en 2022 et passer de 5 à 25 francs. A l’origine de cette hausse massive, une erreur d’appréciation de la Confédération: les prix fixés à l’origine se basaient sur des montants moins élevés. Une correction est donc nécessaire.

Une mauvaise nouvelle pour les assurances-maladie, les cantons et la Confédération qui se répartissent les coûts des vaccins «gratuits» pour la population.

Depuis le début de la campagne de vaccination en décembre 2020 et jusqu’au 31 août 2021, 14 personnes pleinement vaccinées sont décédées du Covid en Suisse. Dans le même temps, 495 personnes sont décédées du Covid dans le pays. Et ce, pour 5928 hospitalisations, dont 5488 concernaient des personnes non vaccinées.

Ces chiffres sont issus d’une évaluation du système de santé suisse coordonnée par l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) auprès de vingt hôpitaux. Cela couvre 63% des hospitalisations du pays et ne tient pas compte des données des EMS. Ces indications sont donc à prendre avec prudence.


Avec 1266,4 «cas» pour 100’000 habitants, l’incidence globale des 14 derniers jours continue sa hausse. Les chiffres absolus passent à 110’296 (96’479 vendredi) nouvelles infections enregistrées ces deux dernières semaines.

Les incidences cantonales les plus élevées ces 14 derniers jours se trouvent dans les cantons de: Appenzell Rhodes-Extérieures (2129,8), Thurgovie (2104,9), Schwyz (1985,7), Appenzell Rhodes-Intérieures (1970,1), Obwald (1873,6) et Saint-Gall (1855,1).

Les nouvelles infections des dernières semaines ont des effets sur les

  • hospitalisations, avec une moyenne de 73,8 par jour. Dans les Unités de soins intensifs, le taux d’occupation est de 78,7%; les cas Covid représentent 30,1% du taux d’occupation, soit 257 patients sur 853 lits disponibles;

  • et les décès, avec une moyenne de 17,3 par jour.

Le variant Delta représente désormais 96,4% des nouvelles infections en Suisse (en date du 26 novembre).

Le taux de reproduction effectif (Re) du virus s’établit désormais à 1,19 (estimation du 26 novembre) au niveau national, selon la statistique de l’Université de Zurich. Aucun canton a un Re inférieur à 1.

A la mi-journée, l’OFSP a annoncé 23’888 nouveaux tests positifs (soit une hausse de plus de 23% par rapport au week-end dernier), 181 nouvelles hospitalisations et 39 nouveaux décès, pour 158’978 tests effectués ces dernières 72 heures.

Pour ce qui est des certificats Covid, 18’158’107 ont été délivrés depuis le 7 juin.

3 décembre. C’était un cocktail explosif. Entre 100 et 120 personnes se sont réunies dans un restaurant d’Oslo en Norvège vendredi 26 novembre pour un repas de Noël d’entreprise - l’un des invités était de retour d’Afrique du Sud. Malgré le fait qu’ils étaient vaccinés et sans symptômes lors du repas, aujourd’hui 17 personnes sont «probablement» infectées par le variant Omicron, sur quelques 60 convives testés positifs au Sars-CoV-2, indiquent les autorités norvégiennes. Les résultats complémentaires sont attendus ce jour. A ce stade, aucun convive n’a développé une forme grave de la maladie.

Le Conseil fédéral a décidé de maintenir les vaccins contre Covid-19 gratuits pour la population en 2022. L’assurance obligatoire des soins (AOS), la Confédération et les cantons continueront d’assumer les coûts.

La tendance haussière reste d’actualité (voir plus bas), et cela a des conséquences déjà notables sur le système de santé. Ainsi, au lendemain de l’annonce du passage au dispositif de crise des HUG, c’est l’Hôpital de Thoune qui a alerté sur sa situation et décidé de fermer la moitié de ses huit blocs opératoires, afin de permettre au personnel soignant de renforcer le dispositif Covid à la limite de ses capacités.

En Suisse, la situation continue de se dégrader sur le plan sanitaire. Avec 1151,5 «cas» pour 100’000 habitants, l’incidence globale des 14 derniers jours continue sa hausse. Les chiffres absolus passent à 100’289 (96’479 hier) nouvelles infections enregistrées ces deux dernières semaines.

Les incidences cantonales les plus élevées ces 14 derniers jours se trouvent dans les cantons de: Appenzell Rhodes-Extérieures (2014,1), Thurgovie (1902,4), Schwyz (1847), Appenzell Rhodes-Intérieures (1774), Saint-Gall (1728) et Obwald (1666,3).

Les nouvelles infections des dernières semaines ont des effets sur les

  • hospitalisations, avec une moyenne de 69,1 par jour. Dans les Unités de soins intensifs, le taux d’occupation est de 81,2%; les cas Covid représentent 27,9% du taux d’occupation, soit 240 patients sur 860 lits disponibles;

  • et les décès, avec une moyenne de 13,8 par jour.

Le variant Delta représente désormais 100% des nouvelles infections en Suisse (en date du 13 novembre).

Le taux de reproduction effectif (Re) du virus s’établit désormais à 1,18 (estimation du 23 novembre) au niveau national, selon la statistique de l’Université de Zurich. Aucun canton a un Re inférieur à 1.

A la mi-journée, l’OFSP a annoncé 9951 nouveaux tests positifs, 118 nouvelles hospitalisations et 29 nouveaux décès, pour 65’376 tests effectués ces dernières 24 heures.

Pour ce qui est des certificats Covid, 17’899’322 ont été délivrés depuis le 7 juin.

2 décembre. Omicron sème la pagaille en Suisse romande. Deux cas confirmés du variant ont été identifiés sur le campus de la Châtaigneraie de l'Ecole Internationale de Genève à Founex dans le canton de Vaud. 2000 personnes — dont 1600 enfants — ont été placés en quarantaine durant 10 jours par les autorités vaudoises et genevoises.

C’est la première fois en Suisse que le variant Omicron déclenche une mesure de cette ampleur. L’objectif étant d’empêcher toute possibilité que des chaînes de transmission se forment à partir de ces deux cas, qui ont un lien étroit intrafamilial avec une personne positive de retour de voyage d'Afrique du sud.

L’ensemble des personnes en quarantaine doit désormais passer un test PCR, tout comme les parents et la fratrie des personnes — des enfants on imagine — infectées.

Et de quatre. Après Bâle-Ville, Bâle-Campagne et Genève, c’est au tour de Zurich de documenter «un cas Omicron». La personne concernée est rentrée le 23 novembre d’Afrique du Sud et est actuellement en isolement. Quatre de ses proches sont en quarantaine.

Les Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) ont annoncé le renforcement du dispositif hospitalier pour faire face à la 5e vague. Dans un communiqué, les HUG ont ainsi annoncé augmenter leur capacité d’accueil à 132 lits, et se sont engagés à réajuster régulièrement le dispositif pour anticiper l’afflux des patients.

«La hausse du nombre de cas de Covid-19 et l’arrivée sur le canton du variant Omicron sont préoccupantes», a souligné Bertrand Levrat, directeur général des HUG. Dès le 3 décembre, les visites aux HUG resteront autorisées, mais pour une durée d’une heure, pour une seule personne par patient et par jour.

En France métropolitaine, deux infections au variant Omicron ont été détectées. La première personne est domiciliée en Ile-de France. Il s’agit d’un homme de Seine-et-Marne non-vacciné de retour du Nigéria. Il a été placé à l’isolement ainsi que ses proches. La seconde personne se trouve dans le Grand Est. Il s’agit d’une femme vaccinée du Haut-Rhin de retour d’Afrique du Sud. Elle a été placée à l’isolement.

Alors que le pays serre la vis, c’est une autre décision du gouvernement fédéral allemand qui retient l’attention: l’obligation vaccinale. Elle devrait entrer en vigueur d’ici le mois de mars 2022. Olaf Scholz, nouveau chancelier, s’était pourtant opposé à cette mesure durant la campagne électorale. Mais la situation épidémiologique le pousse dans cette direction. L’obligation vaccinale n’a pas pour but d’enrayer la vague actuelle dans le pays, mais plutôt de prévenir les prochaines, comme le souligne Christian Drosten, virologue allemand et conseiller du gouvernement.

Avec 1107,7 «cas» pour 100’000 habitants, l’incidence globale des 14 derniers jours continue sa hausse. Les chiffres absolus passent à 96’479 (93’170 hier) nouvelles infections enregistrées ces deux dernières semaines.

Les incidences cantonales les plus élevées ces 14 derniers jours se trouvent dans les cantons de: Appenzell Rhodes-Extérieures (1987), Thurgovie (1815,7), Schwyz (1809,3), Appenzell Rhodes-Intérieures (1736,9), Saint-Gall (1700,2) et Obwald (1605,9).

Les nouvelles infections des dernières semaines ont des effets sur les

  • hospitalisations, avec une moyenne de 75,1 par jour. Dans les Unités de soins intensifs, le taux d’occupation est de 82,1%; les cas Covid représentent 26,9% du taux d’occupation, soit 231 patients sur 859 lits disponibles;

  • et les décès, avec une moyenne de 14,4 par jour.

Le variant Delta représente désormais 99,2% des nouvelles infections en Suisse (en date du 20 novembre).

Le taux de reproduction effectif (Re) du virus s’établit désormais à 1,27 (estimation du 19 novembre) au niveau national, selon la statistique de l’Université de Zurich. Aucun canton a un Re inférieur à 1.

A la mi-journée, l’OFSP a annoncé 9546 nouveaux tests positifs (soit une hausse de plus de 18% par rapport à jeudi dernier), 102 nouvelles hospitalisations et 18 nouveaux décès, pour 63’426 tests effectués ces dernières 24 heures.

Pour ce qui est des certificats Covid, 17’623’658 ont été délivrés depuis le 7 juin.

1er décembre. Dans le canton de Vaud, l’évolution de l’épidémie pousse les autorités sanitaires à rendre le port du masque obligatoire à l’intérieur, dans tous les bâtiments accessibles au public, et ce malgré le certificat Covid. Une obligation qui ne s’applique pas dans les restaurants, bars et discothèques, qui conservent uniquement le certificat Covid (une décision au niveau fédéral doit être prise à ce sujet vendredi 3 décembre). L’obligation entre en vigueur jeudi 2 décembre.

Le certificat Covid est également étendu aux visiteurs des EMS, à l’instar des établissements hospitaliers, dès le 8 décembre 2021.

Les règles d’hygiènes dans les commerces doivent également être renforcées dans les commerces. Le canton rappelle:

«Les gérants des établissements accessibles au public et des commerces mettent des solutions hydroalcooliques à disposition de leur clientèle. Les gérants des grandes surfaces commerciales sont tenus de contrôler l'application des règles d'hygiène par leur clientèle. Ils ont l’obligation de poster un agent de sécurité à l’entrée des magasins pour vérifier que tous les clients se désinfectent les mains et portent le masque.»

Cette disposition entre en vigueur samedi matin 4 décembre.

Enfin, le port du masque est désormais obligatoire en extérieur dans les zones à forte fréquentation, comme les marchés et les marchés de Noël. «Font exception les lieux extérieurs dédiés à la consommation qui ne sont accessibles qu'aux titulaires de certificats Covid», souligne le canton. Aux communes de définir les zones concernées d’ici samedi matin 4 décembre.

A Genève, et dans l’attente des décisions fédérales qui tomberont vendredi 3 décembre, le Conseil d’Etat donne un (léger) tour de vis au niveau des mesures sanitaires.

  • Il instaure le port du masque obligatoire en extérieur sur les marchés dès jeudi 2 décembre. Par ailleurs tous les spectateurs et participants à la Course de l’Escalade devront porter un masque, sauf lorsqu’ils courent. Les enfants de moins de 12 sont exemptés.

  • Et le canton veut montrer la voie. Au sein de l’administration cantonale, le télétravail est renforcé. Jusqu’à présent, le taux de télétravail maximal pour les employés était de 40%. Il tombe. Les hiérarchies doivent encourager les employés à télétravailler dans la mesure du possible, sans que cela ne péjore «la qualité des prestations offertes».

La première infection au variant Omicron est confirmée à Genève. Il s’agit du premier en Suisse romande. La personne infectée est de retour d’un voyage en Afrique du Sud. Le cas genevois fait partie des trois enregistrés par l’OFSP.

Une troisième infection au variant Omicron a été détectée en Suisse selon l’OFSP. La personne a été placée à l’isolement.

Saint-Gall, Thurgovie et les deux Appenzell ont actuellement les incidences les plus élevées du pays en matière de nombre d’infections par habitant. Face à la hausse des hospitalisations, les quatre cantons vont réintroduire, dès jeudi 2 décembre, l’obligation du port du masque pour tous lors des événements publics. Théâtres, cinémas et marchés de Noël: même les personnes titulaires d’un certificat Covid devront s’y plier. Le télétravail est aussi largement recommandé.

Tous les hôpitaux zurichois sont complets. La cinquième vague a rempli les institutions du canton à 98% de leurs capacités. Les patients Covid ont ainsi doublé en l’espace d’un mois. Des malades nécessitant une prise en charge en soins intensifs n’ont pas pu être admis dans le canton.

Après les cantons du Jura et du Valais, c’est au tour du canton de Neuchâtel de demander l’aide de l’armée pour administrer la 3e dose de vaccin Covid.

Avec 1069,7 «cas» pour 100’000 habitants, l’incidence globale des 14 derniers jours continue sa hausse. Les chiffres absolus passent à 93’170 (88’371 hier) nouvelles infections enregistrées ces deux dernières semaines.

Les incidences cantonales les plus élevées ces 14 derniers jours se trouvent dans les cantons de: Appenzell Rhodes-Extérieures (1958), Schwyz (1801,3), Thurgovie (1765,2), Appenzell Rhodes-Intérieures (1675,5), Saint-Gall (1673) et Nidwald (1600,7).

Les nouvelles infections des dernières semaines ont des effets sur les

  • hospitalisations, avec une moyenne de 71,1 par jour. Dans les Unités de soins intensifs, le taux d’occupation est de 81,1%; les cas Covid représentent 27% du taux d’occupation, soit 233 patients sur 863 lits disponibles;

  • et les décès, avec une moyenne de 14,4 par jour.

Le variant Delta représente désormais 99,2% des nouvelles infections en Suisse (en date du 20 novembre).

Le taux de reproduction effectif (Re) du virus s’établit désormais à 1,27 (estimation du 19 novembre) au niveau national, selon la statistique de l’Université de Zurich. Aucun canton a un Re inférieur à 1.

A la mi-journée, l’OFSP a annoncé 10’466 nouveaux tests positifs (soit une hausse de plus de 21% par rapport à mercredi dernier), 140 nouvelles hospitalisations et 22 nouveaux décès, pour 66'130 tests effectués ces dernières 24 heures.

Pour ce qui est des certificats Covid, 17’484’167 ont été délivrés depuis le 7 juin.

Etat du monde le 1er décembre

En France, un test négatif obligatoire est imposé à tous les voyageurs (vaccinés ou non) en provenance de pays hors Union européenne, dès aujourd’hui. Une décision prise à la suite de la détection de 13 infections au variant Omicron.

La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, veut faire examiner une obligation générale de vaccination contre Covid au sein de l’Uunion européenne. Face à la double menace de la vague Delta et du nouveau variant Omikron, la Commission demande des efforts supplémentaires dans la lutte contre la pandémie.

30 novembre. Deux cas d’infection au variant Omicron ont été identifiés en Suisse, indique l’OFSP sur Twitter. Ces cas sont liés. Les deux personnes ont été placées en isolement et leurs proches en quarantaine.

Il s’agit très vraisemblablement du cas probable annoncé par l’OFSP dimanche dans la soirée — soit une personne de retour d’Afrique du Sud il y a une dizaine de jours — et d’un de ses proches. Les autorités s’y attendaient.

Pour pouvoir vacciner plus et plus vite lors des campagnes de rappel, le Canton du Jura sollicite l’appui de l’armée, par manque de personnel qualifié. La demande se veut ponctuelle, pour une période allant jusqu’à la fin de l’année. Pour la 3e dose, la demande est telle que les autorités aimeraient créer un centre supplémentaire mais n’ont pas les ressources nécessaires. La demande a été envoyée au commandant de corps de l'armée suisse et à la conseillère fédérale en charge de l’armée Viola Amherd, précise RFJ.

La Grèce s’apprête à sauter le pas. Le Premier ministre a annoncé ce jour la vaccination obligatoire pour tous les plus de 60 ans, une première en Europe. La mesure doit encore être approuvée par le Parlement, mais elle devrait passer sans trop de difficulté. Les personnes de plus de 60 ans sont priées de prendre rendez-vous d’ici le 16 janvier si ce n’est pas encore fait. Sans quoi, elles s’exposeront à une amende mensuelle de 100 euros. Une méthode drastique pour pousser les quelque 500’000 Grecs de plus de 60 ans non vaccinés à recevoir la piqûre. Les autorités ambitionnent de reverser les fonds collectés aux hôpitaux.

Aux Pays-Bas, les autorités sanitaires ont identifié le variant Omicron dans un échantillon prélevé le 19 novembre, soit une semaine plus tôt que ce que montraient les données analysées jusqu’ici. L'Institut néerlandais de la santé et de l'environnement a détecté le variant Omicron dans deux échantillons de test prélevés aux Pays-Bas les 19 et 23 novembre 2021, informe-t-il ce matin par voie de communiqué. Le document indique qu’«on ne sait pas encore si ces personnes avaient également visité l'Afrique australe». Reste à déterminer dans quelle mesure le variant a circulé sur le territoire néerlandais ces derniers jours.

En Suisse, la situation sanitaire préoccupe le Conseil fédéral qui se réunit en urgence cet après-midi. Avec 1015 «cas» pour 100’000 habitants, l’incidence globale des 14 derniers jours continue sa hausse. Les chiffres absolus passent à 88’371 (86’143 hier) nouvelles infections enregistrées ces deux dernières semaines.

Les incidences cantonales les plus élevées ces 14 derniers jours se trouvent dans les cantons de: Appenzell Rhodes-Extérieures (1856,8), Schwyz (1760,6), Nidwald (1675,1), Thurgovie (1664,1),  Saint-Gall (1579,4) et Appenzell Rhodes-Intérieures.

Les nouvelles infections des dernières semaines ont des effets sur les

• hospitalisations, avec une moyenne de 60,9 par jour. Dans les Unités de soins intensifs, le taux d’occupation est de 79,2%; les cas Covid représentent 26,5% du taux d’occupation, soit 226 patients sur 852 lits disponibles;

• et les décès, avec une moyenne de 11,6 par jour.

Le variant Delta représente 99,2% des nouvelles infections en Suisse (en date du 20 novembre).

Le taux de reproduction effectif (Re) du virus s’établit désormais à 1,27 (estimation du 19 novembre) au niveau national, selon la statistique de l’Université de Zurich. Aucun canton a un Re inférieur à 1.

A la mi-journée, l’OFSP a annoncé 8422 nouveaux tests positifs, 138 nouvelles hospitalisations et 22 nouveaux décès, pour 52’625 tests effectués depuis hier.

Pour ce qui est des certificats Covid, 17’468’487 ont été délivrés depuis le 7 juin.

29 novembre. L’Hôpital du Jura tire la sonnette d’alarme et élève d’un cran son niveau d’alerte face à l’augmentation du nombre de patients Covid. La structure avertit que des opérations non urgentes pourraient bientôt être reportées. Actuellement 24 patients positifs au Covid sont hospitalisés sur le site du fait de complications liées au virus.

La Suisse a annoncé hier soir, un premier cas probable d’infection au variant Omicron. Parallèlement, le nombre de cas double environ toutes les deux semaines dans le pays.

Avec 989 «cas» pour 100’000 habitants, l’incidence globale des 14 derniers jours continue sa hausse. Les chiffres absolus passent à 86’143 (75’843 vendredi) nouvelles infections enregistrées ces deux dernières semaines.

Les incidences cantonales les plus élevées ces 14 derniers jours se trouvent dans les cantons de: Appenzell Rhodes-Extérieures (1871,3), Schwyz (1787,2), Nidwald (1718,8), Thurgovie (1638,3), Appenzell Rhodes-Intérieures (1620,3) et Saint-Gall (1599,4).

Les nouvelles infections des dernières semaines ont des effets sur les

• hospitalisations, avec une moyenne de 57 par jour. Dans les Unités de soins intensifs, le taux d’occupation est de 77,2%; les cas Covid représentent 25% du taux d’occupation, soit 217 patients sur 854 lits disponibles;

• et les décès, avec une moyenne de 10,3 par jour.

Le variant Delta représente 99,2% des nouvelles infections en Suisse (en date du 15 novembre).

Le taux de reproduction effectif (Re) du virus s’établit désormais à 1,26 (estimation du 19 novembre) au niveau national, selon la statistique de l’Université de Zurich. Aucun canton a un Re inférieur à 1.

A la mi-journée, l’OFSP a annoncé 19’402 nouveaux tests positifs, 155 nouvelles hospitalisations et 35 nouveaux décès, pour 134’418 tests effectués depuis vendredi.

Pour ce qui est des certificats Covid, 17’291’238 ont été délivrés depuis le 7 juin.

Le Japon a annoncé ce matin fermer ses frontières dès demain à tous les ressortissants étrangers qui ne sont pas des résidents permanents dans le pays. «Une mesure préventive» qui vise à éviter le prise des scénarios, selon le Premier ministre Fumio Kishida. Ni les touristes, ni les personnes voyageant pour le travail, ni les stagiaires ne pourront se rendre dans le pays. Quant aux Japonais ou résidents étrangers regagnant le Japon, ils devront se placer en quarantaine s’ils ont séjourné dans un pays qui a recensé Omicron sur son territoire.

28 novembre. L’OFSP annonce la détection d’un premier cas probable d’infection Covid liée au variant Omicron en Suisse, «chez une personne revenue d'Afrique du Sud il y a environ une semaine». Un séquençage du génome viral doit permettre de confirmer ce diagnostic «dans les jours à venir».

Dans la foulée, les autorités françaises ont annoncé avoir recensé «huit cas possibles de contamination» au variant Omicron sur leur territoire. Les personnes concernées ont toutes séjourné en Afrique australe au cours des deux dernières semaines. Comme en Suisse, le séquençage du génome du virus trouvé chez ces patients permettra de confirmer ou d’infirmer la nouvelle d’ici quelques jours. La suspicion vient du fait qu’aucun des virus identifiés chez ces personnes n’a un profil de mutations similaire aux autres variants.

Le variant Omicron a également été identifié en Amérique du Nord pour la première fois. Deux cas ont été répertoriés à Ottawa au Canada. Les deux personnes concernées ont séjourné récemment au Nigéria.

Israël a décidé de fermer ses frontières aux ressortissants étrangers dès ce dimanche, pour tenter de ralentir la propagation du variant Omicron de Sars-CoV-2. Chacun à leur tour, les pays commencent de se barricader, à des degrés divers, au fur et à mesure des découvertes de personnes infectées par ce nouveau variant. Qui est également arrivé en Australie, par deux passagers en provenance d’Afrique australe.

27 novembre. En Suisse, face aux cas d’infections au variant Omicron, l’OFSP a décidé de restreindre l’accès au pays aux voyageurs en provenance de République tchèque, des Pays-Bas, du Royaume-Uni, d’Egypte et du Malawi. Les personnes concernées doivent présenter un test de dépistage négatif avant l’entrée sur le territoire et se placer en quarantaine durant 10 jours à leur arrivée.

En Italie, un prélèvement sur une personne en provenance du Mozambique s’est avéré positif au variant Omicron.

Les deux cas suspects détectés vendredi en Allemagne sont bien des infections au variant Omicron ont confirmé les autorités sanitaires du Land de Bavière.

Omicron détecté sur le sol britannique. Deux cas positifs au variant Omicron ont été détectés au Royaume-Uni chez des personnes de retour de voyage en Afrique du Sud, selon le ministère britannique de la Santé. Elles se sont placées en auto-isolement, a précisé Sajid Javid sur Twitter. Dans la foulée, le pays a annoncé des restrictions de voyage concernant le Malawi, le Mozambique, la Zambie et l’Angola.

Suite à la détection de ces deux cas, le Premier ministre britannique Boris Johnson a décidé de renforcer les mesures d’entrée dans le pays, ainsi que de réintroduire l’obligation du port du masque dans certains lieux:

  • Pour entrer en Grande Bretagne, il faudra passer un test PCR deux jours après l’arrivée et rester à l’isolement jusqu’à l’obtention des résultats.

  • Le masque est à nouveau obligatoire dans les magasins et commerces

Le professeur Andrew Pollard, directeur de l’Oxford Vaccine Group, qui a notamment dirigé les recherches sur le vaccin AstraZeneca, a tenu des propos rassurants au sujet du variant Omicron à l’antenne de la BBC. Selon lui, il serait «extrêmement improbable» qu’Omicron se propage dans la population vaccinée aussi vite que ce qu’on l’a vu avec Delta dans une population non vaccinée. Il rappelle que malgré les mutations, les vaccins sur le marché continuent d’offrir une protection — même amoindrie — contre les variants Alpha, Beta, Gamma et Delta.

Les pays se calfeutrent. Dans la nuit de vendredi à samedi, le président américain Joe Biden a annoncé la suspension des liaisons aériennes entre les Etats-Unis et sept pays d'Afrique australe, à l’exception des résidents permanents et ressortissants américains. Le Canada et le Brésil ont pris des mesures comparables, ainsi que la Russie, dès dimanche.

En Asie, la Thaïlande va mettre en place une interdiction de voyage dès le 1er décembre pour plusieurs pays d’Afrique australe, tandis que la Corée du Sud va exiger une quarantaine stricte et restreindre les visags de séjour. Le Japon, pour sa part, va exiger dix jours d’isolement de la part des personnes voyageant depuis cette zone.

La Commission européenne a recommandé de suspendre aussi les voyages d’Afrique du Sud et de six autres pays de la région. Le Royaume-Uni, la Suisse, la France, l’Italie et l’Espagne ont déjà, ou s’apprêtent à interdire les vols provenant de ces pays.

Le ministre de la Santé d’Afrique du Sud a regretté ces décisions, les qualifiant d’«injustifiées» et de «contre-productives», rappelant que c’est parce que le pays dispose de capacités de séquençage conséquentes que ce nouveau variant a pu être détecté. Selon le virologue Tulio de Oliveira, qui avait annoncé la découverte d’Omicron, cela revient à punir le pays pour «excès de transparence». Il a déploré une décision émotionnelle plutôt que rationnelle.

Aux Etats-Unis. Le président américain Joe Biden a également demandé la levée des brevets sur les vaccins Covid-19. Reste à savoir à quelle échéance il sera possible d’en discuter: la conférence ministérielle de l’Organisation mondiale du commerce (OMC), prévue la semaine prochaine à Genève, a dû être reportée à cause du variant Omicron.

Omicron, le nouveau variant de Sars-CoV-2, circule vraisemblablement déjà en Europe. Au lendemain d’un cas identifié en Belgique, un cas aurait «très probablement» été repéré en Allemagne, apprend-on ce samedi 27 novembre.

Les autorités sanitaires néerlandaises ont également fait savoir que 61 passagers en provenance d’Afrique du Sud ont été testés positifs à Covid-19 à leur arrivée à l’aéroport d’Amsterdam. Des analyses sont en cours pour savoir si, dans le lot, se trouvent des cas infectés par Omicron.

A Neuchâtel, le Conseil d’Etat élève le niveau d’alerte cantonale à l’orange et introduit de
nouvelles mesures:

  • Dès lundi 29 novembre, le port du masque sera obligatoire à l’intérieur dans le canton de Neuchâtel. Cela concerne: manifestations publiques, musées,  cinémas,  salles  de  spectacles,  lieux  de  culte,  etc. Il en va de même pour les visiteurs d’EMS, des hôpitaux et lieux de soins. Le télétravail est également fortement recommandé dans le canton. Pour ce qui des employés du canton, les apéritifs de services et repas de fin d’année organisés en dehors des établissements publics sont interdits.

  • Neuchâtel est également le premier canton à définir son calendrier pour la 3e dose: les personnes de moins de 65 ans pourront s’inscrire dès le 1er décembre.

26 novembre. Face à la perspective menaçante du variant B.1.1.529 (Omicron), la Suisse a décidé d’interrompre tous les vols directs en provenance de la région d’Afrique australe (Afrique du Sud, Botswana, Eswatini, Lesotho, Mozambique, Namibie, Zimbabwe), à compter de ce jour à 20 heures.

Tous les voyageurs en provenance des pays concernés, ainsi que de Hong-Kong, Israël et Belgique — où ont été détectés quelques cas — doivent pouvoir présenter un test Covid négatif pour entrer sur le territoire, et se mettre en quarantaine pour dix jours. Tous les pays où seront identifiés des cas liés à B.1.1.529 seront de facto concernés par ces restrictions, à l’exception des pays frontaliers.

Le ministre de la Santé publique belge, Frank Vandenbroucke (en photo ci-dessus), a annoncé que le premier cas du variant Omicron a été détecté en Belgique. Il s’agit, selon Libre.be, d’une personne testée positive le 22 novembre, après son retour de l'étrange. Le ministre de la santé a appelé la population à ne «pas paniquer» au sujet du variant.

Le microbiologiste Emmanuel André a également confirmé la nouvelle sur Twitter.

Le pays va également instaurer des limitations de voyages en provenance de pays d’Afrique australe.

Suite à la découverte de ce premier cas et à la flambée des contaminations, la Belgique a décidé de fermer toutes les discothèques, pour au moins trois semaines, et invite la population à limiter au maximum les contacts et activités en intérieur. Les compétitions sportives en intérieur doivent à nouveau se dérouler sans public. Quant aux réceptions privés à l’intérieur, elles sont interdites; à l’exception des mariages et funérailles (maximum 50 personnes et pass sanitaire obligatoire). Les concerts avec public debout sont à nouveau interdits. Enfin, les restaurants sont soumis à un couvre-feu à partir de 23 heures et à une limitation de six convives par table. Les autorités réévalueront ces mesures le 15 décembre.

La Commission européenne propose de suspendre les vols en provenance d’Afrique australe. Ursula  von der Leyen, sa présidente, a expliqué dans un tweet que le frein d’urgence devait être activé à cause du variant Omicron.

Une réunion est prévue ce vendredi pour que la proposition soit présentée aux Etats membres de l’UE. La mesure est préventive, comme le souligne un porte-parole de la Commission:

«La situation est en train d'évoluer très vite; nous voulons nous assurer de faire le maximum pour ralentir la diffusion de ce variant.»

La Grande-Bretagne a suspendu les vols en provenance d'Afrique du Sud, de Namibie, du Lesotho, d'Eswatini, du Zimbabwe et du Botswana dès ce vendredi 12 heures. L’Italie, l’Allemagne, le Japon, Singapour et l’Australie vont faire de même dès ce week-end.

La France suspend également, avec effet immédiat, les arrivées en provenance de sept pays d’Afrique australe. Une suspension qui devrait durer au moins 48 heures. Le bureau du Premier ministre à Matignon demande également aux personnes ayant voyagé au cours des deux dernières semaines au Lesotho, Botswana, Zimbabwe, Mozambique, Namibie et Eswatini de se signaler aux autorités et de «réaliser dans les meilleurs délais un test de dépistage RT-PCR».

Aux Pays-Bas, le couvre-feu pour les bars et restaurants passe de 20 heures à 17 heures. Et le gouvernement projette d'interdire certains lieux aux non-vaccinés: bars et restaurants.

L’Office fédéral de la santé publique (OFSP) et la Commission fédérale pour les vaccinations (CFV) annoncent ce vendredi 26 novembre par voie de communiqué que «la vaccination de rappel pour l’ensemble de la population, y compris pour les moins de 65 ans» est désormais recommandée. A ce jour, plus de 350’000 personnes de plus de 65 ans ou vulnérables ont déjà reçu une dose de rappel. Cette annonce officielle permet aux cantons d’organiser leurs campagnes de vaccination respectives.

De son côté, Swissmedic a donné son feu vert pour l’administration d’une troisième dose du vaccin contre le Covid-19 de Moderna aux adultes âgés de 18 ans et plus.

Avec 870,8 «cas» pour 100’000 habitants, l’incidence globale des 14 derniers jours continue sa hausse. Les chiffres absolus passent à 75’843 (71’775 hier) nouvelles infections enregistrées ces deux dernières semaines.

Les incidences cantonales les plus élevées ces 14 derniers jours se trouvent dans les cantons de: Appenzell Rhodes-Extérieures (1708,5), Schwyz (1659,5), Nidwald (1592,3), Appenzell Rhodes-Intérieures (1503,7), Thurgovie (1441,4) et Saint-Gall (1433,8).

Les nouvelles infections des dernières semaines ont des effets sur les

  • hospitalisations, avec une moyenne de 63 par jour. Dans les Unités de soins intensifs, le taux d’occupation est de 81,5%; les cas Covid représentent 22% du taux d’occupation, soit 190 patients sur 863 lits disponibles;

  • et les décès, avec une moyenne de 11 par jour.

Le variant Delta représente désormais 99,9% des nouvelles infections en Suisse (en date du 13 novembre).

Le taux de reproduction effectif (Re) du virus s’établit désormais à 1,29 (estimation du 16 novembre) au niveau national, selon la statistique de l’Université de Zurich. Un canton a un Re inférieur à 1 (Obwald).

A la mi-journée, l’OFSP a annoncé 8032 nouveaux tests positifs (soit une hausse de plus de 30% par rapport à jeudi dernier), 106 nouvelles hospitalisations et 12 nouveaux décès, pour 58'386 tests effectués ces dernières 24 heures.

Pour ce qui est des certificats Covid, 16’890’708 ont été délivrés depuis le 7 juin.

25 novembre. Dans le canton de Lucerne, le port du masque est à nouveau obligatoire à l’intérieur. Que ce soit pour aller au cinéma, au théâtre ou à un concert, il faudra conserver le masque, en plus du certificat Covid. Le masque sera également rendu obligatoire dans les hôpitaux, en plus du certificat Covid. C’est le premier canton du pays à prendre une telle décision.

Dans les cantons des Grisons et de Thurgovie, la dose de rappel du vaccin Covid sera administrée à l’ensemble de la population dès 16 ans à partir de lundi 29 novembre. Une première au niveau national. Les personnes éligibles (16+) peuvent également prendre rendez-vous dès lundi pour leur troisième dose dans le canton de Zoug.

De leurs côtés, les cantons romands prennent de nouvelles mesures pour lutter contre la nouvelle vague. Un article complet, gratuit, est dédié à ces annonces.

Lire aussi: Tour des cantons romands qui renforcent les mesures anti-Covid

La Conférence des directrices et directeurs cantonaux de la santé (CDS) demande à ce que les mesures anti-Covid actuelles soient renforcées. A l’issue de son assemblée plénière, les membres de la CDS estiment que:

«les dispositifs de protection cantonaux doivent être ponctuellement renforcés. Des mesures seront toutefois également nécessaires au niveau national pour empêcher une surcharge du système de santé.»

Les propositions de la CDS pour les cantons sont les suivantes:

  • élargir le port du masque obligatoire,

  • renforcer les mesures dans les écoles (p. ex. obligation de porter un masque et tests répétitifs)

  • élargir le modèle 3G (vacciné, guéri ou testé), respectivement l’obligation de présenter un certificat à d’autres domaines que ceux où le pass sanitaire est exigé actuellement.

La CDS appelle aussi la Confédération à prendre des mesures au niveau national, notamment avec une extensions à l’échelle nationale de l’obligation de porter un masque à l’intérieur, davantage de télétravail, des restrictions de capacité d’accueil ou des exigences plus strictes dans les concepts de protection.

Avec 824,1 «cas» pour 100’000 habitants, l’incidence globale des 14 derniers jours continue sa hausse. Les chiffres absolus passent à 71’775 (67’732 hier) nouvelles infections enregistrées ces deux dernières semaines.

Les incidences cantonales les plus élevées ces 14 derniers jours se trouvent dans les cantons de: Appenzell Rhodes-Extérieures (1643,5), Schwyz (1607), Nidwald (1569,4), Appenzell Rhodes-Intérieures (1479,1), Thurgovie (1398,6) et Saint-Gall (1386).

Les nouvelles infections des dernières semaines ont des effets sur les

  • hospitalisations, avec une moyenne de 60,3 par jour. Dans les Unités de soins intensifs, le taux d’occupation est de 77,9%; les cas Covid représentent 21,1% du taux d’occupation, soit 184 patients sur 870 lits disponibles;

  • et les décès, avec une moyenne de 10 par jour.

Le variant Delta représente désormais 99,9% des nouvelles infections en Suisse (en date du 13 novembre).

Le taux de reproduction effectif (Re) du virus s’établit désormais à 1,34 (estimation du 12 novembre) au niveau national, selon la statistique de l’Université de Zurich. Aucun canton a un Re inférieur à 1.

A la mi-journée, l’OFSP a annoncé 8042 nouveaux tests positifs (soit une hausse de plus de 33% par rapport à jeudi dernier), 88 nouvelles hospitalisations et 27 nouveaux décès, pour 56’275 tests effectués ces dernières 24 heures.

Pour ce qui est des certificats Covid, 16’758’991 ont été délivrés depuis le 7 juin.

Etat du monde le 25 novembre

L’agence européenne du médicament (EMA) a donné son feu vert pour l’utilisation du vaccin Covid-19 de Pfizer chez les enfants, entre 5 et 11 ans. Au cas pour cas, les pays de l’Union pourront bientôt décider d’emboîter le pas aux Etats-Unis sur la vaccination des enfants. Cette décision se fonde sur un essai clinique mené auprès de quelque 2300 enfants américains. Il conclut à une efficacité de 90% contre les Covid symptomatiques et un profil de sécurité satisfaisant, avec un peu plus de réactions locales (douleur, rougeur au point d’injection) mais moins de réactions systémiques (fièvre, frissons) que les adultes.

Lire aussi: La voie est libre pour le vaccin de Pfizer chez les enfants dès 5 ans

La Haute autorité de santé (HAS) française recommande que le rappel de vaccin contre le Covid-19 soit fait dès l'âge de 18 ans, et cinq mois après la vaccination complète. Vendredi 19 novembre, la HAS préconisait encore la dose de rappel à partir de 40 ans seulement, et six mois après la vaccination complète. Cette décisions est prise pour faire face à la hausse de l’épidémie qualifiée de «fulgurante» par le gouvernement.

De leur côté, les préfets français rétablissent l’obligation du port du masque à l’intérieur et aussi à l’extérieur lors de rassemblements (marchés, marchés de Noël).

En France toujours, la validité des tests de dépistage est raccourcie à 24 heures, contre 72 heures jusqu’ici.

Plus de 5,1 millions de personnes sont décédées des suites du Covid-19 dans le monde, pour plus de 259 millions de tests positifs. Les six pays qui comptent le plus grand nombre de décès sont: Etats-Unis (plus de 775’300), Brésil (plus de 613’300), Inde (plus de 466’900), Mexique (plus de 293’100), Russie (plus de 263’900 décès), Pérou (plus de 200’900 décès).

24 novembre. A Genève, le Conseil d'Etat s’inquiète de la situation sanitaire. Une saturation hospitalière n’est pas exclue dans les semaines à venir. Les derniers chiffres montrent une courbe des cas décalée, mais parallèle à celle observée en Autriche. La moitié des personnes éligibles pour la dose de rappel dans le canton sont vaccinées ou ont un rendez-vous agendé. Cependant, cela ne suffit pas, insiste le président du Conseil, Serge Dal Busco. Il appelle toutes les personnes éligibles à se faire vacciner ou à faire la troisième dose sans tarder.

Le Conseil d’Etat genevois estime encore que l’aggravation de la situation est en partie due au relâchement des gestes barrières. Les contrôles de police seront donc renforcés dans les établissements publics sur la vérification des certificats Covid. De plus amples mesures cantonales seront annoncées jeudi, après consultation avec les autres cantons:

«Nous souhaitons à tout prix éviter un nouveau confinement, ajoute Serge Dal Busco. C’est pourquoi nous ne devons pas tarder à renforcer les mesures, pour ne pas avoir à en arriver à cet extrême».

Le Conseiller d’Etat évoque une possible réintroduction du masque dans les établissements publiques.

Avec 777,7 «cas» pour 100’000 habitants, l’incidence globale des 14 derniers jours continue sa hausse. Les chiffres absolus passent à 67’732 (62’894 hier) nouvelles infections enregistrées ces deux dernières semaines.

Les incidences cantonales les plus élevées ces 14 derniers jours se trouvent dans les cantons de: Appenzell Rhodes-Extérieures (1609,1), Schwyz (1578,1), Nidwald (1537,2), Appenzell Rhodes-Intérieures (1387,1), Thurgovie (1326,9) et Saint-Gall (1313,1).

Les nouvelles infections des dernières semaines ont des effets sur les

  • hospitalisations, avec une moyenne de 60 par jour. Dans les Unités de soins intensifs, le taux d’occupation est de 79,7%; les cas Covid représentent 19,5% du taux d’occupation, soit 172 patients sur 880 lits disponibles;

  • et les décès, avec une moyenne de 8,1 par jour.

Le variant Delta représente désormais 100% des nouvelles infections en Suisse (en date du 12 novembre).

Le taux de reproduction effectif (Re) du virus s’établit désormais à 1,34 (estimation du 12 novembre) au niveau national, selon la statistique de l’Université de Zurich. Aucun canton a un Re inférieur à 1.

A la mi-journée, l’OFSP a annoncé 8585 nouveaux tests positifs (soit une hausse de plus de 43% par rapport à mercredi dernier), 103 nouvelles hospitalisations et 17 nouveaux décès, pour 56’160 tests effectués ces dernières 24 heures.

Pour ce qui est des certificats Covid, 16’636’991 ont été délivrés depuis le 7 juin.

23 novembre. Dans un communiqué, l’alliance des organisateurs d’événements se dit satisfaite de la stratégie 3G en Suisse. Il s’agit des événements permettant l’accès aux vaccinés (Geimpft), guéris (Genesen) et testés (Getestet). Selon cette faîtière, la branche de l’événementiel souhaite poursuivre cette stratégie, mais désire que les coûts des tests pour les non vaccinés soient à nouveau pris en charge par la Confédération.

Lors du point presse hebdomadaire de l’OFSP, Aglaé Tardin, médecin cantonale genevoise, a affirmée que «l’Ouest du pays était clairement entrée dans la 5e vague», alors que cette région avait été épargnée par rapport à la Suisse centrale et orientale.

De son côté, Patrick Mathys, chef de la section Gestion de crise et coopération internationale à l’OFSP, a annoncé que:

«Plus de 200’000 personnes de plus de 65 ans avaient déjà reçu une dose de rappel du vaccin Covid.»

L’OFSP ne publie en revanche toujours pas l’évolution de la vaccination de rappel dans le pays.

Avec 722,1 «cas» pour 100’000 habitants, l’incidence globale des 14 derniers jours continue sa hausse. Les chiffres absolus passent à 62’894 (60’773 hier) nouvelles infections enregistrées ces deux dernières semaines.

Les incidences cantonales les plus élevées ces 14 derniers jours se trouvent dans les cantons de: Nidwald (1530,3), Appenzell Rhodes-Extérieures (1504,2), Schwyz (1486,3), Saint-Gall (1224,3) et Thurgovie (1208,5).

Les nouvelles infections des dernières semaines ont des effets sur les

  • hospitalisations, avec une moyenne de 54,7 par jour. Dans les Unités de soins intensifs, le taux d’occupation est de 75,3%; les cas Covid représentent 19,9% du taux d’occupation, soit 174 patients sur 876 lits disponibles;

  • et les décès, avec une moyenne de 7,5 par jour.

Le variant Delta représente désormais 98,5% des nouvelles infections en Suisse (en date du 12 novembre).

Le taux de reproduction effectif (Re) du virus s’établit désormais à 1,34 (estimation du 12 novembre) au niveau national, selon la statistique de l’Université de Zurich. Aucun canton a un Re inférieur à 1.

A la mi-journée, l’OFSP a annoncé 6354 nouveaux tests positifs (soit une hausse de plus de 47% par rapport à mardi dernier), 95 nouvelles hospitalisations et 18 nouveaux décès, pour 40’864 tests effectués ces dernières 24 heures.

Pour ce qui est des certificats Covid, 16’506’016 ont été délivrés depuis le 7 juin.

22 novembre. Selon les observations d’une équipe des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG), le Covid pourrait changer la perception de la douleur. La tempête inflammatoire déclenchée par la maladie semble interférer avec les signaux nerveux dans le cerveau et dans sa proche périphérie. Ce sont trois patients souffrant de cancer et étant sous traitement anti-douleur par opiacés qui ont alerté les médecins: lors de la phase aiguë du Covid dont ils ont souffert, leurs douleurs dues au cancer ont diminué voire disparu.

Avec 697,8 «cas» pour 100’000 habitants, l’incidence globale des 14 derniers jours continue sa hausse. Les chiffres absolus passent à 60’773 (52’460 vendredi) nouvelles infections enregistrées ces deux dernières semaines.

Les incidences cantonales les plus élevées ces 14 derniers jours se trouvent dans les cantons de: Nidwald (1569,4), Appenzell Rhodes-Extérieures (1491,6), Schwyz (1482,5), Saint-Gall (1222,3), Appenzell Rhodes-Intérieures (1215,2) et Thurgovie (1191,2).

Les nouvelles infections des dernières semaines ont des effets sur les

  • hospitalisations, avec une moyenne de 52 par jour. Dans les Unités de soins intensifs, le taux d’occupation est de 71,2%; les cas Covid représentent 18,6% du taux d’occupation, soit 166 patients sur 891 lits disponibles;

  • et les décès, avec une moyenne de 7,1 par jour.

  • Les malades Covid hospitalisés se répartissent ainsi en fonction de leurs statuts vaccinaux respectifs au 21 novembre: 52,5% non vaccinés, 1,95% partiellement vaccinés, 9,5% pleinement vaccinés et 36% dont le statut vaccinal est inconnu.

  • Le statut vaccinal des personnes décédées du Covid se répartissent ainsi au 21 novembre: 47% non vaccinées, 4,1% partiellement vaccinées, 11,7% entièrement vaccinées et 37% dont le statut vaccinal n’est pas connu.

Le variant Delta représente désormais 100% des nouvelles infections en Suisse (en date du 12 novembre).

Le taux de reproduction effectif (Re) du virus s’établit désormais à 1,33 (estimation du 12 novembre) au niveau national, selon la statistique de l’Université de Zurich. Aucun canton a un Re inférieur à 1.

A la mi-journée, l’OFSP a annoncé 14’590 nouveaux tests positifs (soit une hausse de plus de 50% par rapport au week-end dernier), 156 nouvelles hospitalisations et 18 nouveaux décès, pour 112’865 tests effectués ces dernières 72 heures.

Pour ce qui est des certificats Covid, 16’413’472 ont été délivrés depuis le 7 juin.

Etat du monde le 22 novembre

Alors que l’Autriche a entamé son confinement généralisé, les Pay-Bas et la Belgique ont connu des manifestations contre les mesures sanitaires. Des heurts ont opposé manifestants et forces de l’ordre à Bruxelles et à Rosendaal dimanche soir.

Dès ce lundi, l’entrée en France est plus restrictive pour les personnes non vaccinées. Elles doivent désormais présenter un test (PCR ou antagonique) négatif de moins de 24 heures avant leur entrée sur le territoire français. Les frontaliers ne sont pas concernés par cette mesure.

La Nouvelle-Zélande a officialisé la fin de sa politique Zéro Covid. Dès le 2 décembre à 23h59, le pays adoptera une nouvelle stratégie face au constat qu’il ne sera pas possible de faire disparaître le variant Delta. Cela signifie la fin du confinement strict de la plus grande ville du pays, Auckland, qui dure depuis trois mois et demi. La Première ministre Jacinda Ardern a expliqué que la nouvelle politique Covid sera assez simple et similaire au feux de circulation: vert pour les régions sans contrôle, orange pour les régions où le port du masque sera obligatoire, rouge pour les régions en semi-confinement. Les commerces y seront ainsi accessibles qu’aux personnes entièrement vaccinées et à bonne distance sociale.

Plus de 5,1 millions de personnes sont décédées des suites du Covid-19 dans le monde, pour plus de 257 millions de tests positifs. Les six pays qui comptent le plus grand nombre de décès sont: Etats-Unis (plus de 771’100), Brésil (plus de 612’600), Inde (plus de 465’900), Mexique (plus de 292’400), Russie (plus de 260’300 décès), Pérou (plus de 200’800 décès).

19 novembre. Après la décision des Länder de Salzbourg et de Haute-Autriche jeudi, c’est l’ensemble du pays qui sera reconfiné dès lundi 22 novembre. Ce confinement devrait durer 20 jours. Pour Wilfried Haslauer, gouverneur du Land de Salzbourg, la situation n’est pas tenable avec une incidence de 1700 nouvelles infections pour 100’000 habitants. Au niveau national, cette incidence est de 1098 pour 100’000 habitants.

Les hôpitaux se remplissent et la faible couverture vaccinale dans le pays n’explique pas tout, comme le relève Le Monde:

«Le bond épidémique actuel ne s’explique pas seulement par la faible couverture vaccinale. Environ 40% des personnes symptomatiques positives au coronavirus durant les quatre dernières semaines avaient reçu deux doses de vaccin. Les lits de soins intensifs restent toutefois presque entièrement occupés par des non-vaccinés. Avec près de 500 patients en soins intensifs sur tout son territoire.»

En plus de ce nouveau confinement, Alexander Schallenberg, chancelier, a annoncé que la vaccination contre Covid serait obligatoire dès le 1er février 2022.

La première action visible du confinement qui débutera lundi, c’est la fermeture ou le report des marchés de Noël dans le pays, comme à Linz notamment (photo ci-dessus)

Et de deux. Moderna annonçait la veille avoir demandé à Swissmedic l’autorisation de vacciner les enfants à partir de 6 ans. Le 19 novembre 2021, c’est au tour de son concurrent Pfizer de déposer une demande auprès de l’agence suisse des produits thérapeutiques, pour pouvoir proposer son vaccin dès l’âge de 5 ans. Après celle des adolescents, la vaccination des enfants se profile

La FDA, agence réglementaire américaine, vient d’autoriser l’administration d’une dose de rappel Pfizer ou Moderna à tous les adultes de plus de 18 ans. Les CDC, l’agence sanitaire pour les maladies infectieuses, doivent encore statuer sur les recommandations médicales

Avec 602,3 «cas» pour 100’000 habitants, l’incidence globale des 14 derniers jours continue sa hausse. Les chiffres absolus passent à 52’460 (49’152 hier) nouvelles infections enregistrées ces deux dernières semaines.

Les incidences cantonales les plus élevées ces 14 derniers jours se trouvent dans les cantons de: Nidwald (1482), Schwyz (1329,5), Appenzell Rhodes-Extérieures (1321,6), Appenzell Rhodes-Intérieures (1184,5) et Obwald (1112,6).

Les nouvelles infections des dernières semaines ont des effets sur les

  • hospitalisations, avec une moyenne de 48 par jour. Dans les Unités de soins intensifs, le taux d’occupation est de 80%; les cas Covid représentent 17,5% du taux d’occupation, soit 154 patients sur 880 lits disponibles;

  • et les décès, avec une moyenne de 6,8 par jour.

Le variant Delta représente désormais 99.7% des nouvelles infections en Suisse (en date du 6 novembre).

Le taux de reproduction effectif (Re) du virus s’établit désormais à 1,28 (estimation du 9 novembre) au niveau national, selon la statistique de l’Université de Zurich. Aucun canton a un Re inférieur à 1.

A la mi-journée, l’OFSP a annoncé 6169 nouveaux tests positifs (soit une hausse de plus de 57% par rapport à vendredi dernier), 64 nouvelles hospitalisations et 15 nouveaux décès, pour 49’522 tests effectués ces dernières 24 heures.

Pour ce qui est des certificats Covid, 16’085’790 ont été délivrés depuis le 7 juin.

18 novembre. Les régions de Salzbourg de Haute-Autriche entameront un confinement général dès la semaine prochaine. Ce sont les deux régions du pays qui comptent le plus grand nombre de nouvelles infections. C'est ce qu'ont annoncé les ministres-présidents Wilfried Haslauer et Thomas Stelzer.

«Nous ne voyons plus d'alternative à un confinement au début de la semaine prochaine», a déclaré Wilfried Haslauer. Les détails sur les restrictions dans les deux Länder situés à la frontière bavaroise seront communiqués dans la journée.

Alain Berset a rencontré l'ensemble des membres de la conférences des directrices et directeurs cantonaux de la santé pour faire le point sur la situation de l’épidémie dans le pays. Pour le ministre de la santé, des mesures supplémentaires ne sont pas nécessaires pour l’instant, et ce malgré le doublement des infections toutes les deux semaines. Les hôpitaux sont néanmoins invités à augmenter leur capacité pour se préparer à un afflux de patients Covid.

Avec 564,3 «cas» pour 100’000 habitants, l’incidence globale des 14 derniers jours continue sa hausse. Les chiffres absolus passent à 49’152 (45’982 hier) nouvelles infections enregistrées ces deux dernières semaines.

Les incidences cantonales les plus élevées ces 14 derniers jours se trouvent dans les cantons de: Nidwald (1445,3), Schwyz (1273,4), Appenzell Rhodes-Extérieures (1256,5), Appenzell Rhodes-Intérieures (1160) et Obwald (1123,1).

Les nouvelles infections des dernières semaines ont des effets sur les

  • hospitalisations, avec une moyenne de 47 par jour. Dans les Unités de soins intensifs, le taux d’occupation est de 76,5%; les cas Covid représentent 16,8% du taux d’occupation, soit 148 patients sur 879 lits disponibles;

  • et les décès, avec une moyenne de 6,4 par jour.

Le variant Delta représente désormais 99.7% des nouvelles infections en Suisse (en date du 6 novembre).

Le taux de reproduction effectif (Re) du virus s’établit désormais à 1,31 (estimation du 5 novembre) au niveau national, selon la statistique de l’Université de Zurich. Aucun canton a un Re inférieur à 1.

A la mi-journée, l’OFSP a annoncé 6017 nouveaux tests positifs (soit une hausse de plus de 54% par rapport à jeudi dernier), 69 nouvelles hospitalisations et 9 nouveaux décès, pour 46’502 tests effectués ces dernières 24 heures.

Pour ce qui est des certificats Covid, 15’967’877 ont été délivrés depuis le 7 juin.

17 novembre. Rafael. C’est le nom de la nouvelle plateforme interactive des Hôpitaux universitaires de Genève qui permet d’échanger sur les séquelles du Covid-19. Professionnels de la santé et patients peuvent ainsi évaluer si une personne souffre d’un Covid long en identifiant correctement les symptômes. Les professionnels peuvent ainsi orienter les malades vers les bons réseaux de prise en charge. Quant au nom de la plateforme, il est issu d’un patient, Rafael, qui a souffert d’insomnies après le Covid. Il est l’un des premiers Covid long identifié après la première vague en mars 2020.

Le traitement anti-Covid oral de Roche, c’est fini. L’entreprise bâloise a annoncé qu’elle arrêtait sa collaboration avec le laboratoire américain Atea Pharmceuticals après l'échec de l'étude de phase 2. Roche souhaite développer d’autres programmes de traitement (Ronaprev, tocilizumab) et de diagnostic.

Avec 527,9 «cas» pour 100’000 habitants, l’incidence globale des 14 derniers jours continue sa hausse. Les chiffres absolus passent à 45’982 (42’985 hier) nouvelles infections enregistrées ces deux dernières semaines.

Les incidences cantonales les plus élevées ces 14 derniers jours se trouvent dans les cantons de: Nidwald (1385,5), Schwyz (1221), Obwald (1149,3), Appenzell Rhodes-Extérieures (1162,5) et Appenzell Rhodes-Intérieures (1129,3).

Les nouvelles infections des dernières semaines ont des effets sur les

  • hospitalisations, avec une moyenne de 41,4 par jour. Dans les Unités de soins intensifs, le taux d’occupation est de 76,2%; les cas Covid représentent 16,3% du taux d’occupation, soit 141 patients sur 864 lits disponibles;

  • et les décès, avec une moyenne de 7,4 par jour.

Le variant Delta représente désormais 99.7% des nouvelles infections en Suisse (en date du 4 novembre).

Le taux de reproduction effectif (Re) du virus s’établit désormais à 1,32 (estimation du 5 novembre) au niveau national, selon la statistique de l’Université de Zurich. Aucun canton a un Re inférieur à 1.

A la mi-journée, l’OFSP a annoncé 5981 nouveaux tests positifs (soit une hausse de plus de 44% par rapport à mercredi dernier), 93 nouvelles hospitalisations et 10 nouveaux décès, pour 44’520 tests effectués ces dernières 24 heures.

Pour ce qui est des certificats Covid, 15’858’992 ont été délivrés depuis le 7 juin.

Etat du monde le 17 novembre

En Irlande, de nouvelles restrictions ont été annoncées par le gouvernement: télétravail et couvre-feu pour les bars et restaurants. Le but est d’essayer d’enrayer la hausse des nouvelles infections dans le pays.

En Allemagne, le marché de Noël de Munich est annulé. L’événement qui attire quelque deux millions de personnes doit renoncé à cause de la hausse exponentielle des infections.

Plus de 5,1 millions de personnes sont décédées des suites du Covid-19 dans le monde, pour plus de 254 millions de tests positifs. Les six pays qui comptent le plus grand nombre de décès sont: Etats-Unis (plus de 765’900), Brésil (plus de 611’400), Inde (plus de 464’100), Mexique (plus de 291’200), Russie (plus de 254’200 décès), Pérou (plus de 200’600 décès).

16 novembre. Dans une longue interview accordée au Tages-Anzeiger, Marco Chiesa se dit surpris que l’Association suisse des infirmiers et infirmières ne soit pas favorable à la vaccination obligatoire. S’il craint une stigmatisation des non-vaccinés dans la vie quotidienne et se déclare ouvertement contre une obligation générale de la vaccination, le président de l’UDC explique que dans «les domaines qui concernent les personnes vulnérables, une telle obligation a du sens». Il reproche par ailleurs aux médias de «mettre toutes les critiques sur la vaccination dans le même sac» et aux autorités d’utiliser la surpopulation des hôpitaux comme moyen de pression, après avoir diminué le nombre de lits en soins intensifs ces dernières années.

Lors du point presse hebdomadaire de l’OFSP, plusieurs sujets ont été abordés et présentés.

Pour Virginie Masserey, responsable de la section Lutte contre les infections, a relevé que l’on se trouvait

«dans une phase ascendante d’une nouvelle vague».

Si les nouvelles infections augmentent, surtout en Suisse centrale et orientale, les hospitalisations augmentent moins. Quant aux décès, ils demeurent à un niveau bas. Aux soins intensifs, la moitié des patients Covid ont moins de 60 ans, 26% moins de 40 ans et 10% sont complètement vaccinés. Des données dont il faut se méfier a avertit Virginie Masserey:

«On ne peut pas déduire directement de ces pourcentages l'efficacité des vaccins. Pour ce faire, il faut comparer la proportion de personnes vaccinées dans la population qui sont hospitalisées et celle des personnes non vaccinées dans la population qui finissent à l'hôpital. Et on voit qu’il y a une plus grande proportion de personnes vaccinées dans la population.»

De son côté, Michael Beer, vice-directeur de l’Office fédéral de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires et responsable du projet Offensive Vaccination, a tiré un bilan intermédiaire de la Semaine de vaccination qui s’est terminée le 14 novembre:

«le nombre quotidien des injections a augmenté durant la semaine nationale de vaccination la semaine dernière. On a enregistré entre 33’000 et 35’000 vaccinations, soit une hausse d’environ 15’000 injections par rapport à la semaine précédente.»

Pour ce qui est des coûts, la Confédération est prête à engager 96,2 millions de francs au maximum, mais les cantons n’ont demandé que 20 millions et la Confédération a dépensé 7 millions. Ces 27 millions ne sont pas définitifs, toutes les mesures n’étant pas terminées. La semaine spéciale est terminée, mais l’offensive vaccinale se poursuit dans plusieurs cantons.

De son côté, Rudolf Hauri, président de l'Association des médecins cantonaux de Suisse, s’est dit déçu par cette semaine:

«le succès n’a pas été au rendez-vous. Nous espérions plus de primo-vaccinations.»

Christoph Berger, président de la Commission fédérale pour les vaccinations, a également clarifier les trois catégories prioritaires pour les troisièmes doses de vaccins:

  1. les plus de 65 ans

  2. les résidents d’EMS et le personnel de ces établissements

  3. les personnes les plus vulnérables (maladies chroniques, à risque).

La dose de rappel pour les moins de 65 ans devrait être recommandée dès la fin du mois de novembre (les documents officiels sont en cours d’élaboration). Elle concernera les personnes pleinement vaccinées six mois après la dernière vaccination. Christoph Berger a précisé:

«Le rappel devrait être administré d’abord aux personnes de moins de 65 ans particulièrement exposées, aux professionnels de santé et aux personnes s'occupant de personnes présentant un risque particulier.»

Cette recommandation pour la population générale ne signifie pas pour autant qu’il faudra effectuer des rappels réguliers. La décision est prise dans le contexte actuel de l’épidémie.

L’OFSP a présenté ce jour une nouvelle application COVID-19 Vac-check. Elle permet de répondre à plusieurs questions: «Vous êtes déjà entièrement vacciné et vous voulez vous informer sur la possibilité d’une 3ème dose de rappel? Ou vous voulez savoir si vous pouvez vous vacciner contre le Covid-19? Dans les deux cas, COVID-19 Vac Check vous donnera la réponse en quelques étapes et vous guidera vers votre point de contact de votre canton».

Capture d’écran 2021-11-16 à 19.38.36.png

Avec 493,5 «cas» pour 100’000 habitants, l’incidence globale des 14 derniers jours continue sa hausse. Les chiffres absolus passent à 42’985 (41’038 hier) nouvelles infections enregistrées ces deux dernières semaines.

Les incidences cantonales les plus élevées ces 14 derniers jours se trouvent dans les cantons de: Nidwald (1289), Schwyz (1195,1), Appenzell Rhodes-Intérieures (1111), Obwald (1107,3), et Appenzell Rhodes-Extérieures (1079,4).

Les nouvelles infections des dernières semaines ont des effets sur les

  • hospitalisations, avec une moyenne de 36,4 par jour. Dans les Unités de soins intensifs, le taux d’occupation est de 73,5%; les cas Covid représentent 15% du taux d’occupation, soit 129 patients sur 862 lits disponibles;

  • et les décès, avec une moyenne de 7,5 par jour.

Le variant Delta représente désormais 99.7% des nouvelles infections en Suisse (en date du 4 novembre).

Le taux de reproduction effectif (Re) du virus s’établit désormais à 1,31 (estimation du 5 novembre) au niveau national, selon la statistique de l’Université de Zurich. Aucun canton a un Re inférieur à 1.

A la mi-journée, l’OFSP a annoncé 4297 nouveaux tests positifs (soit une hausse de plus de 43% par rapport à mardi dernier), 76 nouvelles hospitalisations et 6 nouveaux décès, pour 33’224 tests effectués ces dernières 24 heures.

Pour ce qui est des certificats Covid, 15’761012 ont été délivrés depuis le 7 juin.

15 novembre. Selon le SonntagsBlick, dans un avenir proche, toutes les personnes âgées de plus de douze ans dont la deuxième vaccination remonte à au moins six mois seront autorisées à recevoir une troisième dose. La Commission fédérale des vaccinations devrait annoncer sa décision cette semaine. Il y a quelques jours, Guy Parmelin déclarait à la RTS:

«Je pense que prochainement, le Conseil fédéral pourra prendre la décision d'étendre la troisième vaccination à l'ensemble de la population qui le souhaite».

De son côté, la présidente de la task force scientifique de la Confédération, Tanja Stadler, rappelle dans le SonntagsZeitung que la majorité des Suisses ont été vaccinés à partir de mi-juin. Dès lors, les doses de rappel pourraient être administrées de façon assez massive dès décembre.

Avec 471,2 «cas» pour 100’000 habitants, l’incidence globale des 14 derniers jours continue sa hausse. Les chiffres absolus passent à 41’038 (33’448 vendredi) nouvelles infections enregistrées ces deux dernières semaines.

Les incidences cantonales les plus élevées ces 14 derniers jours se trouvent dans les cantons de: Nidwald (1263,8), Schwyz (1124,8), Appenzell Rhodes-Intérieures (1104,7), Obwald (1081,1), et Appenzell Rhodes-Extérieures (1057,7).

Les nouvelles infections des dernières semaines ont des effets sur les

  • hospitalisations, avec une moyenne de 33 par jour. Dans les Unités de soins intensifs, le taux d’occupation est de 74%; les cas Covid représentent 15,1% du taux d’occupation, soit 129 patients sur 854 lits disponibles;

  • et les décès, avec une moyenne de 6,8 par jour.

Le variant Delta représente désormais 98,8% des nouvelles infections en Suisse (en date du 3 novembre).

Le taux de reproduction effectif (Re) du virus s’établit désormais à 1,32 (estimation du 4 novembre) au niveau national, selon la statistique de l’Université de Zurich. 1 seul canton a un Re inférieur à 1.

A la mi-journée, l’OFSP a annoncé 9702 nouveaux tests positifs (soit une hausse de plus de 32% par rapport au week-end dernier), 85 nouvelles hospitalisations et 20 nouveaux décès, pour 94’706 tests effectués ces dernières 72 heures.

Pour ce qui est des certificats Covid, 15’681’906 ont été délivrés depuis le 7 juin.

12 novembre. Plusieurs pays annoncent de nouvelles mesures de restriction, pour faire face à la résurgence épidémique en Europe. L’Autriche s’apprête à reconfiner les personnes non vaccinées ou n’ayant pas guéri du Covid, sous réserve d’un accord du Parlement dimanche. Les Pays-Bas évoquent un «confinement partiel» d’une durée de trois semaines, avec une fermeture de tous les commerces non essentiels à 19 heures.

Le grand salon de l’horlogerie et de la joaillerie suisse devait avait lieu début avril après l’annulation de ses deux dernières éditions. Il n’en sera rien. Baselworld est à nouveau annulé, a annoncé le groupe MCH Group aujourd’hui, et son directeur, Michel Loris-Melikoff, démissionne. La décision est liée au fait que «le lancement d’un nouveau concept pour un nouveau segment cible est particulièrement difficile compte tenu de la nouvelle aggravation de la situation du Covid et de l’incertitude qui en découle chez les clients», a indiqué le groupe.

Avec 408 «cas» pour 100’000 habitants, l’incidence globale des 14 derniers jours continue sa hausse. Les chiffres absolus passent à 35’558 (33’448 hier) nouvelles infections enregistrées ces deux dernières semaines.

Les incidences cantonales les plus élevées ces 14 derniers jours se trouvent dans les cantons de: Nidwald (1098,4),  Appenzell Rhodes-Intérieures (1055,7), Schwyz (1010,1), Obwald (986,7) et Appenzell Rhodes-Extérieures (961,9).

Les nouvelles infections des dernières semaines ont des effets sur les

  • hospitalisations, avec une moyenne de 30,9 par jour. Dans les Unités de soins intensifs, le taux d’occupation est de 76%; les cas Covid représentent 14,1% du taux d’occupation, soit 121 patients sur 860 lits disponibles;

  • et les décès, avec une moyenne de 4,6 par jour.

Le variant Delta représente désormais 100% des nouvelles infections en Suisse (en date du 31 octobre).

Le taux de reproduction effectif (Re) du virus s’établit désormais à 1,29 (estimation du 2 novembre) au niveau national, selon la statistique de l’Université de Zurich. Tous les cantons ont un Re supérieur à 1.

A la mi-journée, l’OFSP a annoncé 3922 nouveaux tests positifs (soit une hausse de plus de 32% par rapport à jeudi dernier), 68 nouvelles hospitalisations et 7 nouveaux décès, pour 48’422 tests effectués ces dernières 24 heures.

Pour ce qui est des certificats Covid, 15’483’399 ont été délivrés depuis le 7 juin.

11 novembre. Trois quarts du personnel du CHUV ayant des contacts étroits avec des patients est vacciné. C’est ce qui ressort d’un sondage effectué par l’hôpital universitaire vaudois auprès de 8050 collaborateurs:

«Aujourd’hui, le CHUV atteint le chiffre important de 75% de collaboratrices et collaborateurs vacciné-e-s – avec une dose et antécédent d’infection, une seule dose de vaccin à vecteur viral ou deux doses de vaccin ARNm –, 8% sont non vacciné-e-s ou non guéri-e-s de la maladie et 17% n’ont pas communiqué leur statut, vacciné ou non.»

Les employés non vaccinés ou qui n’ont pas communiqué leur statut vaccinal sont soumis à un dépistage régulier.

Avec 384 «cas» pour 100’000 habitants, l’incidence globale des 14 derniers jours continue sa hausse. Les chiffres absolus passent à 33’448 (31’374 hier) nouvelles infections enregistrées ces deux dernières semaines.

Les incidences cantonales les plus élevées ces 14 derniers jours se trouvent dans les cantons de: Nidwald (1068,4),  Appenzell Rhodes-Intérieures (1043,4), Obwald (955,1), Schwyz (950,3), et Appenzell Rhodes-Extérieures (914,8).

Les nouvelles infections des dernières semaines ont des effets sur les

  • hospitalisations, avec une moyenne de 28,7 par jour. Dans les Unités de soins intensifs, le taux d’occupation est de 74%; les cas Covid représentent 14,2% du taux d’occupation, soit 122 patients sur 861 lits disponibles;

  • et les décès, avec une moyenne de 4,4 par jour.

Le variant Delta représente désormais 100% des nouvelles infections en Suisse (en date du 31 octobre).

Le taux de reproduction effectif (Re) du virus s’établit désormais à 1,33 (estimation du 29 octobre) au niveau national, selon la statistique de l’Université de Zurich. Tous les cantons ont un Re supérieur à 1.

A la mi-journée, l’OFSP a annoncé 3886 nouveaux tests positifs (soit une hausse de plus de 32% par rapport à jeudi dernier), 35 nouvelles hospitalisations et 6 nouveaux décès, pour 37’105 tests effectués ces dernières 24 heures.

Pour ce qui est des certificats Covid, 15’298’007 ont été délivrés depuis le 7 juin.

10 novembre. Avec 360,2 «cas» pour 100’000 habitants, l’incidence globale des 14 derniers jours continue sa hausse. Les chiffres absolus passent à 31’374 (28’924 hier) nouvelles infections enregistrées ces deux dernières semaines.

Les incidences cantonales les plus élevées ces 14 derniers jours se trouvent dans les cantons de: Appenzell Rhodes-Intérieures (1068), Nidwald (1052,4), Schwyz (903,4), Obwald (879) et Appenzell Rhodes-Extérieures (855,2).

Les nouvelles infections des dernières semaines ont des effets sur les

  • hospitalisations, avec une moyenne de 29,8 par jour. Dans les Unités de soins intensifs, le taux d’occupation est de 75,9%; les cas Covid représentent 14,5% du taux d’occupation, soit 125 patients sur 863 lits disponibles;

  • et les décès, avec une moyenne de 3,5 par jour.

Le variant Delta représente désormais 100% des nouvelles infections en Suisse (en date du 30 octobre).

Le taux de reproduction effectif (Re) du virus s’établit désormais à 1,33 (estimation du 29 octobre) au niveau national, selon la statistique de l’Université de Zurich. Tous les cantons ont un Re supérieur à 1.

A la mi-journée, l’OFSP a annoncé 4150 nouveaux tests positifs (soit une hausse de plus de 59% par rapport à mercredi dernier), 55 nouvelles hospitalisations et 14 nouveaux décès, pour 38’840 tests effectués ces dernières 24 heures.

Pour ce qui est des certificats Covid, 15’214’781 ont été délivrés depuis le 7 juin.

9 novembre. Durant le point presse hebdomadaire de l’OFSP, Virginie Masserey, responsable de la section Lutte contre les infections, a expliqué que la situation épidémiologique actuelle était instable:

«Les nouvelles infections doublent toutes les deux semaines.»

Pour ce qui est de la vaccination, elle a expliqué:

«75% des adultes sont vaccinés. Cela peut sembler beaucoup, mais cela veut surtout dire qu’un quart des adultes ne le sont pas. Parmi eux, seuls 6% sont immunisés parce que guéris. Cela représente plus d’un million d’adulte non immuns. S’ils sont infectés tous en même temps, cela saturera les hôpitaux et les unités de soins intensifs. Il est donc important de continuer à ralentir la propagation du coronavirus.»

Avec 332,1 «cas» pour 100’000 habitants, l’incidence globale des 14 derniers jours continue sa hausse. Les chiffres absolus passent à 28’924 (27’965 hier) nouvelles infections enregistrées ces deux dernières semaines.

Les incidences cantonales les plus élevées ces 14 derniers jours se trouvent dans les cantons de: Appenzell Rhodes-Intérieures (1012,7), Nidwald (992,6), Schwyz (837,4), Obwald (813,4) et Appenzell Rhodes-Extérieures (782,8).

Les nouvelles infections des dernières semaines ont des effets sur les

  • hospitalisations, avec une moyenne de 28,8 par jour. Dans les Unités de soins intensifs, le taux d’occupation est de 76,8%; les cas Covid représentent 13,8% du taux d’occupation, soit 119 patients sur 862 lits disponibles;

  • et les décès, avec une moyenne de 2,7 par jour.

Le variant Delta représente désormais 100% des nouvelles infections en Suisse (en date du 30 octobre).

Le taux de reproduction effectif (Re) du virus s’établit désormais à 1,33 (estimation du 29 octobre) au niveau national, selon la statistique de l’Université de Zurich. Tous les cantons ont un Re supérieur à 1.

A la mi-journée, l’OFSP a annoncé 2986 nouveaux tests positifs (soit une hausse de plus de 53% par rapport à mardi dernier), 64 nouvelles hospitalisations et 7 nouveaux décès, pour 28’468 tests effectués ces dernières 24 heures.

Pour ce qui est des certificats Covid, 15’144’011 ont été délivrés depuis le 7 juin.

Etat du monde le 9 novembre

Les experts danois de la santé désirent que les masques et le pass sanitaire soient réintroduits dans le pays après le record quotidien début novembre des nouvelles infections. Dans un post Facebook publié lundi 8 novembre, la première ministre Mette Frederiksen a annoncé que le gouvernement proposera aujourd’hui au Parlement de réintroduire ces deux obligations:

«Le gouvernement suggérera aujourd’hui au Parlement que le Covid est à nouveau catégorisé comme une maladie socialement critique. Et que le passeport corona doit être réintroduit.

Dernièrement, l'infection a augmenté au Danemark. Plus de 16’000 Danois ont été confirmés positifs la semaine dernière. Dans le même temps, le nombre d'entrées à l’hôpital augmente. Le développement est inquiétant.

Tout ce que nous voulons maintenant, c'est que la société puisse rester ouverte tout en garantissant un système de santé solide.»

Selon le Copenhagen Post, la première ministre attend les recommandations de la Commission sur les épidémies avant d'agir. Cette Commission doit décider aujourd’hui si elle classe à nouveau le Covid comme maladie socialement critique. Ce n’est qu’à partir de là que le gouvernement danois peut activer la loi sur les épidémies.

Mette Frederiksen aimerait agir ce 9 novembre, mais une partie de la classe politique aimerait attendre la fin des élections locales et régionales du 16 novembre pour introduire des mesures sanitaires.

8 novembre. Ce matin, Guy Parmelin, président de la Confédération, a lancé la Semaine de la vaccination sur la place fédérale à Berne. Il a tenu a rappelé que:

«chaque nouvelle vaccination est un succès, et que 150 vaccinations de plus représentent une personne de moins aux soins intensifs.»

Entouré d’artistes de la tournée musicale «Back on Tour» et du conseiller d’Etat bernois en charge de la santé, Pierre-Alain Schnegg, il encore ajouté que «les chiffres sont têtus. Plus il y a de gens vaccinés dans une région, moins l'incidence de nouveaux cas y est élevée.»

Lire aussi: Voici le programme complet de la semaine de vaccination dans les cantons romands

A Zurich, La conseillère d'Etat Natalie Rickli, la présidente du gouvernement Jacqueline Fehr et la conseillère d'Etat Carmen Walker Spaeh, de gauche à droite, ont inauguré le Village de la vaccination dans le grand hall de la gare centrale de Zurich.

477916133_highres.jpg

A Altstätten (Saint-Gall), c’est un pop-up de la vaccination qui a ouvert ses portes ce matin. Le canton de l’Est du pays espère ainsi augmenter le taux de vaccination durant cette semaine spéciale.

477928453_highres.jpg

Avec 321 «cas» pour 100’000 habitants, l’incidence globale des 14 derniers jours continue sa hausse. Les chiffres absolus passent à 27’965 (24’369 vendredi) nouvelles infections enregistrées ces deux dernières semaines.

Les incidences cantonales les plus élevées ces 14 derniers jours se trouvent dans les cantons de: Appenzell Rhodes-Intérieures (1055,6), Nidwald (985,7), Schwyz (809), Obwald (808,2) et Appenzell Rhodes-Extérieures (781).

Les nouvelles infections des dernières semaines ont des effets sur les

  • hospitalisations, avec une moyenne de 26,4 par jour. Dans les Unités de soins intensifs, le taux d’occupation est de 73,9%; les cas Covid représentent 13,9% du taux d’occupation, soit 118 patients sur 849 lits disponibles;

  • et les décès, avec une moyenne de 3,4 par jour.

Le variant Delta représente désormais 100% des nouvelles infections en Suisse (en date du 28 octobre).

Le taux de reproduction effectif (Re) du virus s’établit désormais à 1,33 (estimation du 28 octobre) au niveau national, selon la statistique de l’Université de Zurich. Tous les cantons ont un Re supérieur à 1.

A la mi-journée, l’OFSP a annoncé 6649 nouveaux tests positifs (soit une hausse de plus de 46% par rapport au week-end dernier), 53 nouvelles hospitalisations et 9 nouveaux décès, pour 81’420 tests effectués ces dernières 72 heures.

Pour ce qui est des certificats Covid, 15’068’208 ont été délivrés depuis le 7 juin.

5 novembre. Avec 297,8 «cas» pour 100’000 habitants, l’incidence globale des 14 derniers jours continue sa hausse. Les chiffres absolus passent à 24’369 (22’893 hier) nouvelles infections enregistrées ces deux dernières semaines.

Les incidences cantonales les plus élevées ces 14 derniers jours se trouvent dans les cantons de: Appenzell Rhodes-Intérieures (994,3), Nidwald (781,2), Obwald (700,6), Appenzell Rhodes-Extérieures (699,7) et Schwyz (693,1).

Les nouvelles infections des dernières semaines ont des effets sur les

  • hospitalisations, avec une moyenne de 28,8 par jour. Dans les Unités de soins intensifs, le taux d’occupation est de 77,2%; les cas Covid représentent 12,1% du taux d’occupation, soit 104 patients sur 857 lits disponibles;

  • et les décès, avec une moyenne de 4,8 par jour.

Le variant Delta représente désormais 99,1% des nouvelles infections en Suisse (en date du 24 octobre).

Le taux de reproduction effectif (Re) du virus s’établit désormais à 1,26 (estimation du 26 octobre) au niveau national, selon la statistique de l’Université de Zurich. 1 canton a un Re inférieur à 1.

A la mi-journée, l’OFSP a annoncé 2848 nouveaux tests positifs (soit une hausse de plus de 65% par rapport à vendredi dernier), 31 nouvelles hospitalisations et 0 nouveau décès, pour 35’422 tests effectués ces dernières 24 heures.

Pour ce qui est des certificats Covid, 14’794’586 ont été délivrés depuis le 7 juin.

4 novembre. La Ville de Vienne, par la voix de son maire Michael Ludwig, informe ce jour vouloir organiser une campagne de vaccination pour les enfants âgés de 5 à 12 ans «dans un avenir proche». Cette annonce intrigue, car la campagne se ferait en off-label, l’Agence européenne des médicaments n’ayant pas encore validé le produit. A l’heure actuelle, la vaccination des enfants de moins de douze ans est même déjà possible dans certains cabinets médicaux, explique l’agence de presse autrichienne OTS.

Les pharmaciens soutiennent la loi Covid et l’initiative «Pour des soins infirmiers forts». La Société suisse des pharmaciens (pharmaSuisse) explique dans un communiqué publié ce jour pourquoi elle soutient les modifications de la loi covid soumise au peuple le 28 novembre:

«Le certificat COVID est un outil qui permet de réduire les risques épidémiologiques, préserver le système hospitalier et donne accès aux personnes vaccinées, testées ou guéries à une vie sociale et professionnelle pratiquement normale.»

Avec 262,8 «cas» pour 100’000 habitants, l’incidence globale des 14 derniers jours continue sa hausse. Les chiffres absolus passent à 22’893 (21’396 hier) nouvelles infections enregistrées ces deux dernières semaines.

Les incidences cantonales les plus élevées ces 14 derniers jours se trouvent dans les cantons de: Appenzell Rhodes-Intérieures (945,2), Nidwald (758,2), Appenzell Rhodes-Extérieures (688,8), Obwald (640,3) et Schwyz (633,3).

Les nouvelles infections des dernières semaines ont des effets sur les

  • hospitalisations, avec une moyenne de 27,7 par jour. Dans les Unités de soins intensifs, le taux d’occupation est de 75,5%; les cas Covid représentent 11,8% du taux d’occupation, soit 101 patients sur 856 lits disponibles;

  • et les décès, avec une moyenne de 5,3 par jour.

Le variant Delta représente désormais 99,1% des nouvelles infections en Suisse (en date du 24 octobre).

Le taux de reproduction effectif (Re) du virus s’établit désormais à 1,24 (estimation du 22 octobre) au niveau national, selon la statistique de l’Université de Zurich. 2 cantons ont un Re inférieur à 1.

A la mi-journée, l’OFSP a annoncé 2931 nouveaux tests positifs (soit une hausse de plus de 63% par rapport à jeudi dernier), 42 nouvelles hospitalisations et 6 nouveaux décès, pour 31’180 tests effectués ces dernières 24 heures.

Pour ce qui est des certificats Covid, 14’717’974 ont été délivrés depuis le 7 juin.

3 novembre. Le Conseil fédéral a tranché. Conformément aux propositions qu’il avait mises en consultation fin octobre, il a décidé de prolonger à douze mois (au lieu des six mois actuels) la durée de validité des certificats de guérison délivrés sur la base d’un test PCR positif. Pour autant, «il reste recommandé aux personnes guéries de recevoir une dose de vaccin dès quatre semaines après l’infection», précisent les autorités.

Le Conseil fédéral valide également la création d’un certificat uniquement reconnu en Suisse, plus facile d’accès pour les personnes guéries. Ainsi:

  • Dès le 16 novembre, les personnes qui peuvent présenter un test de détection des anticorps, ou test sérologique, positif récent pourront obtenir le certificat Covid suisse, pour une durée de 90 jours. Pour être reconnus, les tests devront correspondre aux normes de l’OMS, bénéficier d’une certification CE et être effectués par un laboratoire certifié par Swissmedic. Leur coût est en moyenne d’une septantaine de francs.

    Passé les trois mois, les personnes concernées pourront repasser un test sérologique et obtenir, à nouveau, un certificat si elles présentent toujours des anticorps contre le virus.

  • Toutes les personnes qui ne peuvent être ni vaccinées ni testées pour des raisons médicales pourront recevoir un certificat Covid suisse d’une validité d’une année à partir de mi-décembre. Jusqu’à présent, elles recevaient une attestation médicale leur donnant accès aux établissements, aux installations et aux manifestations exigeant la présentation d’un certificat.

  • Les touristes vaccinés à l’aide d’un produit reconnu par l’OMS, mais pas par l’Agence européenne des médicaments — en l’occurence Sinopharm et Sinovac — pourront recevoir, dès fin novembre, un certificat Covid suisse valable trente jours.

Lors de sa séance hebdomadaire, le Conseil fédéral a également décidé de continuer à prendre en charge les coûts des tests des personnes primo-vaccinées dans l’attente de leur deuxième dose de vaccin. Mais si la personne attend plus de six semaines pour recevoir sa seconde injection, elle devra alors ressortir le porte-monnaie. Enfin, seuls les tests antigéniques avec frottis nasopharyngé seront désormais autorisés pour obtenir un certificat. Cette mesure vise à augmenter la fiabilité des résultats, ces tests étant plus sensibles.

Avec 245,6 «cas» pour 100’000 habitants, l’incidence globale des 14 derniers jours continue sa hausse. Les chiffres absolus passent à 21’396 (20’090 hier) nouvelles infections enregistrées ces deux dernières semaines.

Les incidences cantonales les plus élevées ces 14 derniers jours se trouvent dans les cantons de: Appenzell Rhodes-Intérieures (840,8), Nidwald (698,5), Appenzell Rhodes-Extérieures (663,5), Obwald (585,1) et Schwyz (564,8).

Les nouvelles infections des dernières semaines ont des effets sur les

  • hospitalisations, avec une moyenne de 26,4 par jour. Dans les Unités de soins intensifs, le taux d’occupation est de 73,3%; les cas Covid représentent 12,6% du taux d’occupation, soit 108 patients sur 854 lits disponibles;

  • et les décès, avec une moyenne de 5,8 par jour.

Le variant Delta représente désormais 99,4% des nouvelles infections en Suisse (en date du 23 octobre).

Le taux de reproduction effectif (Re) du virus s’établit désormais à 1,24 (estimation du 22 octobre) au niveau national, selon la statistique de l’Université de Zurich. 2 cantons ont un Re inférieur à 1.

A la mi-journée, l’OFSP a annoncé 2607 nouveaux tests positifs (soit une hausse de plus de 41% par rapport à mercredi dernier), 57 nouvelles hospitalisations et 5 nouveaux décès, pour 27’400 tests effectués ces dernières 24 heures.

Pour ce qui est des certificats Covid, 14’642’709 ont été délivrés depuis le 7 juin.

Etat du monde le 3 novembre

Plus de 5 millions de personnes sont décédées des suites du Covid-19 dans le monde, pour plus de 247 millions de tests positifs. Les six pays qui comptent le plus grand nombre de décès sont: Etats-Unis (plus de 748’200), Brésil (plus de 608’000), Inde (plus de 458’800), Mexique (plus de 288’400), Russie (plus de 236’400 décès), Pérou (plus de 200’200 décès).

Les Etats-Unis peuvent vacciner les enfants contre Covid. La FDA avait donné son autorisation le 2 novembre au vaccin de Pfizer chez les 5-11 ans et les CDC, en charge des recommandations médicales, viennent de donner leur feu vert. Vingt-huit millions d’enfants américains sont concernés. En Colombie, la vaccination des 3-11 ans débutera le 7 novembre.

A l’international, les flambées épidémiques poussent plusieurs pays à revoir leur stratégie et renforcent leurs mesures, tandis que d’autres s’ouvrent progressivement après de longs mois de fermeture des frontières.

  • Pays-Bas: avec une hausse de près de 40% des nouvelles infections en une semaine, le premier ministre impose à nouveau le port du masque à l’intérieur des lieux publics. La distanciation sociale est à nouveau imposée et l’usage du pass sanitaire s’étend désormais à de nombreux lieux publics et aussi sur les terrasses des restaurants. Mark Rutte conseille également aux employés de privilégier le télétravail.

  • Chine: des foyers d’infection ont été détecté dans le nord du pays. Cela pousse les autorités à mettre en place de nouveaux confinements (6 millions de personnes sont concernées) et la population est désormais invitée à stocker de la nourriture.

  • Thaïlande: le pays a accueilli ses premiers touristes étrangers après 18 mois de fermeture. Les quarantaines ne sont plus obligatoires sur l’entrée du territoire pour les ressortissants de 60 pays, mais les voyageurs doivent être vaccinés et présenter un test Covid négatif à l’entrée. Test qui doit être répété 24 heures après leur arrivée. Israël et l’Australie ont faite de même.

  • Japon: l’archipel entrouvre la porte de son pays aux voyageurs étrangers. Dès lundi 8 novembre, le plafond d’entrée quotidienne pourrait passer de 3500 à 5000.

  • Argentine: le pays dit revenir à la normale en ouvrant ses frontières maritimes, aériennes et terrestres; frontières qui étaient déjà ouvertes aux pays limitrophes depuis le 1er octobre. Les voyageurs doivent être entièrement vaccinés avant l’entrée sur le territoire.

2 novembre. En pleine campagne de votation sur l’initiative pour des soins infirmiers forts, le Covid-19 vient jouer les trouble-fêtes. Six employés du Secrétariat central de l'Association suisse des infirmières et infirmiers ont dû se placer en isolement après avoir été testés positif au Covid-19. Parmi eux, la secrétaire générale de l’ASI, Yvonne Ribi. Cette dernière a dû se retirer de tous les événements auxquels elle allait assister ces prochains jours dans le cadre de la campagne. Le cluster a eu lieu à la réunion annuelle de l’ASI fin octobre dans le canton de Berne, malgré l’obligation de présenter un certificat obligatoire pour y participer.

Le laboratoire américain Pfizer a annoncé ce jour ses ambitions de vente de vaccins contre Covid-19 pour l’année en cours. Les estimations ont été revues à la hausse. Pfizer prévoit désormais d’écouler pour 36 milliards de dollars de vaccins cette année, soit 2,5 milliards de plus que ce qui était annoncé. En tout, 2,3 milliards de vaccins devraient être livrés dans le monde en 2021. L’objectif affiché par le géant pharmaceutique est de livrer au moins 2 milliards de doses à des pays à revenus faibles et intermédiaires d'ici une année.

Avec 230,6 «cas» pour 100’000 habitants, l’incidence globale des 14 derniers jours continue sa hausse. Les chiffres absolus passent à 20’090 (19’715 hier) nouvelles infections enregistrées ces deux dernières semaines.

Les incidences cantonales les plus élevées ces 14 derniers jours se trouvent dans les cantons de: Appenzell Rhodes-Intérieures (847), Appenzell Rhodes-Extérieures (634,6), Nidwald (627,3), Obwald (543,2) et Schwyz (513).

Les nouvelles infections des dernières semaines ont des effets sur les

  • hospitalisations, avec une moyenne de 22,8 par jour. Dans les Unités de soins intensifs, le taux d’occupation est de 70,2%; les cas Covid représentent 13% du taux d’occupation, soit 111 patients sur 855 lits disponibles;

  • et les décès, avec une moyenne de 5,4 par jour.

Le variant Delta représente désormais 69,3% des nouvelles infections en Suisse (en date du 23 octobre).

Le taux de reproduction effectif (Re) du virus s’établit désormais à 1,24 (estimation du 22 octobre) au niveau national, selon la statistique de l’Université de Zurich. 2 cantons ont un Re inférieur à 1.

A la mi-journée, l’OFSP a annoncé 1949 nouveaux tests positifs (soit une hausse de plus de 30% par rapport à mardi dernier), 28 nouvelles hospitalisations et 8 nouveaux décès, pour 22’471 tests effectués ces dernières 24 heures.

Pour ce qui est des certificats Covid, 14’576’479 ont été délivrés depuis le 7 juin.

1er novembre. La durée de validité des certificats Covid des personnes pleinement vaccinées pourrait être prolongée de six mois. Elle passerait d’une année à 18 mois. Alain Berset a émis cette possibilité en interview, dans la presse alémanique. Les premières campagnes de vaccination ayant débuté début 2021, la question de la validité du document des premiers vaccinés devient urgente à mesure que l’échéance se rapproche. Alain Berset rappelle que la Suisse décide seule de la durée de validité du document pour un usage interne, mais que chaque pays est libre d’opter ou non pour une telle extension.

Avec 226,37 «cas» pour 100’000 habitants, l’incidence globale des 14 derniers jours suit toujours une tendance à la hausse. Les chiffres absolus passent à 19’715 (17’553 vendredi) nouvelles infections enregistrées ces deux dernières semaines.

Les incidences cantonales les plus élevées ces 14 derniers jours se trouvent dans les cantons de: Appenzell Rhodes-Intérieures (951,3), Appenzell Rhodes-Extérieures (654,5), Nidwald (604,3), Obwald (543,1) et Schwyz (518,6).

Les nouvelles infections des dernières semaines ont des effets sur les

  • hospitalisations, avec une moyenne de 20,5 par jour. Dans les Unités de soins intensifs, le taux d’occupation est de 71,2%; les cas Covid représentent 12,1% du taux d’occupation, soit 102 patients sur 846 lits disponibles;

  • et les décès, avec une moyenne de 4,6 par jour.

Le variant Delta représente désormais 99,3% des nouvelles infections en Suisse (en date du 21 octobre).

Le taux de reproduction effectif (Re) du virus s’établit désormais à 1,24 (estimation du 22 octobre) au niveau national, selon la statistique de l’Université de Zurich. Seuls deux cantons ont un Re inférieur à 1, Obwald et Uri.

A la mi-journée, l’OFSP a annoncé 4541 nouveaux tests positifs, 76 nouvelles hospitalisations et 15 nouveaux décès, pour 69’537 tests effectués ces dernières depuis vendredi.

29 octobre. Les Etats-Unis autorisent le vaccin de Pfizer-BioNTech adapté aux enfants de 5 à 11 ans. La décision de la FDA, agence réglementaire américaine, de délivrer une autorisation en urgence, était attendue. Deux jours plus tôt, et après de longs débats, son comité d’évaluation indépendant avait statué en faveur du vaccin ARN pour enfants à 17 voix pour et 1 abstention.

Pour en savoir plus: La voie est libre pour le vaccin de Pfizer chez les enfants dès 5 ans

Neuchâtel est devenu cette semaine le premier canton suisse à atteindre 80% de vaccination auprès de sa population éligible. L’ensemble des cantons romands se positionne dans le haut du classement. Tous ont plus de 75% de population éligible à la vaccination qui ont opté pour la piqûre, sauf le Jura (72%). Récemment, le Conseil fédéral a fixé des seuils à partir desquels il estime que les mesures en vigueur pourraient être levées. Ce taux est de 80% chez les 18-65 ans, mais attention, il concerne l’ensemble de la population, moins de 12 ans inclus.

Avec 201,54 «cas» pour 100’000 habitants, l’incidence globale des 14 derniers jours suit toujours une tendance à la hausse. Les chiffres absolus passent à 17’553 (16’789 hier) nouvelles infections enregistrées ces deux dernières semaines.

Les incidences cantonales les plus élevées ces 14 derniers jours se trouvent dans les cantons de: Appenzell Rhodes-Intérieures (748,8), Appenzell Rhodes-Extérieures (605,7), Obwald (532,7), Nidwald (498,6) et Schwyz (440,9).

Les nouvelles infections des dernières semaines ont des effets sur les

  • hospitalisations, avec une moyenne de 19,2 par jour. Dans les Unités de soins intensifs, le taux d’occupation est de 75,8%; les cas Covid représentent 13,1% du taux d’occupation, soit 112 patients sur 856 lits disponibles;

  • et les décès, avec une moyenne de 4 par jour.

Le variant Delta représente désormais 99,9% des nouvelles infections en Suisse (en date du 16 octobre).

Le taux de reproduction effectif (Re) du virus s’établit désormais à 1,21 (estimation du 19 octobre) au niveau national, selon la statistique de l’Université de Zurich. Seuls trois cantons ont un Re inférieur à 1, Lucerne, Neuchâtel et Uri.

A la mi-journée, l’OFSP a annoncé 1721 nouveaux tests positifs, 54 nouvelles hospitalisations et 8 nouveaux décès, pour 29’488 tests effectués ces dernières 24 heures.

28 octobre. Avec un taux de vaccination inférieur à 40%, la Russie ne parvient plus à contenir l’épidémie de Covid-19. La ville de Moscou vient de prendre la décision de fermer de nouveau tous ses commerces non essentiels jusqu’au 7 novembre — une date qui correspond à la fin d’une période de huit jours de congés pour tous les Russes, instaurée par le pouvoir pour essayer d’empêcher la recrudescence de l’épidémie.

En Suisse, avec 192,77 «cas» pour 100’000 habitants, l’incidence globale des 14 derniers jours suit toujours une tendance à la hausse. Les chiffres absolus passent à 16’789 (15’962 hier) nouvelles infections enregistrées ces deux dernières semaines.

Les incidences cantonales les plus élevées ces 14 derniers jours se trouvent dans les cantons de: Appenzell Rhodes-Intérieures (724,2), Appenzell Rhodes-Extérieures (587,6), Obwald (548,4), Nidwald (482,5) et Schwyz (420,6).

Les nouvelles infections des dernières semaines ont des effets sur les

  • hospitalisations, avec une moyenne de 17,3 par jour. Dans les Unités de soins intensifs, le taux d’occupation est de 72,1%; les cas Covid représentent 12% du taux d’occupation, soit 102 patients sur 853 lits disponibles;

  • et les décès, avec une moyenne de 3,6 par jour.

Le variant Delta représente désormais 99,9% des nouvelles infections en Suisse (en date du 16 octobre).

Le taux de reproduction effectif (Re) du virus s’établit désormais à 1,24 (estimation du 15 octobre) au niveau national, selon la statistique de l’Université de Zurich. Seuls deux cantons ont un Re inférieur à 1, Lucerne et Uri.

A la mi-journée, l’OFSP a annoncé 1792 nouveaux tests positifs, 18 nouvelles hospitalisations et 8 nouveaux décès, pour 24’828 tests effectués ces dernières 24 heures.

27 octobre. L’information avait déjà circulé dans les médias alémaniques, l’OFSP l’a confirmée par un tweet: les personnes qui reçoivent une dose de rappel verront leur certificat automatiquement prolongé d’une année. Une nécessité, car à ce stade, le certificat de vaccination a une durée de validité d’une année, ce qui signifie que les personnes qui ont reçu leurs doses au début des campagnes, début 2021, ont un document qui arrive à échéance dans quelques mois.

Lire aussi: La Suisse opte pour une troisième dose dès 65 ans

Pour Chaplin’s World, les Mines de Sel de Bex ou encore Aquaparc, les temps sont durs, fait savoir la Fédération suisse des sites de loisirs à l’aide d’un communiqué. Depuis l’obligation de présenter le certificat à l’entrée des sites de loisirs indoor, la fréquentation a baissé de 20%, estime-t-elle. Et l’absence de visiteurs se serait encore aggravée depuis que les tests sont devenus payants le 11 octobre. Les établissements qui accueillent une clientèle jeune sont particulièrement touchés. La Fédération propose un plan de relance sur quatre ans avec notamment «un soutien à des actions de marketing, communication et promotion pour le secteur loisir excursionniste afin d’assurer une reprise forte».

Le Conseil fédéral a proposé au Parlement de prolonger certains articles de la loi Covid-19. La plupart des dispositions de la loi sont valables jusqu’au 31 décembre 2021. Le Conseil fédéral demande de les prolonger jusqu’à fin 2022 afin de s’assurer d’avoir les instruments nécessaires pour combattre la pandémie l’année prochaine. Ce sont les articles concernant les domaines de la santé, de la protection des travailleurs, du sport et de la culture qui sont concernés par cette prolongation. L’article 6, qui pose les bases légales du certificat Covid-19 n’est pas concerné, car il est déjà effectif jusqu’au 31 décembre 2022. Le Conseil fédéral estime qu’il n’y a pas lieu de prolonger le volet sur les aides pour cas de rigueur ni sur l’assurance chômage. Pour ce volet, il privilégie le retour aux instruments de politique économique ordinaire. Après consultation, les cantons et les associations faîtières de l’économie sont favorable au projet.

Avec 183,27 «cas» pour 100’000 habitants, l’incidence globale des 14 derniers jours suit toujours une tendance à la hausse. Les chiffres absolus passent à 15 962 (15’088 hier) nouvelles infections enregistrées ces deux dernières semaines.

Les incidences cantonales les plus élevées ces 14 derniers jours se trouvent dans les cantons de: Appenzell Rhodes-Intérieures (669), Obwald (551,1), Appenzell Rhodes-Extérieures (549,6), Nidwald (405,4) et Schwyz (400,2).

Les nouvelles infections des dernières semaines ont des effets sur les

  • hospitalisations, avec une moyenne de 17,5 par jour. Dans les Unités de soins intensifs, le taux d’occupation est de 69,8%; les cas Covid représentent 11,5% du taux d’occupation, soit 98 patients sur 853 lits disponibles;

  • et les décès, avec une moyenne de 3,7 par jour.

Le variant Delta représente désormais 99,5% des nouvelles infections en Suisse (en date du 16 octobre).

Le taux de reproduction effectif (Re) du virus s’établit désormais à 1,24 (estimation du 15 octobre) au niveau national, selon la statistique de l’Université de Zurich. Seuls deux cantons ont un Re inférieur à 1, Lucerne et Uri.

A la mi-journée, l’OFSP a annoncé 1846 nouveaux tests positifs, 45 nouvelles hospitalisations et 4 nouveaux décès, pour 27’981 tests effectués ces dernières 24 heures.

26 octobre. Dès le 8 novembres, les voyageurs vaccinés pourront à nouveau se rendre aux Etats-Unis. La Maison Blanche a précisé les conditions d’entrée hier. Les mineurs n’auront pas besoin d’être vaccinés, mais devront présenter un test négatif s’ils sont âgés de deux ans et plus. Le test devra dater de maximum trois jours avant le départ si l’enfant voyage avec un adulte vacciné et réalisé le jour avant le départ si l’enfant voyage seul ou avec un adulte non vacciné. Les vaccins reconnus pour entrer sur le territoire sont ceux validés par la FDA et l’OMS.

Avec 173,2 «cas» pour 100’000 habitants, l’incidence globale des 14 derniers jours suit toujours une tendance à la hausse. Les chiffres absolus passent à 15’088 (14’769 hier) nouvelles infections enregistrées ces deux dernières semaines.

Les incidences cantonales les plus élevées ces 14 derniers jours se trouvent dans les cantons de: Appenzell Rhodes-Intérieures (650,6), Obwald (535,3), Appenzell Rhodes-Extérieures (504,4), Nidwald (402,1) et Schwyz (357,7).

Les nouvelles infections des dernières semaines ont des effets sur les

  • hospitalisations, avec une moyenne de 16,3 par jour. Dans les Unités de soins intensifs, le taux d’occupation est de 68,7%; les cas Covid représentent 11,6% du taux d’occupation, soit 99 patients sur 851 lits disponibles;

  • et les décès, avec une moyenne de 3,9 par jour.

Le variant Delta représente désormais 99,5% des nouvelles infections en Suisse (en date du 16 octobre).

Le taux de reproduction effectif (Re) du virus s’établit désormais à 1,24 (estimation du 15 octobre) au niveau national, selon la statistique de l’Université de Zurich. Seuls deux cantons ont un Re inférieur à 1, Lucerne et Uri.

A la mi-journée, l’OFSP a annoncé 1491 nouveaux tests positifs, 26 nouvelles hospitalisations et 9 nouveaux décès, pour 22’145 tests effectués ces dernières 24 heures.

25 octobre. Moderna annonce ce jour la réussite de son essai de phase 3 destiné à évaluer la sûreté et l’efficacité de son vaccin Covid-19 chez plus de 4700 enfants âgés de 6 à 11 ans. Le vaccin aurait permis de produire une «forte réponse immunitaire» (taux d’anticorps neutralisants), mais le détail des résultats n’est pas encore connu. Le laboratoire américain indique vouloir déposer une demande d’autorisation auprès des différentes autorités réglementaires (EMA, FDA, etc.) «dans les plus brefs délais».

L'Agence européenne des médicaments (EMA) a annoncé ce jour le lancement de l'examen accéléré de la pilule contre le Covid-19 du laboratoire américain Merck, le molnupiravir. Ce traitement antiviral serait en mesure de réduire de moitié le risque d’hospitalisation ou de décès chez les personnes infectées par Covid-19.

Avec 169,6 «cas» pour 100’000 habitants, l’incidence globale des 14 derniers jours suit toujours une tendance à la hausse. Les chiffres absolus passent à 14’769 (13'502 vendredi) nouvelles infections enregistrées ces deux dernières semaines.

Les incidences cantonales les plus élevées ces 14 derniers jours se trouvent dans les cantons de: Appenzell Rhodes-Intérieures (693,6), Obwald (579,9), Appenzell Rhodes-Extérieures (497,2), Nidwald (372,2) et Schwyz (343,5).

Les nouvelles infections des dernières semaines ont des effets sur les

  • hospitalisations, avec une moyenne de 15,6 par jour. Dans les Unités de soins intensifs, le taux d’occupation est de 69,2%; les cas Covid représentent 12,3% du taux d’occupation, soit 104 patients sur 848 lits disponibles;

  • et les décès, avec une moyenne de 3,9 par jour.

Le variant Delta représente désormais 100% des nouvelles infections en Suisse (en date du 16 octobre).

Le taux de reproduction effectif (Re) du virus s’établit désormais à 1,24 (estimation du 15 octobre) au niveau national, selon la statistique de l’Université de Zurich. Seuls deux cantons ont un Re inférieur à 1, Lucerne et Uri.

A la mi-journée, l’OFSP a annoncé 3297 nouveaux tests positifs, 49 nouvelles hospitalisations et 15 nouveaux décès, pour 64’922 tests effectués depuis vendredi.

Pour ce qui est des certificats Covid, 13’935’852 ont été délivrés depuis le 7 juin.

Le chanteur britannique Ed Sheeran a annoncé sur les réseaux sociaux dimanche avoir été testé positif au Sars-CoV-2. De quoi mettre à mal la promotion de son nouvel album dont la sortie est prévue dans quelques jours et dans l’embarras la production du télécrochet français The Voice pour lequel la superstar s’est produite vendredi. Cette annoncer intervient alors que le Royaume-Uni connaît une recrue importante de l’épidémie, avec quelque 40’000 nouvelles infections quotidiennes.

22 octobre. Pfizer a annoncé le 20 septembre 2021 la réussite de son essai vaccinal chez les 5-11 ans. On connaît désormais l’efficacité affichée par le vaccin, communiquée par le laboratoire à la FDA. Chez les enfants, il permettrait de prévenir environ 90% des formes symptomatiques de Covid.

Le dernier sondage en date de la SSR, publié ce vendredi 22 octobre, donne une large avance au camp des soutiens à la loi Covid. Selon l’enquête, la modification de la loi, combattue par référendum (28 novembre), est approuvée par 61% des personnes interrogées, soit 25 points d’avance sur les opposants (36%, pour 3% d’indécis).

Un foyer infectieux a été déclaré dans un EMS du canton de Neuchâtel, rapporte CanalAlpha, faisant état de 22 personnes contaminées sur 31 résidents, dont 3 seulement qui n’étaient pas vaccinées. On dénombre deux décès et une hospitalisation. La piste retenue pour l’heure est l’introduction du virus dans l’établissement par un membre du personnel. Dans cet EMS, la deuxième dose de vaccin avait été administrée le 23 février.

Avec 155 «cas» pour 100’000 habitants, l’incidence globale des 14 derniers jours suit toujours une tendance à la hausse. Les chiffres absolus passent à 13'502 (13’232 hier) nouvelles infections enregistrées ces deux dernières semaines.

Les incidences cantonales les plus élevées ces 14 derniers jours se trouvent dans les cantons de: Obwald (540,6), Appenzell Rhodes-Intérieures (540,1), Appenzell Rhodes-Extérieures (433,9), Nidwald (388,3) et Uri (317,7).

Les nouvelles infections des dernières semaines ont des effets sur les

  • hospitalisations, avec une moyenne de 15,8 par jour. Dans les Unités de soins intensifs, le taux d’occupation est de 75,7%; les cas Covid représentent 12,1% du taux d’occupation, soit 103 patients sur 853 lits disponibles;

  • et les décès, avec une moyenne de 3,6 par jour.

Le variant Delta représente désormais 100% des nouvelles infections en Suisse (en date du 16 octobre).

Le taux de reproduction effectif (Re) du virus s’établit désormais à 1,14 (estimation du 12 octobre) au niveau national, selon la statistique de l’Université de Zurich. 10 cantons ont un Re inférieur à 1.

A la mi-journée, l’OFSP a annoncé 1288 nouveaux tests positifs (soit une hausse de plus de 31% par rapport à vendredi dernier), 36 nouvelles hospitalisations et 3 nouveaux décès, pour 26’486 tests effectués ces dernières 24 heures.

Pour ce qui est des certificats Covid, 13’637’039 ont été délivrés depuis le 7 juin.

21 octobre. Le confinement russe devrait durer en tout cas jusqu’au 7 novembre. La population a été mise à l’arrêt par la gouvernement et tous les services non essentiels de Moscou seront fermés du 28 octobre au 7 novembre. Seuls les lieux vendant des produits alimentaires, des biens de premières nécessité et des médicaments pourront rester ouverts durant cette période. Certains lieux de loisirs (théâtres, musées) pourront ouvrir mais avec une jauge de 50% et le pass sanitaire y sera obligatoire. Le pays et la capitale subissent la pire vague épidémique depuis le début de la pandémie.

Avec 152 «cas» pour 100’000 habitants, l’incidence globale des 14 derniers jours repart à la hausse. Les chiffres absolus passent à 13’232 (12’758 hier) nouvelles infections enregistrées ces deux dernières semaines.

Les incidences cantonales les plus élevées ces 14 derniers jours se trouvent dans les cantons de: Obwald (553,7), Appenzell Rhodes-Intérieures (446,2), Appenzell Rhodes-Extérieures (405), Nidwald (381,4) et Uri (328,6).

Les nouvelles infections des dernières semaines ont des effets sur les

  • hospitalisations, avec une moyenne de 15,5 par jour. Dans les Unités de soins intensifs, le taux d’occupation est de 73,6%; les cas Covid représentent 13,3% du taux d’occupation, soit 113 patients sur 850 lits disponibles;

  • et les décès, avec une moyenne de 3,3 par jour.

Le variant Delta représente désormais 100% des nouvelles infections en Suisse (en date du 16 octobre).

Le taux de reproduction effectif (Re) du virus s’établit désormais à 1 (estimation du 8 octobre) au niveau national, selon la statistique de l’Université de Zurich. 13 cantons ont un Re inférieur à 1.

A la mi-journée, l’OFSP a annoncé 1478 nouveaux tests positifs (soit une hausse de plus de 52% par rapport à jeudi dernier), 13 nouvelles hospitalisations et 7 nouveaux décès, pour 27’347 tests effectués ces dernières 24 heures.

Pour ce qui est des certificats Covid, 13’542’724 ont été délivrés depuis le 7 juin.

20 octobre. Avec 147,5 «cas» pour 100’000 habitants, l’incidence globale des 14 derniers jours repart à la hausse. Les chiffres absolus passent à 12’758 (12’349 hier) nouvelles infections enregistrées ces deux dernières semaines.

Les incidences cantonales les plus élevées ces 14 derniers jours se trouvent dans les cantons de: Obwald (503,5), Appenzell Rhodes-Intérieures (489,8), Nidwald (380,6), Appenzell Rhodes-Extérieures (371,5) et Uri (337,8).

Les nouvelles infections des dernières semaines ont des effets sur les

  • hospitalisations, avec une moyenne de 16,3 par jour. Dans les Unités de soins intensifs, le taux d’occupation est de 71,6%; les cas Covid représentent 12,8% du taux d’occupation, soit 109 patients sur 851 lits disponibles;

  • et les décès, avec une moyenne de 4 par jour.

Le variant Delta représente désormais 100% des nouvelles infections en Suisse (en date du 9 octobre).

Le taux de reproduction effectif (Re) du virus s’établit désormais à 1 (estimation du 8 octobre) au niveau national, selon la statistique de l’Université de Zurich. 13 cantons ont un Re inférieur à 1.

A la mi-journée, l’OFSP a annoncé 1442 nouveaux tests positifs (soit une hausse de plus de 37% par rapport à mercredi dernier), 34 nouvelles hospitalisations et 5 nouveaux décès, pour 24’926 tests effectués ces dernières 24 heures.

Pour ce qui est des certificats Covid, 13’454’823 ont été délivrés depuis le 7 juin.

19 octobre. La saison de ski sera ouverte à toutes et tous, certificat ou non. L’Association des remontées mécaniques suisses a indiqué ce matin, lors de son assemblée générale, que le plan de protection des remontées mécaniques 2020-2021 sera le même que l’année dernière, rapporte Le Nouvelliste. Pour prendre les télécabines, les conditions seront les mêmes que pour prendre les transports en commun: masques dans les espaces fermés, ventilation régulière et distanciation au sein des bâtiments. Le directeur de l’association, Berno Stoffel, se réjouit dans les colonnes du quotidien valaisan d’avoir pu démontrer au Département fédéral de l’intérieur «qu’il n’y avait pas de lien entre la pandémie et les remontées mécaniques.»

En conférence de presse cet après-midi à Berne, Patrick Mathys, chef de la section Gestion de crise de l’OFSP a indiqué que même si le nombre de cas est en baisse dans la plupart des cantons, le volume des tests a nettement diminué et le taux de positivité a augmenté, avec un Re repassé au-dessus de 1. «Nous constatons une tendance à l'aggravation de la situation épidémique», a-t-il dit.

Avec 142,8 «cas» pour 100’000 habitants, l’incidence globale des 14 derniers jours se stabilise. Les chiffres absolus passent à 12’349 (12’394 hier) nouvelles infections enregistrées ces deux dernières semaines.

Les incidences cantonales les plus élevées ces 14 derniers jours se trouvent dans les cantons de: Obwald (519,3), Nidwald (362), Appenzell Rhodes-Intérieures (365,8), Appenzell Rhodes-Extérieures (355,3) et Uri (359,6).

Les nouvelles infections des dernières semaines ont des effets sur les

  • hospitalisations, avec une moyenne de 14,7 par jour. Dans les Unités de soins intensifs, le taux d’occupation est de 68,5%; les cas Covid représentent 13,2% du taux d’occupation, soit 113 patients sur 851 lits disponibles;

  • et les décès, avec une moyenne de 3,8 par jour.

Le variant Delta représente désormais 100% des nouvelles infections en Suisse (en date du 9 octobre).

Le taux de reproduction effectif (Re) du virus s’établit désormais à 1 (estimation du 8 octobre) au niveau national, selon la statistique de l’Université de Zurich. 14 cantons ont un Re inférieur à 1.

A la mi-journée, l’OFSP a annoncé 1240 nouveaux tests positifs (soit une hausse de plus de 34% par rapport à mercredi dernier), 21 nouvelles hospitalisations et 2 nouveaux décès, pour 23'324 tests effectués ces dernières 24 heures.

Pour ce qui est des certificats Covid, 13’371’557 ont été délivrés depuis le 7 juin.

18 octobre. Avec 143,3 «cas» pour 100’000 habitants, l’incidence globale des 14 derniers jours se stabilise. Les chiffres absolus passent à 12’394 (12’416 vendredi) nouvelles infections enregistrées ces deux dernières semaines.

Les incidences cantonales les plus élevées ces 14 derniers jours se trouvent dans les cantons de: Obwald (532,5), Appenzell Rhodes-Extérieures (386), Uri (387) et Appenzell Rhodes-Intérieures (384,4).

Les nouvelles infections des dernières semaines ont des effets sur les:

  • hospitalisations, avec une moyenne de 14,8 par jour. Dans les Unités de soins intensifs, le taux d’occupation est de 69,7%; les cas Covid représentent 14,1% du taux d’occupation, soit 118 patients sur 834 lits disponibles;

  • et les décès, avec une moyenne de 4,3 par jour.

Le variant Delta représente désormais 100% des nouvelles infections en Suisse (en date du 3 octobre).

Le taux de reproduction effectif (Re) du virus s’établit désormais à 1 (estimation du 8 octobre) au niveau national, selon la statistique de l’Université de Zurich. 14 cantons ont un Re inférieur à 1.

A la mi-journée, l’OFSP a annoncé 2366 nouveaux tests positifs (soit une hausse de 4,6% par rapport à vendredi dernier), 30 nouvelles hospitalisations et 4 nouveaux décès, pour 63’205 tests effectués ces dernières 72 heures.

Pour ce qui est des certificats Covid, 13’291’168 ont été délivrés depuis le 7 juin.

15 octobre. Contrairement à ce qui a été annoncé par BFM TV le 4 août dernier, le rappeur marseillais Akhenaton n’a pas été admis en réanimation lorsqu’il est tombé malade du Covid. Il a en revanche bien été admis à l’hôpital de la Timone à Marseille et placé sous assistance respiratoire. La membre du groupe IAM a choisi BFM TV pour revenir sur sa maladie durant l’été:

Avec 143,6 «cas» pour 100’000 habitants, l’incidence globale des 14 derniers jours poursuit sa baisse. Les chiffres absolus passent à 12’416 (12’666 hier) nouvelles infections enregistrées ces deux dernières semaines.

Les incidences cantonales les plus élevées ces 14 derniers jours se trouvent dans les cantons de: Obwald (564,2), Appenzell Rhodes-Extérieures (369,7), Uri (365) et Appenzell Rhodes-Intérieures (341).

Les nouvelles infections des dernières semaines ont des effets sur les

  • hospitalisations, avec une moyenne de 16,4 par jour. Dans les Unités de soins intensifs, le taux d’occupation est de 74%; les cas Covid représentent 14,9% du taux d’occupation, soit 124 patients sur 831 lits disponibles;

  • et les décès, avec une moyenne de 4,5 par jour.

Le variant Delta représente désormais 100% des nouvelles infections en Suisse (en date du 3 octobre).

Le taux de reproduction effectif (Re) du virus s’établit désormais à 0,89 (estimation du 1er octobre) au niveau national, selon la statistique de l’Université de Zurich. 22 cantons ont un Re inférieur à 1.

A la mi-journée, l’OFSP a annoncé 952 nouveaux tests positifs (soit une baisse de près de 2% par rapport à vendredi dernier), 22 nouvelles hospitalisations et 7 nouveaux décès, pour 27’545 tests effectués ces dernières 24 heures.

Pour ce qui est des certificats Covid, 12’996’161 ont été délivrés depuis le 7 juin.

14 octobre. Avec 146,5 «cas» pour 100’000 habitants, l’incidence globale des 14 derniers jours poursuit sa baisse. Les chiffres absolus passent à 12’666 (12’877 hier) nouvelles infections enregistrées ces deux dernières semaines.

Les incidences cantonales les plus élevées ces 14 derniers jours se trouvent dans les cantons de: Obwald (564,2), Uri (381,4), Appenzell Rhodes-Extérieures (350) et Appenzell Rhodes-Intérieures (303,8).

Les nouvelles infections des dernières semaines ont des effets sur les

  • hospitalisations, avec une moyenne de 16 par jour. Dans les Unités de soins intensifs, le taux d’occupation est de 73%; les cas Covid représentent 15,6% du taux d’occupation, soit 131 patients sur 841 lits disponibles;

  • et les décès, avec une moyenne de 4 par jour.

Le variant Delta représente désormais 100% des nouvelles infections en Suisse (en date du 3 octobre).

Le taux de reproduction effectif (Re) du virus s’établit désormais à 0,89 (estimation du 1er octobre) au niveau national, selon la statistique de l’Université de Zurich. 22 cantons ont un Re inférieur à 1.

A la mi-journée, l’OFSP a annoncé 972 nouveaux tests positifs (soit une baisse de plus de 13% par rapport à jeudi dernier), 0 nouvelle hospitalisation et 3 nouveaux décès, pour 25’537 tests effectués ces dernières 24 heures.

Pour ce qui est des certificats Covid, 12’875’419 ont été délivrés depuis le 7 juin.

13 octobre. Avec 149 «cas» pour 100’000 habitants, l’incidence globale des 14 derniers jours poursuit sa baisse. Les chiffres absolus passent à 12’877 (13’040 hier) nouvelles infections enregistrées ces deux dernières semaines.

Les incidences cantonales les plus élevées ces 14 derniers jours se trouvent dans les cantons de: Obwald (585,3), Uri (395), Appenzell Rhodes-Extérieures (382,3) et Appenzell Rhodes-Intérieures (310).

Les nouvelles infections des dernières semaines ont des effets sur les

  • hospitalisations, avec une moyenne de 20,5 par jour. Dans les Unités de soins intensifs, le taux d’occupation est de 73,2%; les cas Covid représentent 15,7% du taux d’occupation, soit 133 patients sur 847 lits disponibles;

  • et les décès, avec une moyenne de 3,4 par jour.

Le variant Delta représente désormais 100% des nouvelles infections en Suisse (en date du 1er octobre).

Le taux de reproduction effectif (Re) du virus s’établit désormais à 0,89 (estimation du 1er octobre) au niveau national, selon la statistique de l’Université de Zurich. 22 cantons ont un Re inférieur à 1.

A la mi-journée, l’OFSP a annoncé 1048 nouveaux tests positifs (soit une baisse de près de 4% par rapport à mercredi dernier), 36 nouvelles hospitalisations et 11 nouveaux décès, pour 25’127 tests effectués ces dernières 24 heures.

Pour ce qui est des certificats Covid, 12’780’858 ont été délivrés depuis le 7 juin.

12 octobre. Lors du point presse hebdomadaire de l’OFSP, Patrick Mathys, chef de section Gestion de crise et collaboration internationale, s’est réjouit de la baisse constante des indicateurs épidémiologiques depuis début septembre. Il constate néanmoins:

«qu’une stabilisation à un haut niveau semble se dessiner. Dans certains cantons, notamment dans la région alpine, le nombre d’infections augmente. Mais il est trop tôt pour évoquer un renversement de tendance.»

Le nombre de tests de dépistage effectués lundi 11 octobre, jour d’introduction des tests payants, est en baisse selon l'OFSP. En 24 heures, 19’707 résultats de tests ont été transmis aux autorités sanitaires. La semaine dernière, l'OFSP en comptabilisait 32’281.

Au lendemain de l’introduction des nouvelles pratiques de tests, il est difficile pour l’OFSP de définir les raisons de cette baisse. Ce d’autant plus que les tests de convenance en vue de la seule obtention du certificat Covid ne sont pas comptabilisés dans les statistiques.

Avec 151 «cas» pour 100’000 habitants, l’incidence globale des 14 derniers jours poursuit sa baisse. Les chiffres absolus passent à 13’040 (14’362 hier) nouvelles infections enregistrées ces deux dernières semaines.

Les incidences cantonales les plus élevées ces 14 derniers jours se trouvent dans les cantons de: Obwald (564), Uri (420), Appenzell Rhodes-Extérieures (381) et Schwyz (267).

Les nouvelles infections des dernières semaines ont des effets sur les

  • hospitalisations, avec une moyenne de 18,8 par jour. Dans les Unités de soins intensifs, le taux d’occupation est de 70,5%; les cas Covid représentent 16,9% du taux d’occupation, soit 143 patients sur 848 lits disponibles;

  • et les décès, avec une moyenne de 3,9 par jour.

Le variant Delta représente désormais 100% des nouvelles infections en Suisse (en date du 1er octobre).

Le taux de reproduction effectif (Re) du virus s’établit désormais à 0,89 (estimation du 1er octobre) au niveau national, selon la statistique de l’Université de Zurich. 22 cantons ont un Re inférieur à 1.

A la mi-journée, l’OFSP a annoncé 923 nouveaux tests positifs (soit une baisse de plus de 9% par rapport au week-end dernier), 39 nouvelles hospitalisations et 9 nouveaux décès, pour 23’882 tests effectués ces dernières 24 heures.

11 octobre. A compter de ce jour, les tests de dépistage Covid-19 ne sont plus remboursés par la Confédération, qu’il s’agisse des tests PCR ou des tests antigéniques rapides. Les tests restent remboursés pour:

  • Les personnes symptomatiques ou en contact étroit avec une personne infectée (mais sans accès au certificat Covid-19 à la clé)

  • Les personnes ayant reçu une première dose de vaccin et dans l’attente de la seconde, et ne disposant pas encore d’un certificat.

  • Les personnes de moins de 16 ans.

  • Les personnes ne pouvant pas se faire vacciner pour des raisons médicales.

Les personnes participant à des tests obligatoires dans le cadre de leur activité professionnelle (entreprises, hautes écoles, hôpitaux…) ne sont pas non plus tenues de payer les tests.

Avec 159,3 «cas» pour 100’000 habitants, l’incidence globale des 14 derniers jours poursuit sa baisse. Les chiffres absolus passent à 13’771 (14’362 vendredi) nouvelles infections enregistrées ces deux dernières semaines.

Les incidences cantonales les plus élevées ces 14 derniers jours se trouvent dans les cantons de: Obwald (522), Uri (435,9), Appenzell Rhodes-Extérieures (404) et Appenzell Rhodes-Intérieures (334,8).

Les nouvelles infections des dernières semaines ont des effets sur les

  • hospitalisations, avec une moyenne de 18 par jour. Dans les Unités de soins intensifs, le taux d’occupation est de 72,6%; les cas Covid représentent 16,7% du taux d’occupation, soit 140 patients sur 838 lits disponibles;

  • et les décès, avec une moyenne de 3,3 par jour.

Le variant Delta représente désormais 100% des nouvelles infections en Suisse (en date du 30 septembre).

Le taux de reproduction effectif (Re) du virus s’établit désormais à 0,89 (estimation du 1er octobre) au niveau national, selon la statistique de l’Université de Zurich. 22 cantons ont un Re inférieur à 1.

A la mi-journée, l’OFSP a annoncé 2262 nouveaux tests positifs (soit une baisse de plus de 14% par rapport au week-end dernier), 38 nouvelles hospitalisations et 8 nouveaux décès, pour 99’573 tests effectués ces dernières 72 heures.

Pour ce qui est des certificats Covid, 12’600’593 ont été délivrés depuis le 7 juin.

8 octobre. Une étude – publiée dans la revue Science – menée en Suède par des chercheurs des universités de Lausanne, Bâle, Zurich et d’Unisanté, en collaboration avec plusieurs institutions de recherche en Europe et aux Etats-Unis, montre

«qu’une modeste récompense financière peut contribuer à augmenter le taux de vaccination contre Covid-19.»

L’essai qui permet de tirer une telle conclusion a été mené «à grande échelle en Suède». 8300 Suédois âgés de 18 à 49 ans y ont participé de mai à juillet 2021. Les participants ont été répartis au hasard dans cinq groupes:

  • Les membres du premier groupe se sont vu offrir la perspective d'une récompense financière, s'ils se faisaient vacciner dans les 30 jours.

  • Dans trois autres groupes, les scientifiques ont essayé d'augmenter les taux de vaccination en fournissant des informations sur la sécurité et l'efficacité des vaccins, et en soulignant que la vaccination représente une aide pour autrui.

  • Le dernier groupe qui servait de contrôle n’a pas bénéficié d'offre d'accompagnement.

Résultat: Une récompense de quelque 21 francs (200 couronnes suédoises) a permis d’augmenter de 4 points le taux de vaccination. Les autres méthodes n’ont eu presque aucun effet.

Selon le Dr. Armando Meier, économiste comportemental et coauteur de l'étude:

«l’incitation financière a permis de faire passer le taux déjà élevé de vaccination de 72% à 76%. Notre étude montre que les incitations financières peuvent augmenter le taux de vaccination même s'il est déjà élevé, comme c'est le cas dans de nombreux pays de l'Union européenne.»

D’autres incitations ont également été évaluées, comme le relèvent Unisanté et l’Université de Lausanne avec cet exemple:

«Demander de nommer des personnes de son entourage qui pourraient protéger les participants par une vaccination. Ces coups de pouce ont augmenté l'intention de se faire vacciner, mais ils n'ont pas conduit à davantage de vaccinations.»

Avec 166 «cas» pour 100’000 habitants, l’incidence globale des 14 derniers jours poursuit sa baisse. Les chiffres absolus passent à 14’362 (14’763 hier) nouvelles infections enregistrées ces deux dernières semaines.

Les incidences cantonales les plus élevées ces 14 derniers jours se trouvent dans les cantons de: Obwald (548,3), Uri (476,8), Appenzell Rhodes-Extérieures (418,4) et Appenzell Rhodes-Intérieures (322,4).

Les nouvelles infections des dernières semaines ont des effets sur les

  • hospitalisations, avec une moyenne de 20,4 par jour. Dans les Unités de soins intensifs, le taux d’occupation est de 74,7%; les cas Covid représentent 18,8% du taux d’occupation, soit 160 patients sur 850 lits disponibles;

  • et les décès, avec une moyenne de 3,8 par jour.

Le variant Delta représente désormais 100% des nouvelles infections en Suisse (en date du 24 septembre).

Le taux de reproduction effectif (Re) du virus s’établit désormais à 0,83 (estimation du 28 septembre) au niveau national, selon la statistique de l’Université de Zurich. 23 cantons ont un Re inférieur à 1.

bag_covid_19_CovidRe_geography_08_octobre_2021.jpeg

A la mi-journée, l’OFSP a annoncé 968 nouveaux tests positifs (soit une baisse de plus de 20% par rapport à vendredi dernier), 20 nouvelles hospitalisations et 3 nouveaux décès, pour 36’447 tests effectués ces dernières 24 heures.

Pour ce qui est des certificats Covid, 12’137’260 ont été délivrés depuis le 7 juin.

7 octobre. Le Salon de l’auto de Genève n’aura pas lieu en 2022 non plus. Prévue du 18 au 27 février, la manifestation est annulée pour la troisième année consécutive. Les organisateurs ont justifié leur choix par le maintien des restrictions de voyage ainsi que la pénurie mondiale de semi-conducteurs, nouvelle urgence à laquelle les constructeurs doivent répondre en priorité.

Avec 170,7 «cas» pour 100’000 habitants, l’incidence globale des 14 derniers jours poursuit sa baisse. Les chiffres absolus passent à 14’763 (15’171 hier) nouvelles infections enregistrées ces deux dernières semaines.

Les incidences cantonales les plus élevées ces 14 derniers jours se trouvent dans les cantons de: Obwald (540,4), Uri (487,7), Appenzell Rhodes-Extérieures (414,8) et Appenzell Rhodes-Intérieures (341).

Les nouvelles infections des dernières semaines ont des effets sur les

hospitalisations, avec une moyenne de 20,4 par jour. Dans les Unités de soins intensifs, le taux d’occupation est de 75,1%; les cas Covid représentent 19% du taux d’occupation, soit 161 patients sur 847 lits disponibles;

et les décès, avec une moyenne de 4 par jour.

Le variant Delta représente désormais 100% des nouvelles infections en Suisse (en date du 24 septembre).

Le taux de reproduction effectif (Re) du virus s’établit désormais à 0,87 (estimation du 24 septembre) au niveau national, selon la statistique de l’Université de Zurich. 21 cantons ont un Re inférieur à 1.

A la mi-journée, l’OFSP a annoncé 1126 nouveaux tests positifs (soit une baisse de plus de 1% par rapport à jeudi dernier), 30 nouvelles hospitalisations et 5 nouveaux décès, pour 32’682 tests effectués ces dernières 24 heures.

Pour ce qui est des certificats Covid, 11’998’027 ont été délivrés depuis le 7 juin.

6 octobre. Avec 175,5 «cas» pour 100’000 habitants, l’incidence globale des 14 derniers jours poursuit sa baisse. Les chiffres absolus passent à 15’171 (15’788 hier) nouvelles infections enregistrées ces deux dernières semaines.

Les incidences cantonales les plus élevées ces 14 derniers jours se trouvent dans les cantons de: Obwald (577,3), Uri (476,8), Appenzell Rhodes-Extérieures (407,6) et Appenzell Rhodes-Intérieures (322,4).

Les nouvelles infections des dernières semaines ont des effets sur les

  • hospitalisations, avec une moyenne de 22,7 par jour. Dans les Unités de soins intensifs, le taux d’occupation est de 77,2%; les cas Covid représentent 19,5% du taux d’occupation, soit 166 patients sur 851 lits disponibles;

  • et les décès, avec une moyenne de 4 par jour.

Le variant Delta représente désormais 100% des nouvelles infections en Suisse (en date du 24 septembre).

Le taux de reproduction effectif (Re) du virus s’établit désormais à 0,87 (estimation du 24 septembre) au niveau national, selon la statistique de l’Université de Zurich. 21 cantons ont un Re inférieur à 1.

A la mi-journée, l’OFSP a annoncé 1091 nouveaux tests positifs (soit une baisse de plus de 24% par rapport à mercredi dernier), 38 nouvelles hospitalisations et 6 nouveaux décès, pour 32’538 tests effectués ces dernières 24 heures.

Pour ce qui est des certificats Covid, 11’876’097 ont été délivrés depuis le 7 juin.

5 octobre. Le canton de Vaud commence ce jour les vaccinations avec le vaccin monodose de Janssen (Johnson & Johnson), destiné aux personnes de plus de 18 ans ayant une contre-indication ou refusant les vaccins ARN. Un peu plus de 13’000 doses ont été attribuées au canton — sur 150’000 en Suisse.

Alors que le canton de Vaud débute cette vaccination, le canton de Fribourg annonce qu’il disposera de 5500 doses de Janssen pour sa population à partir de mercredi 6 octobre.

A Genève, ce vaccin monodose sera administré dès jeudi 7 octobre, où 7200 doses seront à disposition de la population.

Avec 182,6 «cas» pour 100’000 habitants, l’incidence globale des 14 derniers jours poursuit sa baisse. Les chiffres absolus passent à 15’788 (16’655 hier) nouvelles infections enregistrées ces deux dernières semaines.

Les incidences cantonales les plus élevées ces 14 derniers jours se trouvent dans les cantons de: Obwald (527,3), Uri (509,5), Appenzell Rhodes-Extérieures (414,8) et Schwyz (327,7).

Les nouvelles infections des dernières semaines ont des effets sur les

  • hospitalisations, avec une moyenne de 23 par jour. Dans les Unités de soins intensifs, le taux d’occupation est de 73,2%; les cas Covid représentent 19,4% du taux d’occupation, soit 163 patients sur 839 lits disponibles;

  • et les décès, avec une moyenne de 4,7 par jour.

Le variant Delta représente désormais 92,9% des nouvelles infections en Suisse (en date du 24 septembre).

Le taux de reproduction effectif (Re) du virus s’établit désormais à 0,87 (estimation du 24 septembre) au niveau national, selon la statistique de l’Université de Zurich. 21 cantons ont un Re inférieur à 1.

A la mi-journée, l’OFSP a annoncé 1019 nouveaux tests positifs (soit une baisse de plus de 20% par rapport à mardi dernier), 27 nouvelles hospitalisations et 3 nouveaux décès, pour 31’142 tests effectués ces dernières 24 heures.

Pour ce qui est des certificats Covid, 11’770’819 ont été délivrés depuis le 7 juin.

4 octobre. Avec 192,6 «cas» pour 100’000 habitants, l’incidence globale des 14 derniers jours poursuit sa baisse. Les chiffres absolus passent à 16’655 (17’459 vendredi) nouvelles infections enregistrées ces deux dernières semaines.

Les incidences cantonales les plus élevées ces 14 derniers jours se trouvent dans les cantons de: Uri (545), Obwald (543,1), Appenzell Rhodes-Extérieures (416,6) et Appenzell Rhodes-Intérieures (378,2).

Les nouvelles infections des dernières semaines ont des effets sur les

  • hospitalisations, avec une moyenne de 22,8 par jour. Dans les Unités de soins intensifs, le taux d’occupation est de 73,2%; les cas Covid représentent 19,4% du taux d’occupation, soit 163 patients sur 839 lits disponibles;

  • et les décès, avec une moyenne de 4,8 par jour.

Le variant Delta représente désormais 100% des nouvelles infections en Suisse (en date du 24 septembre).

Le taux de reproduction effectif (Re) du virus s’établit désormais à 0,76 (estimation du 17 septembre) au niveau national, selon la statistique de l’Université de Zurich. Vingt-cinq cantons ont un Re inférieur à 1.

A la mi-journée, l’OFSP a annoncé 2629 nouveaux tests positifs (soit une baisse de plus de 15% par rapport au week-end dernier), 41 nouvelles hospitalisations et 7 nouveaux décès, pour 103’437 tests effectués ces dernières 72 heures.

Pour ce qui est des certificats Covid, 11’659’219 ont été délivrés depuis le 7 juin.

Etat du monde le 4 octobre

L’Agence européenne du médicament (EMA) approuve l’utilisation d’une troisième dose du vaccin Pfizer pour les plus de 18 ans. Un groupe d'experts de l'EMA estime que les données étudiées ont montré

*«*une augmentation des niveaux d'anticorps lorsqu'une dose de rappel est administrée environ six mois après la deuxième dose chez les personnes de 18 à 55 ans.»

L’Agence évalue actuellement les données concernant le vaccin Moderna, pour une dose de rappel.

La Nouvelle-Zélande s’éloigne de l’approche zéro Covid qui prévalait dans l’archipel. La première ministre Jacinda Arden a reconnu que cette stratégie n’avait pas permis d’enrayer les contaminations à Auckland, portées par le variant Delta. La plus grande ville du pays est confinée depuis sept semaines. Des mesures d’assouplissement sont prévues et ce, même si le nombre de nouvelles infections ne diminuent pas. Une perspective rendue possible, selon la premier ministre, grâce à un couverture vaccinale en forte hausse.

Plus de 4,8 millions de personnes sont décédées des suites du Covid-19 dans le monde, pour plus de 234 millions de tests positifs. Les six pays qui comptent le plus grand nombre de décès sont: Etats-Unis (plus de 701’100), Brésil (plus de 597’900), Inde (plus de 448’900), Mexique (plus de 278’800), Russie (plus de 207’000 décès), Pérou (plus de 199’400 décès).

1er octobre. Les personnes ayant reçu un vaccin à l’étranger verront les démarches simplifiées pour obtenir un certificat Covid-19 suisse, grâce à la mise en place d’une plateforme web fédérale à compter du 11 octobre. Seront reconnus tous les vaccins autorisés par l’Agence européenne du médicament (EMA), à savoir à ce jour: Moderna, Pfizer-BioNTech, Oxford-AstraZeneca et Janssen (Johnson & Johnson).

Pour relance la dynamique vaccinale, le Conseil fédéral propose quatre mesures: une semaine nationale de vaccination, une récompense d’une valeur de 50 francs pour les personnes ayant convaincu une connaissance de se faire vacciner, l’engagement de 1700 personnes censées dispenser des conseils personnalisés et le déploiement de 170 unités mobiles de vaccination dans le pays. Une consultation a été lancée auprès des cantons, avec décision attendue au 13 octobre.

Le sotrovimab, un des anticorps monoclonaux contre Covid-19 commandés par la Suisse, est désormais disponible en Suisse. Trois mille doses ont été commandées en juillet auprès du laboratoire GSK, qui commercialise ce médicament conçu par la biotech tessinoise Humabs Biomed. Il est encore en cours d’homologation auprès de Swissmedic. Destiné aux patients à haut risque en début d’infection, administré en intraveineuse, le sotrovimab permet de réduire le risque de progression grave de la maladie, et affiche des résultats prometteurs.

Avec 202 «cas» pour 100’000 habitants, l’incidence globale des 14 derniers jours poursuit sa baisse. Les chiffres absolus passent à 17’459 (18’242 hier) nouvelles infections enregistrées ces deux dernières semaines.

Les incidences cantonales les plus élevées ces 14 derniers jours se trouvent dans les cantons de: Obwald (553,7), Uri (515), Appenzell Rhodes-Intérieures (415,4) et Appenzell Rhodes-Extérieures (398,6).

Les nouvelles infections des dernières semaines ont des effets sur les

  • hospitalisations, avec une moyenne de 33 par jour. Dans les Unités de soins intensifs, le taux d’occupation est de 75,1%; les cas Covid représentent 20,6% du taux d’occupation, soit 177 patients sur 859 lits disponibles;

  • et les décès, avec une moyenne de 5,6 par jour.

Le variant Delta représente désormais 100% des nouvelles infections en Suisse (en date du 19 septembre).

Le taux de reproduction effectif (Re) du virus s’établit désormais à 0,76 (estimation du 17 septembre) au niveau national, selon la statistique de l’Université de Zurich. Vingt-cinq cantons ont un Re inférieur à 1.

A la mi-journée, l’OFSP a annoncé 1211 nouveaux tests positifs, 31 nouvelles hospitalisations et 4 nouveaux décès, pour 44’132 tests effectués ces dernières 24 heures.

Pour ce qui est des certificats Covid, 11’390’121 ont été délivrés depuis le 7 juin.

30 septembre. Le Mouvement de liberté suisse (MLS) a lancé fin novembre 2020 une initiative populaire «Pour la liberté et l'intégrité (STOP à la vaccination obligatoire)». La récolte des signatures dure jusqu’au 1er juin 2022, mais à fin septembre 2021 les initiants ont déjà récolté plus de 140’000 paraphes, alors que 100’000 sont nécessaires. Toutes les signatures n’ont pas encore été certifiées, mais la récolte dure encore huit mois. Largement de quoi réunir le nombre de signatures certifiées nécessaires.

Le but de cette initiative est d’inscrire dans la Constitution la notion de consentement explicite à la vaccination. Pour le MLS, il s’agit:

«d’exiger du Conseil fédéral et des politiciens que chacun ait la liberté de décider s'il veut se faire vacciner ou refuser de se faire vacciner, sans subir aucun désavantage social ou professionnel.»

Lancée dans le contexte de la vaccination Covid, cette initiative est soutenue notamment par la conseillère nationale et médecin Yvette Estermann (UDC/LU) et le naturopathe saint-gallois Daniel Trappitsch.

Avec 211 «cas» pour 100’000 habitants, l’incidence globale des 14 derniers jours poursuit sa baisse. Les chiffres absolus passent à 18’242 (19’358 hier) nouvelles infections enregistrées ces deux dernières semaines.

Les incidences cantonales les plus élevées ces 14 derniers jours se trouvent dans les cantons de: Obwald (577,3), Uri (520,4), Appenzell Rhodes-Intérieures (446,4) et Appenzell Rhodes-Extérieures (409,4).

Les nouvelles infections des dernières semaines ont des effets sur les

  • hospitalisations, avec une moyenne de 33 par jour. Dans les Unités de soins intensifs, le taux d’occupation est de 75,5%; les cas Covid représentent 21,6% du taux d’occupation, soit 185 patients sur 857 lits disponibles;

  • et les décès, avec une moyenne de 5,5 par jour.

Le variant Delta représente désormais 100% des nouvelles infections en Suisse (en date du 19 septembre).

Le taux de reproduction effectif (Re) du virus s’établit désormais à 0,76 (estimation du 17 septembre) au niveau national, selon la statistique de l’Université de Zurich. Vingt-cinq cantons ont un Re inférieur à 1.

A la mi-journée, l’OFSP a annoncé 1140 nouveaux tests positifs (soit une baisse de plus de 30% par rapport à jeudi dernier), 33 nouvelles hospitalisations et 10 nouveaux décès, pour 36’141 tests effectués ces dernières 24 heures.

Pour ce qui est des certificats Covid, 11’093’671 ont été délivrés depuis le 7 juin.

29 septembre. Un sondage de l’institut LeeWas commandé par Tamedia, effectué du 24 au 26 septembre, indique que plus de deux tiers de la population suisse salut l’extension du certificat Covid. Dans le détail,

  • 67% des sondés ont répondu oui à la question «Soutenez-vous la décision du Conseil fédéral d’élargir l’obligation de présenter le document au restaurant, au musée ou encore dans les salles de fitness?»,

  • pour 57% des sondés, c’est un oui «sans équivoque»,

  • pour 10%, «la réponse est plutôt oui»,

  • 53% des 18-34 ans y sont favorables et 81% des plus de 65 ans salue cette extension.

Avec 223,9 «cas» pour 100’000 habitants, l’incidence globale des 14 derniers jours poursuit sa baisse. Les chiffres absolus passent à 19’358 (20’204 hier) nouvelles infections enregistrées ces deux dernières semaines.

Les incidences cantonales les plus élevées ces 14 derniers jours se trouvent dans les cantons de: Obwald (614,3), Uri (525,8), Glaris (465,6), Appenzell Rhodes-Intérieues (489,8) et Schwyz (401,3).

Les nouvelles infections des dernières semaines ont des effets sur les

  • hospitalisations, avec une moyenne de 32,4 par jour. Dans les Unités de soins intensifs, le taux d’occupation est de 77,2%; les cas Covid représentent 22,1% du taux d’occupation, soit 189 patients sur 857 lits disponibles;

  • et les décès, avec une moyenne de 5,3 par jour.

Le variant Delta représente désormais 99,7% des nouvelles infections en Suisse (en date du 18 septembre).

Le taux de reproduction effectif (Re) du virus s’établit désormais à 0,76 (estimation du 17 septembre) au niveau national, selon la statistique de l’Université de Zurich. Vingt-cinq cantons ont un Re inférieur à 1.

A la mi-journée, l’OFSP a annoncé 1451 nouveaux tests positifs (soit une baisse de plus de 23% par rapport à mercredi dernier), 39 nouvelles hospitalisations et 7 nouveaux décès, pour 36’878 tests effectués ces dernières 24 heures.

Pour ce qui est des certificats Covid, 10’972’976 ont été délivrés depuis le 7 juin.

28 septembre. Les Amis de la Constitution ont déposé ce mardi à la Chancellerie fédérale une pétition qui demande que les enfants de 10 à 15 ans ne puissent plus choisir la vaccination contre Covid par eux-mêmes.

Plus de 59’000 personnes ont signé le texte en faveur du consentement obligatoire des parents. L’association, également auteure du référendum contre la loi Covid, demande par ailleurs qu’aucune «propagande de vaccination» ne soit menée dans les écoles et lieux de formation.

Avec 233,7 «cas» pour 100’000 habitants, l’incidence globale des 14 derniers jours poursuit sa baisse. Les chiffres absolus passent à 20’204 (21’685 lundi) nouvelles infections enregistrées ces deux dernières semaines.

Les incidences cantonales les plus élevées ces 14 derniers jours se trouvent dans les cantons de: Obwald (667), Uri (539,5), Appenzell Rhodes-Intérieures (502,2), et Glaris (500,1).

Les nouvelles infections des dernières semaines ont des effets sur les

  • hospitalisations, avec une moyenne de 34,7 par jour. Dans les Unités de soins intensifs, le taux d’occupation est de 75,9%; les cas Covid représentent 23,4% du taux d’occupation, soit 200 patients sur 856 lits disponibles;

  • et les décès, avec une moyenne de 4,9 par jour.

Le variant Delta représente désormais 99,7% des nouvelles infections en Suisse (en date du 18 septembre).

Le taux de reproduction effectif (Re) du virus s’établit désormais à 0,75 (estimation du 17 septembre) au niveau national, selon la statistique de l’Université de Zurich. Vingt-cinq cantons ont un Re inférieur à 1.

A la mi-journée, l’OFSP a annoncé 1284 nouveaux tests positifs, 122 nouvelles hospitalisations et 11 nouveaux décès, pour 32’357 tests effectués depuis vendredi.

Pour ce qui est des certificats Covid, 10’971’996 certificats ont été délivrés depuis le 7 juin.

27 septembre. De fin septembre à mi-octobre, le Canton de Vaud met en place la vaccination sans-rendez:

  • à Aigle (Gare, 27.09 au 01.10),

  • Aubonne (Ikea, 04.10 au 08.10)

  • et Orbe (Salle du Casino, 11.10 au 15.10).

Pour recevoir le vaccin, il faut être âgé de 16 ans ou plus, ne pas avoir été testé positif dans les quatre semaines précédentes et être muni d’une pièce d’identité, de sa carte d’assurance-maladie (ou de son numéro d’AVS) ainsi que d’une preuve d’infection antérieure si la personne est guérie.

Dans le cadre de cette campagne, les personnels des crèches et des entreprises de transports publics, ainsi que les collaborateurs de l’administration cantonale et des communes vaudoises avoisinantes auront également la possibilité de se faire vacciner.

Avec 250,9 «cas» pour 100’000 habitants, l’incidence globale des 14 derniers jours poursuit sa baisse. Les chiffres absolus passent à 21’685 (23’881 vendredi) nouvelles infections enregistrées ces deux dernières semaines.

Les incidences cantonales les plus élevées ces 14 derniers jours se trouvent dans les cantons de: Obwald (693,4), Appenzell Rhodes-Intérieures (632,4), Glaris (566,6) et Uri (531,3).

Les nouvelles infections des dernières semaines ont des effets sur les

  • hospitalisations, avec une moyenne de 31,5 par jour. Dans les Unités de soins intensifs, le taux d’occupation est de 75,9%; les cas Covid représentent 25,3% du taux d’occupation, soit 210 patients sur 831 lits disponibles;

  • et les décès, avec une moyenne de 4,6 par jour.

Le variant Delta représente désormais 100% des nouvelles infections en Suisse (en date du 12 septembre).

Le taux de reproduction effectif (Re) du virus s’établit désormais à 0,74 (estimation du 16 septembre) au niveau national, selon la statistique de l’Université de Zurich. Vingt-cinq cantons ont un Re inférieur à 1.

A la mi-journée, l’OFSP a annoncé 3096 nouveaux tests positifs, 49 nouvelles hospitalisations et 11 nouveaux décès, pour 110’122 tests effectués depuis vendredi.

Pour ce qui est des certificats Covid, 10’801’486 certificats ont été délivrés depuis le 7 juin.

24 septembre. A Genève, 12 personnes se trouvent aujourd’hui en soin intensif aux Hôpitaux universitaires (HUG), ce qui représente un point de saturation. «La capacité habituelle des soins intensifs pour les patients Covid est de 10 lits», ont rappelé les autorités genevoises dans un point presse ce matin.

Dans le canton, la situation épidémiologique confirme une tendance à la décrue des cas. Mais les autorités affirment rester prudentes: l’année dernière, une même baisse — liée à la chute des températures — était observée, qui a ensuite laissé place à un rebond des cas.

Le système de test est mis sous tension. Il est aujourd’hui difficile d’obtenir rapidement un test antigénique ou PCR, même lorsque l’on a des symptômes, ont précisé les autorités. Aglaé Tardin, médecin cantonale:

«Ce que l’on observe, c’est qu’un grand nombre de personnes effectuent des tests dits «de confort» pour obtenir le certificat Covid. Or, ce qui prime d’un point de vue de la santé publique, c’est que les personnes qui ont des symptômes ou qui sont cas contacts puissent rapidement se faire tester. Je ne peux donc qu’encourager les personnes qui souhaitent faire un test de confort d’anticiper leurs rendez-vous.»

Quelques chiffres sur la situation à Genève :

  • 100 cas quotidiens dépistés.

  • 824 personnes sont actuellement en isolement.

  • Un taux de positivité à 2,6%.

  • Aucun décès lié au coronavirus n’a été déploré cette semaine.

Les autorités ont également communiqué une augmentation de la couverture immunitaire, notamment chez les 15-25 ans. «Une hausse probablement liée à l’introduction du certificat Covid dans les hautes écoles», précise la médecin cantonale, Aglaé Tardin.

Avec 276,2 «cas» pour 100’000 habitants, l’incidence globale des 14 derniers jours poursuit sa baisse. Les chiffres absolus passent à 23’881 (25’252 hier) nouvelles infections enregistrées ces deux dernières semaines.

Les incidences cantonales les plus élevées ces 14 derniers jours se trouvent dans les cantons de: Obwald (754), Glaris (657,8), Appenzell Rhodes-Intérieues (626,2), Schwyz (454,9) et Thurgovie (450,7).

Les nouvelles infections des dernières semaines ont des effets sur les

  • hospitalisations, avec une moyenne de 38 par jour. Dans les Unités de soins intensifs, le taux d’occupation est de 75,1%; les cas Covid représentent 24% du taux d’occupation, soit 207 patients sur 866 lits disponibles;

  • et les décès, avec une moyenne de 4,8 par jour.

Le variant Delta représente désormais 100% des nouvelles infections en Suisse (en date du 12 septembre).

Le taux de reproduction effectif (Re) du virus s’établit désormais à 0,82 (estimation du 10 septembre) au niveau national, selon la statistique de l’Université de Zurich. Vingt-quatre cantons ont un Re inférieur à 1.

A la mi-journée, l’OFSP a annoncé 1502 nouveaux tests positifs (soit une baisse de plus de 28% par rapport à vendredi dernier), 59 nouvelles hospitalisations et 15 nouveaux décès, pour 39’473 tests effectués ces dernières 24 heures.

Pour ce qui est des certificats Covid, 10’329’859 ont été délivrés depuis le 7 juin.

23 septembre. Le rapport hebdomadaire de l’OFSP confirme la tendance constatée depuis quelques jours: tous les indicateurs clés de l’épidémie sont en recul.

Capture d’écran 2021-09-23 à 13.57.07.png

La différence entre la semaine dernière et la précédente indique:

  • Une baisse de 30% des «cas déclarés», soit de 18’186 à 12’714.

  • Le nombre de nouvelles hospitalisations hebdomadaire est passé de 299 à 272.

  • Les nombre de malades Covid pris en charge aux soins intensifs a connu une baisse de 8,3%, passant de 289 à 265.

  • 33 décès ont été enregistrés la semaine dernière contre 46 la précédente.

Avec 290,5 «cas» pour 100’000 habitants, l’incidence globale des 14 derniers jours poursuit sa baisse. Les chiffres absolus passent à 25’252 (26’588 hier) nouvelles infections enregistrées ces deux dernières semaines.

Les incidences cantonales les plus élevées ces 14 derniers jours se trouvent dans les cantons de: Obwald (743,4), Glaris (739,1), Appenzell Rhodes-Intérieues (706,8), Thurgovie (481,8) et Appenzell Rhodes-Extérieures (479,7).

Les nouvelles infections des dernières semaines ont des effets sur les

  • hospitalisations, avec une moyenne de 37,2 par jour. Dans les Unités de soins intensifs, le taux d’occupation est de 77,2%; les cas Covid représentent 27% du taux d’occupation, soit 228 patients sur 843 lits disponibles;

  • et les décès, avec une moyenne de 4,3 par jour.

Le variant Delta représente désormais 100% des nouvelles infections en Suisse (en date du 12 septembre).

Le taux de reproduction effectif (Re) du virus s’établit désormais à 0,83 (estimation du 10 septembre) au niveau national, selon la statistique de l’Université de Zurich. Vingt-quatre cantons ont un Re inférieur à 1.

A la mi-journée, l’OFSP a annoncé 1632 nouveaux tests positifs (soit une baisse de plus de 27% par rapport à jeudi dernier), 35 nouvelles hospitalisations et 5 nouveaux décès, pour 37’534 tests effectués ces dernières 24 heures.

Pour ce qui est des certificats Covid, 10’199’886 ont été délivrés depuis le 7 juin.

22 septembre. Avec 307,5 «cas» pour 100’000 habitants, l’incidence globale des 14 derniers jours poursuit sa baisse. Les chiffres absolus passent à 26’588 (27’758 hier) nouvelles infections enregistrées ces deux dernières semaines.

Les incidences cantonales les plus élevées ces 14 derniers jours se trouvent dans les cantons de: Glaris (793,3), Appenzell Rhodes-Intérieues (768,8), Obwald (698,6), Appenzell Rhodes-Extérieures (533,8) et Thurgovie (518,3).

Les nouvelles infections des dernières semaines ont des effets sur les

  • hospitalisations, avec une moyenne de 38,8 par jour. Dans les Unités de soins intensifs, le taux d’occupation est de 75,7%; les cas Covid représentent 26,9% du taux d’occupation, soit 228 patients sur 848 lits disponibles;

  • et les décès, avec une moyenne de 4,7 par jour.

Le variant Delta représente désormais 99,2% des nouvelles infections en Suisse (en date du 9 septembre).

Le taux de reproduction effectif (Re) du virus s’établit désormais à 0,82 (estimation du 10 septembre) au niveau national, selon la statistique de l’Université de Zurich. Vingt-quatre cantons ont un Re inférieur à 1.

A la mi-journée, l’OFSP a annoncé 1894 nouveaux tests positifs (soit une baisse de plus de 27% par rapport à mercredi dernier), 63 nouvelles hospitalisations et 5 nouveaux décès, pour 39’096 tests effectués ces dernières 24 heures.

Pour ce qui est des certificats Covid, 10’087’951 ont été délivrés depuis le 7 juin.

21 septembre. La baisse actuelle des cas et hospitalisations Covid-19 est due à l’arrêt des contaminations de retour de voyage de l’été, indique la vice-présidente de la task force Samia Hurst, lors du point sanitaire de la Confédération. En revanche, les cas de contamination internes à la Suisse sont stables.

L’éthicienne reste pessimiste sur l’avenir immédiat, rappelant que la troisième vague avait connu un premier reflux fin septembre 2020 avant de déferler en octobre. Samia Hurst:

«On ne peut pas totalement exclure que notre prudence suffise [à éviter une reprise épidémique] mais ce serait très étonnant: parce qu’il y a ces phénomènes saisonniers, qu’on a tendance à être dans des intérieurs sans masque lorsque l’automne arrive. Plus vraisemblablement, on s’attend à voir réaugmenter les cas avec le froid qui revient.»

Après vingt mois de fermeture des frontières à cause du Covid-19, les Etats-Unis ont annoncé hier une réouverture pour «début novembre» aux voyageurs entièrement vaccinés. Des tests seront exigés dans les trois jours avant le trajet. Le port du masque et un système de suivi des contacts sera aussi mis en place par les compagnies aériennes.

Avec 321,1 «cas» pour 100’000 habitants, l’incidence globale des 14 derniers jours poursuit sa baisse. Les chiffres absolus passent à 27’758 (30’518 hier) nouvelles infections enregistrées ces deux dernières semaines.

Les incidences cantonales les plus élevées ces 14 derniers jours se trouvent dans les cantons de: Glaris (845), Appenzell Rhodes-Intérieues (843,2), Obwald (754), Appenzell Rhodes-Extérieures (548,3) et Thurgovie (544).

Les nouvelles infections des dernières semaines ont des effets sur les

  • hospitalisations, avec une moyenne de 37,3 par jour. Dans les Unités de soins intensifs, le taux d’occupation est de 76,1%; les cas Covid représentent 27,9% du taux d’occupation, soit 237 patients sur 848 lits disponibles;

  • et les décès, avec une moyenne de 5 par jour.

Le variant Delta représente désormais 99,2% des nouvelles infections en Suisse (en date du 9 septembre).

Le taux de reproduction effectif (Re) du virus s’établit désormais à 0,82 (estimation du 10 septembre) au niveau national, selon la statistique de l’Université de Zurich. Vingt-quatre cantons ont un Re inférieur à 1.

A la mi-journée, l’OFSP a annoncé 1235 nouveaux tests positifs (soit une baisse de plus de 38% par rapport à mardi dernier), 43 nouvelles hospitalisations et 4 nouveaux décès, pour 32’208 tests effectués ces dernières 24 heures.

Pour ce qui est des certificats Covid, 9’981’498 ont été délivrés depuis le 7 juin.

20 septembre. Après les HUG début septembre, au tour de l’institution genevoise de maintien à domicile (IMAD) de sauter le pas. Son Conseil d’administration a décidé d’introduire une obligation de vaccination contre Covid pour tous les employés qui seront engagés après le 1er octobre. Le règlement prévoit que ces employés puissent prouver qu’ils sont complètement ou partiellement vaccinés et qu’ils maintiennent leur vaccination à jour. Par voie de communiqué, l’imad explique:

«Cette mesure est justifiée par la nécessité de mettre en œuvre tous les moyens pour protéger les patients et les clients de IMAD et leurs proches contre le risque decontracter une infection à la COVID-19 mais également d’assurer la protection de la santé des collaboratrices et collaborateurs de l’institution.»

A noter que depuis le 23 août, le personnel non vacciné ou guéri doit se soumettre à un dépistage hebdomadaire.

Avec 353,02 «cas» pour 100’000 habitants, l’incidence globale des 14 derniers jours diminue. Les chiffres absolus passent à 30’518 (32’748 vendredi) nouvelles infections enregistrées ces deux dernières semaines.

Les incidences cantonales les plus élevées ces 14 derniers jours se trouvent dans les cantons de: Appenzell Rhodes-Intérieues (1079), Glaris (978), Obwald (749), Appenzell Rhodes-Extérieures (626) et Thurgovie (615).

Les nouvelles infections des dernières semaines ont des effets sur les

  • hospitalisations, avec une moyenne de 37,9 par jour. Dans les Unités de soins intensifs, le taux d’occupation est de 77,2%; les cas Covid représentent 31% du taux d’occupation, soit 254 patients sur 828 lits disponibles;

  • et les décès, avec une moyenne de 5,5 par jour.

Le variant Delta représente désormais 100% des nouvelles infections en Suisse (en date du 9 septembre).

Le taux de reproduction effectif (Re) du virus s’établit désormais à 0,86 (estimation du 9 septembre) au niveau national, selon la statistique de l’Université de Zurich. Trois cantons ont un Re supérieur à 1.

A la mi-journée, l’OFSP a annoncé 4032 nouveaux tests positifs, 102 nouvelles hospitalisations et 15 nouveaux décès, pour 108’695 tests effectués, depuis vendredi.

Pour ce qui est des certificats Covid, 9’930’403 ont été délivrés depuis le 7 juin.

Revers (attendu) pour Joe Biden. En août, le président américain annonçait le lancement d’une campagne d’envergure afin que tous les Américains vaccinés contre Covid, au moins huit mois auparavant, puissent recevoir une troisième dose dès mi-septembre. Mais en fin de semaine dernière, un comité consultatif de l’agence américaine du médicament s’est prononcé en faveur d’une troisième dose uniquement pour les personnes de 65 ans et à risque, personnel soignant inclus.

Cette recommandation intervient après que deux hauts responsables de la FDA se sont déjà prononcés en défaveur d’une troisième dose pour tous, à ce stade. Le comité s’est déclaré inquiet des effets secondaires que pourraient engendrer une troisième dose si elle était administrée à toute la population. Bien que non contraignant, ce type de recommandations fait normalement foi auprès des autorités.

17 septembre. La situation épidémiologique du canton de Genève s’est améliorée ces derniers jours, bien que les unités de soins intensifs restent sous pression, se sont réjouies les autorités sanitaires lors d’un point presse ce matin. De 120 à 150 cas par jour la semaine dernière, le nombre de cas est passé à 90-100 cette semaine. Sur la même période, le taux de positivité a chuté de 5,6% à 3,8%. Aglaé Tardin:

«Ce qui nous gêne encore dans ces chiffres, c’est vraiment la divergence entre ce qu’on observe sur le plan communautaire et au niveau des soins intensifs. Est-ce que dans deux-trois semaines, on verra un abaissement de l’occupation des lits de soins intensifs? Ça serait l’idéal, mais on ne peut pas en être certain, d’autant plus que la température va baisser et le comportement de la population va évoluer. Les gens vont moins aérer, se réunir plus à l’intérieur. C’est très difficile de pouvoir prévoir la suite.»

A Genève, l’obligation de présenter un certificat Covid dans les établissements pour personnes handicapées et EMS semble porter ses fruits. Aglaé Tardin:

«Les clusters dans les EMS sont clairement moins nombreux qu’au mois d’août. On voit l’impact du certificat obligatoire. Pour les lieux de soins, on ne sait pas, car les clusters sont gérés par les services du personnel.»

Avec 378,89 «cas» pour 100’000 habitants, l’incidence globale des 14 derniers jours diminue. Les chiffres absolus passent à 32’748 (34’400 hier) nouvelles infections enregistrées ces deux dernières semaines.

Les incidences cantonales les plus élevées ces 14 derniers jours se trouvent dans les cantons de: Appenzell Rhodes-Intérieues (1134,6), Glaris (997,7), Obwald (714,4), Thurgovie (638,9) et Appenzell Rhodes-Extérieures (631,2).

Les nouvelles infections des dernières semaines ont des effets sur les

  • hospitalisations, avec une moyenne de 42,7 par jour. Dans les Unités de soins intensifs, le taux d’occupation est de 79%; les cas Covid représentent 31% du taux d’occupation, soit 262 patients sur 846 lits disponibles;

  • et les décès, avec une moyenne de 5,4 par jour.

Le variant Delta représente désormais 99,6% des nouvelles infections en Suisse (en date du 4 septembre).

Le taux de reproduction effectif (Re) du virus s’établit désormais à 0,88 (estimation du 7 septembre) au niveau national, selon la statistique de l’Université de Zurich. Vingt cantons ont un Re inférieur à 1.

A la mi-journée, l’OFSP a annoncé 2095 nouveaux tests positifs (soit une baisse de plus de 27% par rapport à vendredi dernier), 51 nouvelles hospitalisations et 8 nouveaux décès, pour 44’680 tests effectués ces dernières 24 heures.

Pour ce qui est des certificats Covid, 9’504’135 ont été délivrés depuis le 7 juin.

16 septembre. C’est fait. En France, depuis hier, les personnels des établissements de santé et des centres médico-sociaux ont l’obligation d’être vaccinés contre Covid-19, s’ils ne sont ni guéris ni titulaires d’une contre-indication vaccinale.

A ce stade, 3000 employés ont été suspendus, a annoncé ce jour le ministre français de la santé, Olivier Véran, sur RTL. Il précise que la continuité des soins est assurée, la proportion de soignants concernés étant minime au regard des quelque 2,7 millions de salariés du secteur.

Avec 390 «cas» pour 100’000 habitants, l’incidence globale des 14 derniers jours diminue. Les chiffres absolus passent à 33’717 (34’400 hier) nouvelles infections enregistrées ces deux dernières semaines.

Les incidences cantonales les plus élevées ces 14 derniers jours se trouvent dans les cantons de: Appenzell Rhodes-Intérieures (1190,5), Glaris (1020), Obwald (672,3) et Appenzell Rhodes-Extérieures (661,9).

Les nouvelles infections des dernières semaines ont des effets sur:

  • les hospitalisations, avec une moyenne de 40,8 par jour. Dans les Unités de soins intensifs, le taux d’occupation est de 77,6%; les cas Covid représentent 30,9% du taux d’occupation, soit 263 patients sur 851 lits disponibles;

  • et les décès, avec une moyenne de 5,6 par jour.

Le variant Delta représente désormais 99,6% des nouvelles infections en Suisse (en date du 4 septembre).

Le taux de reproduction effectif (Re) du virus s’établit désormais à 1,05 (estimation du 3 septembre) au niveau national, selon la statistique de l’Université de Zurich. Dix cantons ont un Re inférieur à 1.

A la mi-journée, l’OFSP a annoncé 2262 nouveaux tests positifs, 61 nouvelles hospitalisations et 0 nouveaux décès, pour 39’497 tests effectués ces dernières 24 heures.

Pour ce qui est des certificats Covid, 9’491’074 ont été délivrés depuis le 7 juin.

15 septembre. La commission des institutions politiques du Conseil des Etats a déposé mercredi, par 10 voix contre 2 une initiative pour élaborer les bases légales nécessaires à l’introduction du certificat Covid au Parlement. La même commission du national doit encore se prononcer avant que le projet puisse aboutir. Seront concernés: les élus est toute personne de plus de 16 ans visitant le Palais fédéral. Si l’obligation était introduite, l’obligation du port du masque et les parois de plexiglas seront abandonnés. Les parlementaires qui n'ont pas de certificat Covid, pourront voter à distance lors des débats.

Avec 397,9 «cas» pour 100’000 habitants, l’incidence globale des 14 derniers jours diminue. Les chiffres absolus passent à 34’400 (34’778 hier) nouvelles infections enregistrées ces deux dernières semaines.

Les incidences cantonales les plus élevées ces 14 derniers jours se trouvent dans les cantons de: Appenzell Rhodes-Intérieues (1277,2), Glaris (1037,2), Appenzell Rhodes-Extérieures (665,5) et Thurgovie (656,4).

Les nouvelles infections des dernières semaines ont des effets sur les

  • hospitalisations, avec une moyenne de 42,7 par jour. Dans les Unités de soins intensifs, le taux d’occupation est de 77,3%; les cas Covid représentent 31,3% du taux d’occupation, soit 267 patients sur 853 lits disponibles;

  • et les décès, avec une moyenne de 6,5 par jour.

Le variant Delta représente désormais 98,2% des nouvelles infections en Suisse (en date du 2 septembre).

Le taux de reproduction effectif (Re) du virus s’établit désormais à 1,04 (estimation du 3 septembre) au niveau national, selon la statistique de l’Université de Zurich. Dix cantons ont un Re inférieur à 1.

A la mi-journée, l’OFSP a annoncé 2604 nouveaux tests positifs (soit une baisse de plus de 26% par rapport au week-end dernier), 77 nouvelles hospitalisations et 11 nouveaux décès, pour 41’398 tests effectués ces dernières 24 heures.

Pour ce qui est des certificats Covid, 9’267’240 ont été délivrés depuis le 7 juin.

14 septembre. Lors de point presse hebdomadaire, l’OFSP a évoqué la situation épidémiologique dans le pays et a présenté de nouvelles recommandations de vaccination pour les femmes enceintes. Quant à savoir quand l’obligation du certificat Covid pourrait tomber et à quelles conditions, l’office est resté évasif. Voici les infos importantes à retenir de la conférence de presse du jour.

  • Situation épidémiologique. Pour Patrick Mathys, chef de la section Gestion de crise et coopération internationale à l’OFSP, «le nombre de nouvelles infections se stabilise, mais le taux d’occupation des unités de soins intensifs demeurent très élevé». Les hospitalisations, elles, baissent. Pour le spécialiste, «la situation reste très tendue et il est très difficile de faire des pronostics».

  • Vaccination. Le rythme de la vaccination Covid s’accélère avec environ 27’000 vaccinations par jour, mais «la couverture vaccinale demeure trop faible pour maîtriser l’épidémie» note Patrick Mathys. Le nombre de personnes non immunisées est encore trop important. Il demeure un «grand risque» qu’une nouvelle vague touche le pays à l’automne et avec la baisse des températures.

  • Femmes enceintes. Christoph Berger, président de la Commission fédérale pour les questions de vaccination, a annoncé que l’OFSP recommande dorénavant la vaccination pour les femmes enceintes dès la 12ème semaine de grossesse et aussi les mères allaitant leur bébé. Le consentement écrit du gynécologue ou du médecin traitant n’est plus nécessaire. Cette décision est prise suite au recensement de plusieurs études récentes montrant que les femmes enceintes ont un risque plus élevé de souffrir d’une forme grave de la maladie lorsqu’elles ne sont pas vaccinées. Et si le président de la Commission désire attendre la 12ème semaine, c’est parce que «avant la 12ème semaine, le foetus est fragile et le risque de fausse-couche est réel. Et nous voulons exclure tout risque de fausse-couche à cause du vaccin et à cause de la maladie».

  • Troisième dose. Pour Christoph Berger, elle n’est pas nécessaire à l’heure actuelle dans la population générale. Le but du vaccin est de protéger des formes graves, ce qui est toujours obtenu grâce à deux doses. Seules les personnes immunosupprimées peuvent avoir accès à une dose de rappel.

  • Transmission du virus. Christoph Berger a également avancé que le fait «que les personnes vaccinées puissent être infectées et développer des formes bénignes de la maladie n’est pas une raison valable pour renoncer à la vaccination. Elle protège des formes graves et les personnes vaccinées sont moins infectées et transmettent également moins le virus».

  • Traçage des contacts. Pour Rudolf Hauri, président des médecins cantonaux, les nouvelles infections sont élevées et «les cellules de traçage des contacts dans les cantons fonctionnent à pleine capacité. Le médecin cantonal du canton de Zoug estime encore que «la situation actuelle ne peut pas être décrite comme maîtrisée».

  • Certificat Covid obligatoire. A la question de Heidi.news de savoir quelles sont les conditions nécessaires au retrait de l'obligation de présenter un certificat dans les lieux publics fermés et quels sont les seuils et sur quels indicateurs seront basés cette décision? Patrick Mathys a répondu:

«Une augmentation significative de la couverture vaccinale est nécessaire en Suisse. A titre d’exemple, le Danemark qui a supprimé l’obligation du certificat Covid a un taux de vaccination d’environ 75%. On verra dans quelques semaines si leur stratégie est couronnée de succès.

Mais, en Suisse, l’obligation du certificat ne sera pas supprimée en fonction du taux de vaccination, mais en fonction de l’évolution de l’épidémie et quand on sera sûr de pouvoir protéger le système hospitalier. Et l’annulation de certaines mesures est du ressort du Conseil fédéral.»

L’OFSP a lancé une nouvelle campagne pour inciter les jeunes à se faire vacciner. Avec «Sérieux?», le langage se veut proche du public cible des 10-19 ans et est partagée sur de nombreux réseaux sociaux.

Avec 402,3 «cas» pour 100’000 habitants, l’incidence globale des 14 derniers jours diminue. Les chiffres absolus passent à 34’778 (36’350 hier) nouvelles infections enregistrées ces deux dernières semaines.

Les incidences cantonales les plus élevées ces 14 derniers jours se trouvent dans les cantons de: Appenzell Rhodes-Intérieues (1252,4), Glaris (1010,1), Appenzell Rhodes-Extérieures (670,9) et Thurgovie (640,6).

Les nouvelles infections des dernières semaines ont des effets sur les

  • hospitalisations, avec une moyenne de 39,1 par jour. Dans les Unités de soins intensifs, le taux d’occupation est de 76,3%; les cas Covid représentent 32,4% du taux d’occupation, soit 276 patients sur 853 lits disponibles;

  • et les décès, avec une moyenne de 6,5 par jour.

Le variant Delta représente désormais 98,2% des nouvelles infections en Suisse (en date du 2 septembre).

Le taux de reproduction effectif (Re) du virus s’établit désormais à 1,04 (estimation du 3 septembre) au niveau national, selon la statistique de l’Université de Zurich. Dix cantons ont un Re inférieur à 1.

A la mi-journée, l’OFSP a annoncé 1992 nouveaux tests positifs (soit une baisse de près de 30% par rapport au week-end dernier), 65 nouvelles hospitalisations et 11 nouveaux décès, pour 34’013 tests effectués ces dernières 24 heures.

Pour ce qui est des certificats Covid, 9’165’994 ont été délivrés depuis le 7 juin.

13 septembre. La HES-SO impose le certificat Covid dès la rentrée académique, soit lundi 20 ou mardi 21 septembre selon les cantons. Les 28 hautes écoles qui la composent se sont accordées sur l’obligation du certificat pour les élèves de bachelor et master. Chaque établissement doit encore adapter les modalités de cette obligation en fonction des directives cantonales et des spécificités liées aux différentes filières d’études. Une telle mesure permet la reprise des cours en présentiel et rend le port du masque facultatif dans les espaces où le pass sanitaire est requis.

«En fonction de la configuration de leur campus, les hautes écoles de la HES-SO procéderont à des contrôles aléatoires sur les sites ou à des contrôles systématiques à l’entrée des bâtiments. Les contrevenants s’exposeront à des sanctions pécuniaires ou disciplinaires selon les situations », précise la HES-SO sur son site.

Avec 420,4 «cas» pour 100’000 habitants, l’incidence globale des 14 derniers jours augmente. Les chiffres absolus passent à 36’350 (35’962 vendredi) nouvelles infections enregistrées ces deux dernières semaines.

Les incidences cantonales les plus élevées ces 14 derniers jours se trouvent dans les cantons de: Appenzell Rhodes-Intérieues (1339,3), Glaris (1039,6), Appenzell Rhodes-Extérieures (714,2) et Thurgovie (653,5).

La hausse des nouvelles infections des dernières semaines a des effets sur les

  • hospitalisations, avec une moyenne de 37,1 par jour (en baisse). Dans les Unités de soins intensifs, le taux d’occupation est de 78,9%; les cas Covid représentent 33,6% du taux d’occupation, soit 280 patients sur 833 lits disponibles;

  • et les décès, avec une moyenne de 5,8 par jour.

Le variant Delta représente désormais 97,9% des nouvelles infections en Suisse (en date du 2 septembre).

Le taux de reproduction effectif (Re) du virus s’établit désormais à 1,07 (estimation du 2 septembre) au niveau national, selon la statistique de l’Université de Zurich. Huit cantons ont un Re inférieur à 1.

A la mi-journée, l’OFSP a annoncé 6060 nouveaux tests positifs (soit une baisse de 11,3% par rapport au week-end dernier), 77 nouvelles hospitalisations et 10 nouveaux décès, pour 97’098 tests effectués ces dernières 72 heures.

Pour ce qui est des certificats Covid, 9’069’016 ont été délivrés depuis le 7 juin.

Etat du monde le 13 septembre

Plus de 4,6 millions de personnes sont décédées des suites du Covid-19 dans le monde, pour plus de 224 millions de tests positifs. Les six pays qui comptent le plus grand nombre de décès sont: Etats-Unis (plus de 659’900), Brésil (plus de 586’800), Inde (plus de 442’800), Mexique (plus de 267’700), Pérou (plus de 198’700 décès), Russie (plus de 190’000 décès).

10 septembre. L’Université de Genève rend à son tour obligatoire le certificat Covid pour assister aux cours. La mesure entre en vigueur dès ce lundi 13 septembre. Elle s’applique aux activités liées à l’enseignement mais concerne aussi l’accès à la bibliothèque, les cafétérias ainsi que l’ensemble des manifestations publiques organisées par l’Unige.

A la rentrée, les cours se dérouleront donc en présentiel sans limite de jauge et sans obligation de porter le masque une fois assis.

L’université explique avoir mis sur pied une campagne de vaccination mobile en collaboration avec les autorités cantonales. Elle se déroulera du 20 au 24 septembre directement dans les bâtiments universitaires.

Swissuniversities favorable au Certificat Covid. L’organisation faîtière des hautes écoles du pays recommande l’obligation du certificat Covid sur les sites.

Avec 416 «cas» pour 100’000 habitants, l’incidence globale des 14 derniers jours demeure stable. Les chiffres absolus passent à 35’962 (35’762 hier) nouvelles infections enregistrées ces deux dernières semaines.

Les incidences cantonales les plus élevées ces 14 derniers jours se trouvent dans les cantons de: Appenzell Rhodes-Intérieues (1320,6), Glaris (948,5), Appenzell Rhodes-Extérieures (674,5) et Thurgovie (623,1).

La hausse des nouvelles infections des dernières semaines a des effets sur les

  • hospitalisations, avec une moyenne de 47,2 par jour. Dans les Unités de soins intensifs, le taux d’occupation est de 79,5%; les cas Covid représentent 32,9% du taux d’occupation, soit 281 patients sur 853 lits disponibles;

  • et les décès, avec une moyenne de 6,5 par jour.

Le variant Delta représente désormais 98,4% des nouvelles infections en Suisse (en date du 27 août).

Le taux de reproduction effectif (Re) du virus s’établit désormais à 1,06 (estimation du 31 août) au niveau national, selon la statistique de l’Université de Zurich. Six cantons ont un Re inférieur à 1.

A la mi-journée, l’OFSP a annoncé 2894 nouveaux tests positifs (soit une baisse de 7,3% par rapport à vendredi dernier), 98 nouvelles hospitalisations et 11 nouveaux décès, pour 37’680 tests effectués ces dernières 24 heures.

Pour ce qui est des certificats Covid, 8’805’335 ont été délivrés depuis le 7 juin.

9 septembre. Après l’EPFL et l’Université de Lausanne, c’est au tour de l’Université de Neuchâtel de rendre obligatoire le certificat Covid pour les étudiants et étudiants. «Le certificat apparaît comme une solution qui permet à chacune et chacun d’assister à tous les cours en présentiel, moyennant le fait d’être vacciné, guéri ou testé. Sans certificat covid, l’UniNE serait contrainte de limiter plus drastiquement les possibilités de présentiel», résume un mail envoyé en fin d’après-midi au corps estudiantin neuchâtelois.

La même obligation de certificat Covid s’applique dès lundi 13 septembre pour toutes les manifestations dès 30 personnes, y compris les journées d’accueil des nouveaux étudiants. L’UniNE précise également que des clarifications sont en cours concernant les mesures applicables aux enseignants et enseignantes.

L’Université de Lausanne (Unil) adopte l’obligation du certificat Covid. Une mesure qui s’applique dès la rentrée prochaine, le mardi 21 septembre. L’obligation concerne les cours de niveau bachelor et master. La même obligation s’appliquera dès lundi 13 septembre pour les manifestations, y compris la semaine d’accueil, ainsi que pour l’accès aux services de restauration, aux infrastructures sportives et aux bibliothèques sur le campus de Dorigny.

Dans les wagons-restaurants des CFF, le certificat Covid sera obligatoire dès lundi 13 septembre. Même si le document ne peut être exigé dans les transports, les lieux de restaurations sont soumis à cette obligation. Cela vaut donc également dans les trains. Il sera néanmoins toujours possible d’acheter des consommations à l’emporter sans devoir présenter de certificat au préalable.

L’épidémie reste stable depuis quelques jours et les hospitalisations baissent. Les principaux vecteurs de la dynamique épidémique actuel se trouvent chez les 10-19 ans et 0-9 ans. Deux groupes de populations qui ne sont pas, en grande majorité, concernés par le certificat Covid. La question de la circulation du virus chez les plus jeunes pose question.

bag_covid_19_CovidCase_demography_09_septembre_2021.jpeg

Avec 413,6 «cas» pour 100’000 habitants, l’incidence globale des 14 derniers jours demeure stable. Les chiffres absolus passent à 35’762 (35’424 hier) nouvelles infections enregistrées ces deux dernières semaines.

Les incidences cantonales les plus élevées ces 14 derniers jours se trouvent dans les cantons de: Appenzell Rhodes-Intérieues (1246,2), Glaris (948,5), Appenzell Rhodes-Extérieures (615) et Soleure (566).

La hausse des nouvelles infections des dernières semaines a des effets sur les

  • hospitalisations, avec une moyenne de 46 par jour (en baisse). Dans les Unités de soins intensifs, le taux d’occupation est de 80,5%; les cas Covid représentent 33,9% du taux d’occupation, soit 294 patients sur 866 lits disponibles;

  • et les décès, avec une moyenne de 5,4 par jour.

Le variant Delta représente désormais 98,4% des nouvelles infections en Suisse (en date du 27 août).

Le taux de reproduction effectif (Re) du virus s’établit désormais à 1,10 (estimation du 27 août) au niveau national, selon la statistique de l’Université de Zurich. Cinq cantons ont un Re inférieur à 1.

A la mi-journée, l’OFSP a annoncé 3144 nouveaux tests positifs (soit une hausse de 10,2% par rapport au week-end dernier), 58 nouvelles hospitalisations et 8 nouveaux décès, pour 36’280 tests effectués ces dernières 24 heures.

Pour ce qui est des certificats Covid, 8’723’181 ont été délivrés depuis le 7 juin.

8 septembre. Parallèlement à l’extension du certificat Covid, le Conseil fédéral a annoncé cet après-midi à Berne la mise en consultation de deux projets. Le premier concerne les conditions d’entrée en Suisse des personnes non-immunisées et le deuxième porte sur l’accès au certificat Covid pour les personnes vaccinées à l’étranger.

Concernant les conditions d’entrée en Suisse, deux variantes sont discutées. Le Conseil fédéral annoncera sa décision le 17 septembre, pour une entrée en vigueur le 20 septembre.

Attention, les mesures à appliquer à l’entrée ne seront plus dictées par la liste rouge de l’OFSP, laquelle est abandonnée. En revanche, la liste des pays à risque tenue par le Secrétariat d’Etat aux migrations (SEM), qui détermine les pays à partir desquels l’entrée en Suisse est autorisée, reste valable.

  • La première variante mise en consultation consisterait à tester les personnes ni guéries ni vaccinées à répétition. Elles devront présenter un test négatif à l’entrée — quelle que soit leur provenance —, puis un deuxième après quatre à maximum sept jours. Le résultat de ce deuxième test devra être transmis au canton. Et aucun des deux dépistages ne sera remboursé.

  • La seconde variante prévoit que ces personnes présentent un résultat négatif à leur entrée, puis qu’elles soient placées dix jours en quarantaine. Cette dernière pourrait être raccourcie à sept jours si les personnes présentent un résultat de test négatif.

Dans les deux cas, ces personnes devront remplir un formulaire et seront soumises aux mêmes règles indépendamment de la façon dont elles sont arrivées en Suisse (avion, train, voiture, vélo, pédestre,…). Les frontaliers, les passagers en transit et les enfants seraient exemptés.

Concernant l’accès au certificat des vaccinés à l’étranger. Le Conseil fédéral prévoit que «toutes les personnes ayant été vaccinées à l’étranger avec un vaccin homologué par l’Agence européenne des médicaments (EMA) et ayant leur domicile en Suisse ou entrant en Suisse» puissent demander un certificat Covid suisse. Pour l’heure, seuls les certificats rattachés au système européen EU 4 Digital COVID Certificate sont techniquement compatibles avec le système suisse.

Avec 409,8 «cas» pour 100’000 habitants, l’incidence globale des 14 derniers jours augmente. Les chiffres absolus passent à 35’424 (34’790 mardi) nouvelles infections enregistrées ces deux dernières semaines.

Les incidences cantonales les plus élevées ces 14 derniers jours se trouvent dans les cantons de: Appenzell Rhodes-Intérieues (1178), Glaris (904), Soleure (577) et Thurgovie (576).

La hausse des nouvelles infections des dernières semaines a des effets sur les

• hospitalisations, avec une moyenne de 47 par jour (en baisse).
Dans les Unités de soins intensifs, le taux d’occupation est de 78,7%; les cas Covid représentent 33,3% du taux d’occupation, soit 288 patients sur 865 lits disponibles;

• et les décès, avec une moyenne de 5,5 par jour.

Le variant Delta représente désormais 98,4% des nouvelles infections en Suisse (en date du 27 août).

Le taux de reproduction effectif (Re) du virus s’établit désormais à 1,1 (estimation du 27 août) au niveau national, selon la statistique de l’Université de Zurich. Cinq cantons ont un Re inférieur à 1.

A la mi-journée, l’OFSP a annoncé 3550 nouveaux tests positifs (soit une hausse de 10,2% à mardi dernier), 53 nouvelles hospitalisations et 7 nouveaux décès, pour 34’828 tests effectués depuis la veille.

Pour ce qui est des certificats Covid, 8’709’132 ont été délivrés depuis le 7 juin.

7 septembre. Selon plusieurs sources concordantes, Alain Berset proposera l’extension du certificat Covid pour le lundi 13 septembre à ses collègues du Conseil fédéral lors de la séance du gouvernement ce mercredi 8 septembre. Les tensions entre les partis pour et contre une telle proposition sont vives et attiseront les échanges entre les sept «sages». Pour justifier une telle décision maintenant, il faut se tourner du côté des hôpitaux et de leurs unités de soins intensifs dont les lits certifiés sont occupés à 84% (42% de patients Covid). La situation ne s’est pas péjorée ces derniers jours, mais pas améliorée non plus.

L’obligation du certificat Covid dans la vie quotidienne aurait un impact négatif sur un quart de la population, selon Marius Brülhart de la task force scientifique. Les moins de 16 ans et les personnes pleinement vaccinées représentent trois quarts de la population du pays. Le quart restant sera donc confronté à l’obstacle du certificat Covid (les tests seront payants dès le 1er octobre) pour les activités de loisirs. Une telle décision nécessite donc, selon Marius Brülhart, «une pesée d’intérêts fine» entre celles et ceux qui se sentiront plus en sécurité grâce au certificat et le reste de la population qui le vivra comme un obstacle.

Lors de son point hebdomadaire, l’OFSP a évoqué la situation épidémiologique qualifiée de «tendue» avec une évolution incertaine. La Suisse est le deuxième pays au taux d’incidence le plus élevé sur le continent, après la Grande-Bretagne. Le rythme de vaccination est trop faible selon les experts de la Confédération et la tension sur les soins intensifs augmentent encore.

Les autorités genevoises renforcent la vaccination sans rendez-vous. Dès samedi 11 septembre et pour au minimum quatre semaines, le centre de vaccination des HUG, au CMU, sera ouvert les samedis (Moderna) et dimanches (Pfizer) de 9h00 à 18h00, sans rendez-vous, pour des premières doses de vaccination. Il suffit de se présenter avec une pièce d’identité et une carte d’assurance.

Avec 402,4 «cas» pour 100’000 habitants, l’incidence globale des 14 derniers jours se stabilise. Les chiffres absolus passent à 34’790 (35’825 lundi) nouvelles infections enregistrées ces deux dernières semaines.

Les incidences cantonales les plus élevées ces 14 derniers jours se trouvent dans les cantons de: Appenzell Rhodes-Intérieues (973,5), Glaris (785,9), Soleure (581,3) et Thurgovie (548,7).

La hausse des nouvelles infections des dernières semaines a des effets sur les

  • hospitalisations, avec une moyenne de 48 par jour (en baisse).

Dans les Unités de soins intensifs, le taux d’occupation est de 76,1%; les cas Covid représentent 33,7% du taux d’occupation, soit 291 patients sur 863 lits disponibles;

  • et les décès, avec une moyenne de 5,6 par jour.

Le variant Delta représente désormais 97,4% des nouvelles infections en Suisse (en date du 27 août).

Le taux de reproduction effectif (Re) du virus s’établit désormais à 1,1 (estimation du 27 août) au niveau national, selon la statistique de l’Université de Zurich. Cinq cantons ont un Re inférieur à 1.

A la mi-journée, l’OFSP a annoncé 2835 nouveaux tests positifs (soit une hausse de 10,2% à mardi dernier), 80 nouvelles hospitalisations et 9 nouveaux décès, pour 29’407 tests effectués depuis la veille.

Pour ce qui est des certificats Covid, 8’644’088 ont été délivrés depuis le 7 juin.

6 septembre. En France, le pass sanitaire ne sera exigé que dans 64 grands centres commerciaux sur les 178 que comptent le pays dès le 8 septembre. Cet allégement a été décidé en raison de «la baisse du taux d’incidence constatée sur l’ensemble du territoire», a relevé Bruno Le Maire, ministre de l’économie. Les 64 centres commerciaux encore concernés se situent dans des départements où le taux d’incidence est supérieur à 200 pour 100’000 personnes, essentiellement dans le Sud du pays.

Avec 414,4 «cas» pour 100’000 habitants, l’incidence globale des 14 derniers jours augmente. Les chiffres absolus passent à 35’825 (34’944 vendredi) nouvelles infections enregistrées ces deux dernières semaines.

Les incidences cantonales les plus élevées ces 14 derniers jours se trouvent dans les cantons de: Appenzell Rhodes-Intérieues (973,4), Glaris (805,6), Soleure (610,7) et Obwald (564,2).

La hausse des nouvelles infections des dernières semaines a des effets sur les

  • hospitalisations, avec une moyenne de 48 par jour (en baisse). Dans les Unités de soins intensifs, le taux d’occupation est de 77,7%; les cas Covid représentent 33,6% du taux d’occupation, soit 287 patients sur 853 lits disponibles;

  • et les décès, avec une moyenne de 5,8 par jour.

Le variant Delta représente désormais 97,9% des nouvelles infections en Suisse (en date du 27 août).

Le taux de reproduction effectif (Re) du virus s’établit désormais à 1,02 (estimation du 24 août) au niveau national, selon la statistique de l’Université de Zurich. Neuf cantons ont un Re inférieur à 1.

A la mi-journée, l’OFSP a annoncé 6832 nouveaux tests positifs (soit une hausse de 10,2% par rapport au week-end dernier), 117 nouvelles hospitalisations et 19 nouveaux décès, pour 100’028 tests effectués ces dernières 72 heures.

Pour ce qui est des certificats Covid, 8’541’824 ont été délivrés depuis le 7 juin.

3 septembre. Avec 404,2 «cas» pour 100’000 habitants, l’incidence globale des 14 derniers jours augmente légèrement. Les chiffres absolus passent à 34’944 (34’346 hier) nouvelles infections enregistrées ces deux dernières semaines.

Les incidences cantonales les plus élevées ces 14 derniers jours se trouvent dans les cantons de: Appenzell Rhodes-Intérieues (880,4), Glaris (744), Soleure (591,4) et Obwald (524,6).

Le plateau élevé des nouvelles infections des dernières semaines a des effets sur les

  • hospitalisations, avec une moyenne de 53,5 par jour. Dans les Unités de soins intensifs, le taux d’occupation est de 80,3%; les cas Covid représentent 33,7% du taux d’occupation, soit 286 patients sur 849 lits disponibles;

  • et les décès, avec une moyenne de 5,2 par jour.

Le variant Delta représente désormais 98,7% des nouvelles infections en Suisse (en date du 20 août).

Le taux de reproduction effectif (Re) du virus s’établit désormais à 1,07 (estimation du 20 août) au niveau national, selon la statistique de l’Université de Zurich. Sept cantons ont un Re inférieur à 1.

A la mi-journée, l’OFSP a annoncé 3121 nouveaux tests positifs (soit une hausse de 13% par rapport à vendredi dernier), 45 nouvelles hospitalisations et 3 nouveaux décès, pour 35’437 tests effectués ces dernières 24 heures.

Pour ce qui est des certificats Covid, 8’299’332 ont été délivrés depuis le 7 juin.

2 septembre. Avec 397,3 «cas» pour 100’000 habitants, l’incidence globale des 14 derniers jours demeure stable. Les chiffres absolus passent à 34’346 (34’239 hier) nouvelles infections enregistrées ces deux dernières semaines.

Les incidences cantonales les plus élevées ces 14 derniers jours se trouvent dans les cantons de: Appenzell Rhodes-Intérieues (725,4), Glaris (675), Soleure (575,1) et Argovie (502,8).

Le plateau élevé des nouvelles infections des dernières semaines a des effets sur les

  • hospitalisations, avec une moyenne de 55 par jour. Dans les Unités de soins intensifs, le taux d’occupation est de 80,6%; les cas Covid représentent 32,2% du taux d’occupation, soit 275 patients sur 851 lits disponibles;

  • et les décès, avec une moyenne de 5,7 par jour.

Le variant Delta représente désormais 98,7% des nouvelles infections en Suisse (en date du 20 août).

Le taux de reproduction effectif (Re) du virus s’établit désormais à 1,07 (estimation du 20 août) au niveau national, selon la statistique de l’Université de Zurich. Sept cantons ont un Re inférieur à 1.

A la mi-journée, l’OFSP a annoncé 2824 nouveaux tests positifs (soit une hausse de 0,5% par rapport à jeudi dernier), 86 nouvelles hospitalisations et 12 nouveaux décès, pour 30’354 tests effectués ces dernières 24 heures.

Pour ce qui est des certificats Covid, 8’229'444 ont été délivrés depuis le 7 juin.

1er septembre. Une enquête a été ouverte sur un laboratoire d’analyses médicales installé dans le canton de Neuchâtel. Il est suspecté d’avoir transmis des résultats de tests Covid sans respecter toutes les procédures scientifiques adéquates. Si ces erreurs sont volontaires, le comportement pourrait être constitutif de faux dans les titres, indique la police cantonale cet après-midi. Une intervention de police a eu lieu aujourd’hui. Plusieurs personnes ont été entendues, mais à ce stade, le Ministère public se refuse à donner plus d’informations.

Identifié pour la première fois en Colombie en janvier 2021, le variant B.1.621 surnommé Mu a été désigné comme variant d’intérêt par l’OMS. Il a également été détecté en Amérique du Sud et en Europe. Ce variant présente des mutations qui laisse à penser, selon l’OMS «qu'elles pourraient être plus résistantes aux vaccins, mais que des études supplémentaires sont nécessaires pour approfondir cette question». Mu rejoint donc les trois autres variants – Alpha, Beta et Delta – jugés préoccupants par l’OMS.

Avec 396 «cas» pour 100’000 habitants, l’incidence globale des 14 derniers jours demeure stable. Les chiffres absolus passent à 34’239 (33’893 hier) nouvelles infections enregistrées ces deux dernières semaines.

Les incidences cantonales les plus élevées ces 14 derniers jours se trouvent dans les cantons de: Appenzell Rhodes-Intérieues (706,8), Glaris (633,1), Soleure (573,6) et Argovie (502,8).

La hausse continue des dernières semaines a des effets sur les

  • hospitalisations, avec une moyenne de 56 par jour. Dans les Unités de soins intensifs, le taux d’occupation est de 77,6%; les cas Covid représentent 31% du taux d’occupation, soit 264 patients sur 850 lits disponibles;

  • et les décès, avec une moyenne de 4,8 par jour.

Le variant Delta représente désormais plus de 97,9% des nouvelles infections en Suisse (en date du 20 août).

Le taux de reproduction effectif (Re) du virus s’établit désormais à 1,07 (estimation du 20 août) au niveau national, selon la statistique de l’Université de Zurich. Sept cantons ont un Re inférieur à 1.

A la mi-journée, l’OFSP a annoncé 3202 nouveaux tests positifs (soit une baisse de 0,3% par rapport à mercredi dernier), 84 nouvelles hospitalisations et 3 nouveaux décès, pour 33’325 tests effectués ces dernières 24 heures.

Pour ce qui est des certificats Covid, 8’172’448 ont été délivrés depuis le 7 juin.

31 août. Dès demain, il faudra être vacciné contre Covid-19 pour devenir employé des Hôpitaux universitaires de Genève, qu’on soit soignant ou cuisinier. Le conseil d’administration a accepté hier cette mesure, proposée par le directeur Bertrand Levrat, révèle La Tribune de Genève. Seules les personnes qui ne peuvent pas être vaccinées pour des raisons médicales seront exemptées. Le but est de réduire le risque de transmission au sein de l’enceinte. Comme le rappelle le quotidien genevois, cette mesure n’est pas inédite, certains vaccins étant déjà obligatoires, comme celui contre la coqueluche dans les services de pédiatrie, gynécologie, obstétrique et à la Maternité.

Avec 392 «cas» pour 100’000 habitants, l’incidence globale des 14 derniers jours baisse. Les chiffres absolus passent à 33’893 (35’053 hier) nouvelles infections enregistrées ces deux dernières semaines.

Les incidences cantonales les plus élevées ces 14 derniers jours se trouvent dans les cantons de: Glaris (596,2),  Appenzell Rhodes-Intérieues (595,2), Soleure (553,3) et Argovie (499,2).

La hausse continue des dernières semaines a des effets sur les

  • hospitalisations, avec une moyenne de 54 par jour. Dans les Unités de soins intensifs, le taux d’occupation est de 75,8%; les cas Covid représentent 32% du taux d’occupation, soit 273 patients sur 852 lits disponibles;

  • et les décès, avec une moyenne de 4,8 par jour.

Le variant Delta représente désormais près de 100% des nouvelles infections en Suisse (en date du 19 août).

Le taux de reproduction effectif (Re) du virus s’établit désormais à 1,07 (estimation du 20 août) au niveau national, selon la statistique de l’Université de Zurich. Sept cantons ont un Re inférieur à 1.

A la mi-journée, l’OFSP a annoncé 2702 nouveaux tests positifs (soit une baisse de 9,7% par rapport à mardi dernier), 79 nouvelles hospitalisations et 11 nouveaux décès, pour 25’355 tests effectués ces dernières 24 heures.

Pour ce qui est des certificats Covid, 8’116’646 ont été délivrés depuis le 7 juin.

30 août. Le SECO ferme sa ligne d’urgence le 31 août à 17 heures. Le Secrétariat d’Etat à l’économie a pris cette décision en lien avec la phase de normalisation qui a débuté fin août, et le nombre d’appels qui a diminué. Depuis mars 2020, le SECO a répondu à plus de 45'000 appels et 28'500 mails.

Avec 407,3 «cas» pour 100’000 habitants, l’incidence globale des 14 derniers jours poursuit sa hausse. Les chiffres absolus grimpent avec 35’053 (34’512 vendredi) nouvelles infections enregistrées ces deux dernières semaines.

Les incidences cantonales les plus élevées ces 14 derniers jours se trouvent dans les cantons de: Glaris (652,8),  Appenzell Rhodes-Intérieues (589), Soleure (560,6) et Schaffhouse (544).

La hausse continue des dernières semaines a des effets sur les

  • hospitalisations, avec une moyenne de 54 par jour (en baisse). Dans les Unités de soins intensifs, le taux d’occupation est de 75%; les cas Covid représentent 32,3% du taux d’occupation, soit 276 patients sur 855 lits disponibles;

  • et les décès, avec une moyenne de 4,6 par jour.

Le variant Delta représente désormais plus de 99,8% des nouvelles infections en Suisse (en date du 13 août).

Le taux de reproduction effectif (Re) du virus s’établit désormais à 1,07 (estimation du 20 août) au niveau national, selon la statistique de l’Université de Zurich. Sept cantons ont un Re inférieur à 1.

A la mi-journée, l’OFSP a annoncé 6198 nouveaux tests positifs (soit une stabilisation par rapport au week-end dernier), 125 nouvelles hospitalisations et 8 nouveaux décès, pour 82’563 tests effectués ces dernières 72 heures.

Pour ce qui est des certificats Covid, 8’067’452 ont été délivrés depuis le 7 juin.

Etat du monde le 30 août

Plus de 4,5 millions de personnes sont décédées des suites du Covid-19 dans le monde, pour plus de 216 millions de tests positifs. Les six pays qui comptent le plus grand nombre de décès sont: Etats-Unis (plus de 637’500), Brésil (plus de 579’300), Inde (plus de 438’200), Mexique (plus de 258’100), Pérou (plus de 198’100 décès), Russie (plus de 179’200 décès).

27 août. Avec 399,2 «cas» pour 100’000 habitants, l’incidence globale des 14 derniers jours poursuit sa hausse. Les chiffres absolus grimpent avec 34’512 (33’928 hier) nouvelles infections enregistrées ces deux dernières semaines.

Les incidences cantonales les plus élevées ces 14 derniers jours se trouvent dans les cantons de: Glaris (635,6),  Appenzell Rhodes-Intérieues (607,6), Soleure (534) ET Bâle-Ville (531,5). Incidences en hausse globale.

La hausse continue des dernières semaines a des effets sur les

  • hospitalisations, avec une moyenne de 65,7 par jour. Dans les Unités de soins intensifs, le taux d’occupation est de 80,1%; les cas Covid représentent 27,9% du taux d’occupation, soit 237 patients sur 850 lits disponibles;

  • et les décès, avec une moyenne de 4 par jour.

Le variant Delta représente désormais plus de 99,8% des nouvelles infections en Suisse (en date du 13 août).

Le taux de reproduction effectif (Re) du virus s’établit désormais à 1,21 (estimation du 13 août) au niveau national, selon la statistique de l’Université de Zurich.

A la mi-journée, l’OFSP a annoncé 2763 nouveaux tests positifs (soit une hausse de plus de 7% par rapport à vendredi dernier), 79 nouvelles hospitalisations et 8 nouveaux décès, pour 31’913 tests effectués ces dernières 24 heures.

Pour ce qui est des certificats Covid, 7’853’099 ont été délivrés depuis le 7 juin.

26 août. Dans le canton de Vaud, le personnel des institutions sanitaires et sociosanitaires en contact étroit avec des personnes qui y sont prises en charges devront apporter la preuve de leur vaccination, de leur guérison ou se soumettre à des tests hebdomadaires pour accéder au lieu de travail. La mesure entre en vigueur le 15 septembre et concerne les hôpitaux, EMS, EPSM, ESE, les pensions psychosociales, les homes non médicalisés, les CAT. Les visiteurs de secteurs où séjournent des personnes particulièrement fragiles (oncologie, soins intensifs, transplantation, etc.) devront se soumettre à la même règle. Le canton justifie cette obligation par:

«un intérêt public prépondérant selon la Loi sur les épidémies (art. 40 LEp): la protection de la santé des personnes particulièrement vulnérables. Elle donne suite à la recommandation du 28 juillet 2021 de l’OFSP de déclarer obligatoires de tels tests pour les professionnels de la santé.»

Avec 392,4 «cas» pour 100’000 habitants, l’incidence globale des 14 derniers jours poursuit sa hausse. Les chiffres absolus grimpent avec 33’928 (33’207 hier) nouvelles infections enregistrées ces deux dernières semaines.

Les incidences cantonales les plus élevées ces 14 derniers jours se trouvent dans les cantons de: Appenzell Rhodes-Intérieues (589), Glaris (554,3), Bâle-Ville (521,8) et Thurgovie (515,4). Incidences en hausse globale.

La hausse continue des trois dernières semaines a des effets sur les

  • hospitalisations, avec une moyenne de 66,8 par jour. Dans les Unités de soins intensifs, le taux d’occupation est de 80,92%; les cas Covid représentent 27,2% du taux d’occupation, soit 230 patients sur 847 lits disponibles;

  • et les décès, avec une moyenne de 3,7 par jour.

Le variant Delta représente désormais plus de 99,8% des nouvelles infections en Suisse (en date du 13 août).

Le taux de reproduction effectif (Re) du virus s’établit désormais à 1,21 (estimation du 13 août) au niveau national, selon la statistique de l’Université de Zurich.

A la mi-journée, l’OFSP a annoncé 2809 nouveaux tests positifs (soit une stabilisation par rapport à jeudi dernier), 59 nouvelles hospitalisations et 3 nouveaux décès, pour 26’979 tests effectués ces dernières 24 heures.

Pour ce qui est des certificats Covid, 7’784’059 ont été délivrés depuis le 7 juin.

25 août. Le canton de Vaud étrenne un centre de vaccination nocturne, destiné à toucher les jeunes avant leurs sorties de nuit. Le premier test aura lieu à Lausanne du 2 au 4 septembre, dans le quartier du Flon. L’idée: de 16 à 23 heures, les noceurs pourront venir se faire vacciner et tester au même endroit, afin d’obtenir un certificat Covid-19 dans la foulée — et ainsi entrer dans les lieux festifs nocturnes, qui tous exigent le sésame.

Avec 384,1 «cas» pour 100’000 habitants, l’incidence globale des 14 derniers jours poursuit sa hausse. Les chiffres absolus grimpent avec 33’207 (32’039 hier) nouvelles infections enregistrées ces deux dernières semaines.

Les incidences cantonales les plus élevées ces 14 derniers jours se trouvent dans les cantons de: Appenzell Rhodes-Intérieues (576,6), Glaris (542), Bâle-Ville (512,1) et Thurgovie (505,8). Incidences en hausse globale.

La hausse continue des trois dernières semaines a des effets sur les

  • hospitalisations, avec une moyenne de 63,7 par jour. Dans les Unités de soins intensifs, le taux d’occupation est de 81,2%; les cas Covid représentent 26,1% du taux d’occupation, soit 224 patients sur 858 lits disponibles;

  • et les décès, avec une moyenne de 3,3 par jour.

Le variant Delta représente désormais plus de 99,8% des nouvelles infections en Suisse (en date du 13 août).

Le taux de reproduction effectif (Re) du virus s’établit désormais à 1,22 (estimation du 13 août) au niveau national, selon la statistique de l’Université de Zurich.

A la mi-journée, l’OFSP a annoncé 3212 nouveaux tests positifs (soit une baisse de 2,4% par rapport à mardi dernier), 131 nouvelles hospitalisations et 7 nouveaux décès, pour 26’684 tests effectués ces dernières 24 heures.

Pour ce qui est des certificats Covid, 7’727’911 ont été délivrés depuis le 7 juin.

24 août. Pour Christoph Berger, président de la Commission fédérale pour les vaccinations, «les bénéfices de la vaccination contre Covid pour les adolescents dès 12 ans sont clairs». Les recommandations pour les 12-16 ans sont élargies à toute la classe d’âge et plus seulement aux jeunes à risque. Cette décision a été prise, selon Christoph Berger, parce que «le variant Delta est beaucoup plus contagieux et que les infections chez les jeunes sont en hausse. La vaccination étendue à l’ensemble de cette classe permet d'éviter l’infection et de laisser les écoles ouvertes.

La vaccination contre Covid est également recommandée pour toutes les femmes enceintes. Selon l’OFSP, 225 femmes ont été hospitalisées durant leur grossesse en raison du Covid-19 depuis mi-juillet 2020, et une est décédée.

Avec 370,6 «cas» pour 100’000 habitants, l’incidence globale des 14 derniers jours poursuit sa hausse. Les chiffres absolus grimpent avec 32’039 (31’374 hier) nouvelles infections enregistrées ces deux dernières semaines.

Les incidences cantonales les plus élevées ces 14 derniers jours se trouvent dans les cantons de Glaris (537), Thurgovie (500), Bâle-Ville (493,7) et Appenzell Rhodes-Intérieues (533,2). Incidences en hausse globale.

La hausse continue des trois dernières semaines a des effets visibles sur les

  • hospitalisations, avec une moyenne de 59,8 par jour. Dans les Unités de soins intensifs, le taux d’occupation est de 77%; les cas Covid représentent 25,4% du taux d’occupation, soit 215 patients sur 847 lits disponibles;

  • et les décès, avec une moyenne de 3 par jour, mais une augmentation continue du nombre de décès depuis le début du mois d’août.

Le variant Delta représente désormais plus de 99,8% des nouvelles infections en Suisse (en date du 13 août).

Le taux de reproduction effectif (Re) du virus s’établit désormais à 1,22 (estimation du 13 août) au niveau national, selon la statistique de l’Université de Zurich.

A la mi-journée, l’OFSP a annoncé 2993 nouveaux tests positifs (soit une baisse de 5% par rapport à mardi dernier), 97 nouvelles hospitalisations et 6 nouveaux décès, pour 22’987 tests effectués ces dernières 24 heures.

Pour ce qui est des certificats Covid, 7’678’567 ont été délivrés depuis le 7 juin.

23 août. Le vaccin ARN de Pfizer-BioNTech vient de recevoir une autorisation de mise sur le marché pleine et entière («full approval») aux Etats-Unis, où il ne bénéficiait jusque-là que d’une autorisation conditionnelle («emergency use authorization») — une voie réglementaire un peu moins exigeante, adoptée en cas d’urgence de santé publique. D’après le New York Times, cette décision aura pour effet de faciliter la mise en place de la vaccination obligatoire dans certains contextes (armées, universités, hôpitaux..). Les autorités américaines espèrent aussi qu’elle permettra de convaincre des indécis. En Suisse, le vaccin de Pfizer bénéficie déjà d’une autorisation en bonne et due forme, Swissmedic ne délivrant pas d’autorisation conditionnelle.

Avec 363 «cas» pour 100’000 habitants, l’incidence globale des 14 derniers jours poursuit sa hausse. Les chiffres absolus grimpent avec 31’374 nouvelles infections enregistrées ces deux dernières semaines.

Les incidences cantonales les plus élevées ces 14 derniers jours se trouvent dans les cantons de Glaris (529,6), Thurgovie (503), Bâle-Ville (492,7) et Saint-Gall (491,8). Incidences en hausse globale.

La hausse continue des trois dernières semaines a des effets visibles sur les

  • hospitalisations, avec une moyenne de 59,3 par jour. Les 50-59 ans sont les plus touchés. Dans les Unités de soins intensifs, le taux d’occupation est de 74,1%; les cas Covid représentent 23,1% du taux d’occupation, soit 195 patients sur 845 lits disponibles;

bag_covid_19_CovidHosp_development_23_août_2021.jpeg

  • et les décès, avec une moyenne de 3 par jour, mais avec une augmentation continue du nombre de décès depuis le début du mois d’août.

bag_covid_19_CovidDeath_development_23_août_2021.jpeg

Le variant Delta représente désormais plus de 97,2% des nouvelles infections en Suisse (en date du 8 août).

Le taux de reproduction effectif (Re) du virus s’établit désormais à 1,22 (estimation du 13 août) au niveau national, selon la statistique de l’Université de Zurich.

A la mi-journée, l’OFSP a annoncé 6218 nouveaux tests positifs (soit une hausse de 11,5% par rapport au week-end dernier), 143 nouvelles hospitalisations et 8 nouveaux décès, pour 70’087 tests effectués ces dernières 72 heures.

Pour ce qui est des certificats Covid, 7’631’144 ont été délivrés depuis le 7 juin.

Etat du monde le 23 août

Plus de 4,4 millions de personnes sont décédées des suites du Covid-19 dans le monde, pour plus de 211 millions de tests positifs. Les six pays qui comptent le plus grand nombre de décès sont: Etats-Unis (plus de 628’500), Brésil (plus de 574’500), Inde (plus de 434’700), Mexique (plus de 253’100), Pérou (plus de 197’800 décès), Russie (plus de 173'700 décès).

20 août. Ces derniers jours, la demande en vaccination a augmenté de l’ordre de 25%, s’est réjoui la pharmacienne cantonale genevoise, Nathalie Vernaz, lors d’un point presse. D’ici septembre, la capacité de vaccination du canton sera adaptée pour répondre à cette hausse. Il faut actuellement compter une semaine d’attente pour obtenir le vaccin dans le canton.

Les autorités sanitaires sont en train de développer des campagnes de vaccination ciblées, notamment à destination des étudiants, indique Nathalie Vernaz:

«Nos cibles sont l’université et les hautes écoles. On va probablement — c’est en discussion — aller une journée dans chacun des sites universitaires, de sorte que chacun des étudiants qui le souhaitent puissent être vaccinés. On prévoit environ 150 vaccinations par jour. Il y a 18’000 étudiants à Genève, il y a un potentiel important.»

A l’heure actuelle, la situation préoccupe. Le taux de positivité a grimpé à près de 8% ces derniers jours, avec une nette augmentation du nombre des hospitalisations ces trois dernières semaines. 91 patients Covid sont hospitalisés aux HUG à ce jour. Et c’est essentiellement chez les 20-49 ans que le virus circule le plus, a expliqué la médecin cantonale Aglaé Tardin.

Début juillet, lors d’une assemblée des délégués de l’UDC Berne dans la commune bernoise de Belp, les participants — plus nombreux que ceux inscrits — n’ont pas respecté les gestes barrière. Alors que presque personne ne portait le masque, ils ont notamment chanté «à pleins poumons», rapporte l’ATS. Responsable de l’organisation de l’assemblée, la directrice de l’UDC bernoise,  Aliki Panayides, a été condamnée par le Ministère public. Elle pourrait faire recours. Le montant de l’amende n’est pas connue.

Au niveau de la situation sanitaire. Avec 328 «cas» pour 100’000 habitants, l’incidence globale des 14 derniers jours poursuit sa hausse, de façon assez marquée. Les chiffres absolus augmentent avec 28’371 nouvelles infections enregistrées ces deux dernières semaines.

Les incidences cantonales les plus élevées ces 14 derniers jours se trouvent dans les cantons de Glaris (492), Thurgovie (463), Bâle-Ville (457), Saint-Gall (448) et Bâle-Campagne (427). Incidences en nette hausse à l’est du pays.

Cette hausse s’accompagne, dans une moindre mesure, d’une augmentation du nombre d’hospitalisations (moyenne de 41 par jour) et d’une hausse très légère des décès (moyenne de 2 par jour), sur les 14 derniers jours. 

Dans les Unités de soins intensifs, le taux d’occupation est de 77,4%; les cas Covid représentent 20% du taux d’occupation, soit 170 patients sur 858 lits disponibles.

Le variant Delta représente environ 98% des nouvelles infections en Suisse.

Le taux de reproduction effectif (Re) du virus s’établit désormais à 1,43 (estimation du 6 août) au niveau national, selon la statistique de l’Université de Zurich.

A la mi-journée, l’OFSP a annoncé 2575 nouveaux tests positifs, 123 nouvelles hospitalisations et 6 nouveaux décès, pour 26’254 tests effectués depuis vendredi.

Pour ce qui est des certificats Covid, 7’507’513 ont été délivrés depuis la veille.

19 août. Dans les Antilles, Covid-19 continue de faire des ravages. Des renforts seront envoyés par la France demain 20 août pour soutenir les unités de soins surchargées. Ils sont déjà 120 à avoir fait le trajet en début de semaine. Les autorités prévoient également de transférer une dizaine de malades vers la métropole.

Suisse. En Argovie, les élèves du secondaires II peuvent se faire vacciner sur le site scolaire. Le canton a déployé un nouveau dispositif en ce lundi de rentrée, comme expliqué par Le Temps: un camion de vaccination mobile attend les étudiants volontaires dans deux écoles du canton. En deux jours, 99 adolescents de 16 à 19 ans ont déjà reçu une première dose du vaccin Pfizer/BioNtech. Pour la deuxième, la station mobile reviendra dans quatre semaines.

Avec 311 «cas» pour 100’000 habitants, l’incidence globale des 14 derniers jours poursuit sa hausse, de façon assez marquée. Les chiffres absolus augmentent avec 26’903 nouvelles infections enregistrées ces deux dernières semaines.

Les incidences cantonales les plus élevées ces 14 derniers jours se trouvent dans les cantons de Glaris (458), Bâle-Ville (436), Thurgovie (428), Saint-Gall (420) et Genève (419). Incidences en nette hausse à l’est du pays.

Cette hausse s’accompagne d’une augmentation du nombre d’hospitalisations dans une moindre mesure (moyenne de 34 par jour), mais pas d’une hausse significative des décès (moyenne de 1,5 par jour) sur les 14 derniers jours. 

Dans les Unités de soins intensifs, le taux d’occupation est de 76,4%; les cas Covid représentent 19% du taux d’occupation, soit 163 patients sur 865 lits disponibles.

Le variant Delta représente environ 98% des nouvelles infections en Suisse.

Le taux de reproduction effectif (Re) du virus s’établit désormais à 1,43 (estimation du 6 août) au niveau national, selon la statistique de l’Université de Zurich.

A la mi-journée, l’OFSP a annoncé 2788 nouveaux tests positifs, 65 nouvelles hospitalisations et 1 nouveaux décès, pour 22’645 tests effectués depuis vendredi.

Pour ce qui est des certificats Covid, 7’432’928 ont été délivrés depuis la veille.

18 août. Les Suisses de l'étranger, leur famille proche ainsi que tous les frontaliers sans assurance maladie obligatoire pourront bientôt recevoir un vaccin anti-Covid en Suisse. C'est ce qu'a annoncé vouloir mettre en place le Conseil fédéral ce mercredi 18 août. Pour cela, une modification de l'ordonnance sur les épidémies est nécessaire.

La question du coût de cette opération est encore à l'étude. Le Conseil fédéral met en consultation deux variantes: les coûts de la vaccination pris en charge par la Confédération ou à assumer par les personnes concernées. Ces variantes ne concernent que les Suisses de l'étranger et leur famille résidant irrégulièrement. Pour les frontaliers, c'est la Confédération qui devrait prendre en charge le coût de la vaccination. Le gouvernement devra rendre sa décision mercredi 25 août.

Monde. Alors que les Etats-Unis viennent d’annoncer que certains Américains pourront bénéficier d’une troisième dose dès fin septembre (ceux qui ont reçu les vaccins Pfizer et Moderna, huit mois la deuxième dose), l’OMS réitère son injonction aux pays occidentaux à patienter avant d’administrer une troisième dose afin de réduire les inégalités vaccinales entre pays. En conférence de presse aujourd’hui,  Michael Ryan, chef des programmes d'intervention d'urgence de l’OMS, s’est positionné sur la question de manière très imagée:

«Donner une troisième dose dans les pays fortunés est l’équivalent de donner un gilet de sauvetage supplémentaire tout en laissant les gens qui n'ont pas de gilets de sauvetage se noyer»

Suisse. Avec 291,46 «cas» pour 100’000 habitants, l’incidence globale des 14 derniers jours poursuit sa hausse, de façon assez marquée. Les chiffres absolus augmentent avec 25’196 nouvelles infections enregistrées ces deux dernières semaines.

Les incidences cantonales les plus élevées ces 14 derniers jours se trouvent dans les cantons de Glaris (429), Genève (411), Bâle-Ville (408), Thurgovie (402) et Saint-Gall (389). Incidences en nette hausse. Cette hausse s’accompagne d’une augmentation du nombre d’hospitalisations dans une moindre mesure (moyenne de 32 par jour), mais pas d’une hausse significative des décès (moyenne de 1,4 par jour) sur les 14 derniers jours. 

Dans les Unités de soins intensifs, le taux d’occupation est de 75,5%; les cas Covid représentent 17% du taux d’occupation, soit 144 patients sur 870 lits disponibles.

Le variant Delta représente environ 98% des nouvelles infections en Suisse.

Le taux de reproduction effectif (Re) du virus s’établit désormais à 1,43 (estimation du 6 août) au niveau national, selon la statistique de l’Université de Zurich.

A la mi-journée, l’OFSP a annoncé 3291 nouveaux tests positifs, 95 nouvelles hospitalisations et 6 nouveaux décès, pour 22’805 tests effectués depuis vendredi.

Pour ce qui est des certificats Covid, 7’379’930 ont été délivrés depuis la veille.

Mardi 17 août. La Nouvelle-Zélande a enregistré un nouveau cas de Covid-19 dans sa capitale, Auckland. Une première depuis fin février. Il n’en fallait pas plus pour que la première ministre, Jacinda Ardern, annonce ce mardi 17 août un reconfinement strict pour une durée de trois jours dans tout le pays. Auckland et Coromandel, une ville côtière où la personne infectée a également séjourné, suivront un confinement d’une semaine. Durant cette période, seuls les services essentiels resteront ouverts.

Avec 264,8 «cas» pour 100’000 habitants, l’incidence globale des 14 derniers jours poursuit sa hausse, de façon assez marquée. Les chiffres absolus augmentent avec 22’891 nouvelles infections enregistrées ces deux dernières semaines.

Les incidences cantonales les plus élevées ces 14 derniers jours se trouvent dans les cantons de Genève (400), Bâle-Ville (387), Thurgovie (564), Glaris (344) et Bâle-Campagne (341). Incidences en nette hausse.

Cette hausse s’accompagne d’une augmentation du nombre d’hospitalisations dans une moindre mesure (moyenne de 25,4 par jour), mais pas d’une hausse des décès (2 décès en 24 heures) sur les 14 derniers jours.

Dans les Unités de soins intensifs, le taux d’occupation est de 71,5%; les cas Covid ne représentent que 14% du taux d’occupation, soit 122 patients sur 870 lits disponibles.

Le variant Delta représente environ 98,1% des nouvelles infections en Suisse.

Le taux de reproduction effectif (Re) du virus s’établit désormais à 1,42 (estimation du 6 août) au niveau national, selon la statistique de l’Université de Zurich.

A la mi-journée, l’OFSP a annoncé 3150 nouveaux tests positifs, 62 nouvelles hospitalisations et 2 nouveaux décès, pour 20’089 tests effectués depuis la veille.

Pour ce qui est des certificats Covid, 7’280’402 ont été délivrés.

16 août. Le Tribunal fédéral n’est pas entré en matière. Il a rejeté les six recours déposés avant le votation du 13 juin dernier sur la loi Covid. Les textes visaient à invalider le scrutin. Les opposants dénonçaient l’information délivrée par le gouvernement en amont des votations, jugée biaisée, ainsi que des irrégularités au niveau du scrutin.

Initialement déposés dans les cantons de Schwyz, Zurich, Berne et Bâle-Campagne, les différents recours n’ont pas trouvé grâce aux yeux des autorités cantonales. Les opposants étaient donc montés au Tribunal fédéral.

Avec 242,64 «cas» pour 100’000 habitants, l’incidence globale des 14 derniers jours poursuit sa hausse, de façon assez marquée. Les chiffres absolus augmentent avec 20’976 nouvelles infections enregistrées ces deux dernières semaines.

Les incidences cantonales les plus élevées ces 14 derniers jours se trouvent dans les cantons de Genève (383), Bâle-Ville (355), Glaris (320), Thurgovie (317) et Bâle-Campagne (304). Incidences en nette hausse.

Cette hausse s’accompagne d’une augmentation du nombre d’hospitalisations dans une moindre mesure (moyenne de 25,4 par jour), mais pas d’une hausse des décès (moyenne de 1 par jour) sur les 14 derniers jours.

A titre de comparaison à la mi-avril 2021, le nombre de cas quotidiens tournait également autour de 2000, mais entre 50 et 90 hospitalisations et entre 3 et 10 décès avaient lieu chaque jour.

Dans les Unités de soins intensifs, le taux d’occupation est de 69,6%; les cas Covid ne représentent que 11% du taux d’occupation, soit 96 patients sur 869 lits disponibles.

Le variant Delta représente environ 98% des nouvelles infections en Suisse.

Le taux de reproduction effectif (Re) du virus s’établit désormais à 1,22 (estimation du 6 août) au niveau national, selon la statistique de l’Université de Zurich.

A la mi-journée, l’OFSP a annoncé 5578 nouveaux tests positifs, 83 nouvelles hospitalisations et 4 nouveaux décès, pour 60’812 tests effectués depuis vendredi.

Pour ce qui est des certificats Covid, 7’255’806 ont été délivrés depuis la veille.

13 août. Conformément à la volonté du gouvernement genevois, les Hôpitaux universitaires de Genève exigeront des visiteurs — à partir du 23 août — un certificat Covid-19 accompagné d’une pièce d’identité. Le dispositif ne concerne pas les urgences, les situations jugées exceptionnelles et les consultations ambulatoires. Quant aux patients séjournant aux HUG, ils devront être vaccinés ou testés.

Le préfet de Haute-Savoie impose le pass sanitaire dans six centres commerciaux de plus de 20’000m2 de surface à partir du 16 août. Le centre commercial Praz-du-Léman à Annemasse est concerné. Il abrite notamment Géant Casino et la Fnac.

En Suisse. Avec 201,1 «cas» pour 100’000 habitants, l’incidence globale des 14 derniers jours poursuit sa hausse. Les chiffres absolus augmentent avec 17’380 nouvelles infections enregistrées ces deux dernières semaines.

Les incidences cantonales les plus élevées ces 14 derniers jours se trouvent dans les cantons de Genève (366), Bâle-Ville (304), Glaris (280) et Bâle-Campagne (260). Incidences en hausse. Cette hausse s’accompagne d’une augmentation du nombre d’hospitalisations dans une moindre mesure (moyenne de 21,9 par jour), mais pas d’une hausse des décès (moyenne de 0,8 par jour) sur les 14 derniers jours. 

Dans les Unités de soins intensifs, le taux d’occupation est de 71,8%; les cas Covid ne représentent que 9,5% du taux d’occupation, soit 83 patients sur 875 lits disponibles.

Le variant Delta représente environ 97% des nouvelles infections en Suisse.

Le taux de reproduction effectif (Re) du virus s’établit désormais à 1,22 (estimation du 30 juillet) au niveau national, selon la statistique de l’Université de Zurich.

A la mi-journée, l’OFSP a annoncé 2097 nouveaux tests positifs, 42 nouvelles hospitalisations et 2 nouveaux décès, pour 22’138 tests effectués depuis vendredi.

Pour ce qui est des certificats Covid, 7’122’679 ont été délivrés depuis la veille.

12 août. Face à la propagation du variant Delta sur son territoire, Israël a décidé qu’à partir du 18 août les enfants de trois à douze ans devraient aussi se munir du pass sanitaire pour accéder à certains lieux. Pour éviter un retour au confinement, l’Etat hébreu a également mis en place un réseau de stations de tests rapides dans le pays.

11 août. L’OMS vient d’annoncer la prochaine phase de son méga-essai clinique international Solidarity qui vise à identifier des traitements efficaces contre Covid-19. Trois médicaments supplémentaires, candidats au repositionnement, seront testés chez des patients hospitalisés:

  • L’artésunate est utilisé depuis plus de 30 ans pour lutter contre les formes graves du paludisme. Le groupe consultatif thérapeutique Covid-19 de l'OMS a recommandé d'évaluer ses propriétés anti-inflammatoires.

  • L’imatinib est un produit de Novartis utilisé pour traiter certains cancers.

  • L’infliximab est un produit de Johnson et Johnson, efficace pour combattre des maladies du système immunitaire telles que la maladie de Crohn et la polyarthrite rhumatoïde.

Jusqu’à présent, cet essai n’a permis de mettre à jour aucune molécule efficace contre Sars-CoV-2. Les quatre candidats en lice (remdesivir, hydroxychloroquine, lopinavir et interférons) n’ont montré qu’un faible, ou aucun, bénéfice.

La situation sanitaire dans les Antilles est jugée «dramatique» par le président de la République Emmanuel Macron. L’augmentation des contaminations se traduit par une croissance importante des formes graves de Covid-19. Les hôpitaux sont saturés. Le chef de l’Etat estime qu’un «scénario d’urgence est aujourd’hui devant nous», selon le journal Le Monde. Cette situation offre «la démonstration cruelle» que «la vaccination est le moyen le plus efficace» de lutter contre le virus, toujours d’après les propos rapportés par le quotidien français. Le taux d’incidence a atteint le mardi 10 août plus de 1700 cas pour 100'000 habitants en Guadeloupe et 1200 en Martinique. Un confinement strict a été déployé en Martinique.

10 août. Suisse Tourisme tire un premier bilan de la saison estivale qui s’avère aussi fructueuse que celle de 2020, mais bien au-dessous des niveaux d’avant la pandémie. Ainsi, la branche anticipe «des résultats globalement inférieurs d'environ 40% par rapport à l'été 2019, année record pour le tourisme suisse». Même si les touristes suisses ont répondu présent, les acteurs du tourisme ont souffert de l’ouverture des frontières européennes qui a provoqué une plus forte concurrence que l’année dernière, de la médiocre météo et de l’absence des touristes asiatiques.

La situation épidémiologique. Avec 154,5 «cas» pour 100’000 habitants, l’incidence globale des 14 derniers jours poursuit sa lente hausse. Les chiffres absolus augmentent avec 13’356 nouvelles infections enregistrées ces deux dernières semaines.

Les incidences cantonales les plus élevées ces 14 derniers jours se trouvent dans les cantons de Genève (329), Bâle-Ville (281), Bâle-Campagne (211) et Glaris (192). Incidences globalement en hausse. Cette hausse n’a pas d’effets importants sur les hospitalisations (moyenne de 15,8 par jour) et encore moins sur les décès (moyenne de 0,9 par jour) sur les 14 derniers jours. 

Dans les Unités de soins intensifs, le taux d’occupation est de 64,8%; les cas Covid ne représentent que 8,2% du taux d’occupation, soit 72 patients sur 873 lits disponibles.

Le variant Delta représente désormais plus de 97% des nouvelles infections en Suisse.

Le taux de reproduction effectif (Re) du virus s’établit désormais à 1,22 (estimation du 30 juillet) au niveau national, selon la statistique de l’Université de Zurich.

A la mi-journée, l’OFSP a annoncé 1910 nouveaux tests positifs, 26 nouvelles hospitalisations et 1 nouveaux décès, pour 18’460 tests effectués depuis vendredi.

Pour ce qui est des certificats Covid, 6’949’339 ont été délivrés depuis la veille.

9 août. Après avoir fait descendre plus de 237’000 personnes dans les rues de l’Hexagone ce samedi, le pass sanitaire fait sa rentrée officielle élargie dans le quotidien des Français. Dès aujourd’hui, ils devront présenter le fameux QR code, obtenu grâce à un schéma vaccinal complet, une guérison ou un test négatif de moins de 72 heures, pour accéder aux:

  • bars, cafés et restaurants (y compris en terrasse)

  • moyens de transport en cas de voyage longue distance (train, avion et bus)

  • établissements de santé (pour les visiteurs, les accompagnants et les patients dont l’intervention est programmée)

  • salles d’auditions, de conférences, de projection, de réunions

  • salles de concerts et de spectacles

  • cinémas

  • festivals

  • événements sportifs clos et couverts

  • salles de jeux, escape-games, casinos

  • lieux de culte lorsqu'ils accueillent des activités culturelles

  • foires et salons

  • zoos, parcs d’attractions et cirques

  • musées

  • bibliothèques

  • fêtes foraines comptant plus de 30 stands ou attractions

  • navires et bateaux de croisière avec hébergement

  • discothèques et clubs

Ainsi que dans les grands centres commerciaux, selon la situation épidémique du département concerné et sur décision du préfet.

En Suisse, avec 143,4 «cas» pour 100’000 habitants, l’incidence globale des 14 derniers jours poursuit sa lente hausse. Les chiffres absolus augmentent avec 12’399 nouvelles infections enregistrées ces deux dernières semaines.

Les incidences cantonales les plus élevées ces 14 derniers jours se trouvent dans les cantons de Genève (318), Bâle-Ville (273), Glaris (187) et Bâle-Campagne (180). Incidences globalement en légère hausse. Cette hausse n’a pas d’effets importants sur les hospitalisations (moyenne de 14,7 par jour) et encore moins sur les décès (moyenne de 0,9 par jour) sur les 14 derniers jours. 

Dans les Unités de soins intensifs, le taux d’occupation est de 65,2%; les cas Covid ne représentent que 6,8% du taux d’occupation, soit 59 patients sur 864 lits disponibles.

Le variant Delta représente plus de 97% des nouvelles infections en Suisse.

Le taux de reproduction effectif (Re) du virus s’établit désormais à 1,22 (estimation du 30 juillet) au niveau national, selon la statistique de l’Université de Zurich.

A la mi-journée, l’OFSP a annoncé 3144 nouveaux tests positifs, 38 nouvelles hospitalisations et 0 nouveaux décès, pour 57’281 tests effectués depuis vendredi.

Pour ce qui est des certificats Covid, 6’876’616 ont été délivrés depuis le 7 juin.

6 août. Après Pfizer, c’est au tour de Moderna de prévoir qu’une troisième dose sera nécessaire pour maintenir une protection élevée chez les personnes vaccinées à l’approche de l’hiver — a fortiori en cas de nouveau variant. Le laboratoire américain prévoit de demander une autorisation réglementaire en septembre pour permettre l’extension du schéma vaccinal. Israël est le premier pays à avoir commencé des campagnes de rappel, avec le vaccin de Pfizer. La plupart des pays, dont la Suisse, se dirigent vers l’administration d’une troisième dose pour les personnes immunodéprimées et âgées. En revanche, la nécessité d’une troisième dose pour tous les vaccinés est loin de faire consensus.

Avec 127,6 «cas» pour 100’000 habitants, l’incidence globale des 14 derniers jours poursuit sa lente hausse. Les chiffres absolus augmentent avec 11’030 nouvelles infections enregistrées ces deux dernières semaines.

Les incidences cantonales les plus élevées ces 14 derniers jours se trouvent dans les cantons de Genève (313), Bâle-Ville (240), Glaris (192) et Bâle-Campagne (152). Incidences globalement stables.

Cette hausse n’a pas d’effets importants sur les hospitalisations (moyenne de 14,5 par jour) et encore moins sur les décès (moyenne de 1 par jour) sur les 14 derniers jours. 

Dans les Unités de soins intensifs, le taux d’occupation est de 67%; les cas Covid ne représentent que 6,4% du taux d’occupation, soit 55 patients sur 864 lits disponibles.

Le variant Delta représente désormais plus de 99% des nouvelles infections en Suisse.

Le taux de reproduction effectif (Re) du virus s’établit désormais à 1,13 (estimation du 27 juillet) au niveau national, selon la statistique de l’Université de Zurich.

A la mi-journée, l’OFSP a annoncé 1162 nouveaux tests positifs, 36 nouvelles hospitalisations et 2 nouveaux décès, pour 20’394 tests effectués depuis la veille.

Pour ce qui est des certificats Covid, 6’732’154 ont été délivrés depuis le 7 juin.

5 août. L’OFSP annonce ce jour qu’il décomptera dorénavant les nouveaux cas Covid-19, ainsi que les séjours à l’hôpital et les décès, chez les personnes vaccinées, sur son tableau de bord de suivi de l’épidémie. Jusqu’à présent, l’office ne communiquait ces informations que sur demande. Les données épidémiologiques suggèrent que le variant Delta occasionne davantage d’infections post-vaccinales que les autres, même si le nombre de formes graves reste extrêmement faible.

Avec 122,6 «cas» pour 100’000 habitants, l’incidence globale des 14 derniers jours poursuit sa lente hausse. Les chiffres absolus augmentent avec 10’595 nouvelles infections enregistrées ces deux dernières semaines.

Les incidences cantonales les plus élevées ces 14 derniers jours se trouvent dans les cantons de Genève (317), Bâle-Ville (226), Glaris (200) et Bâle-Campagne (143). Incidences globalement stables.

Cette hausse n’a pas d’effets importants sur les hospitalisations (moyenne de 13,5 par jour) et encore moins sur les décès (moyenne de 1 par jour) sur les 14 derniers jours. 

Dans les Unités de soins intensifs, le taux d’occupation est de 69,3%; les cas Covid ne représentent que 6% du taux d’occupation, soit 52 patients sur 866 lits disponibles.

Le variant Delta représente désormais plus de 99% des nouvelles infections en Suisse.

Le taux de reproduction effectif (Re) du virus s’établit désormais à 1,07 (estimation du 23 juillet) au niveau national, selon la statistique de l’Université de Zurich.

A la mi-journée, l’OFSP a annoncé 1024 nouveaux tests positifs, 37 nouvelles hospitalisations et 1 nouveaux décès, pour 17’530 tests effectués depuis vendredi.

Pour ce qui est des certificats Covid, 6’607’779 ont été délivrés depuis le 7 juin.

4 août. L’OMS appelle à un moratoire sur les troisièmes doses de vaccin «au moins jusqu'à fin septembre», en réaction à la décision de l’Allemagne et d’Israël de lancer leurs campagnes de rappel vaccinal. L’agence onusienne entend ainsi permettre aux doses d’être distribuées aux pays à faibles et moyens revenus, 80% d’entre elles ayant pour l’heure été réservées aux pays riches. En mai, l’OMS avait proposé comme objectif d’avoir vacciné 10% de la population de chaque pays du monde d’ici septembre.

L’agence américaine du médicament, la FDA, s’apprête à donner son approbation finale au vaccin de Pfizer, au début du mois prochain, selon le New York Times. Pour l’heure, les campagnes de vaccination s’appuient sur une autorisation délivrée en urgence, comme en Europe. La FDA a accéléré son calendrier face à la recrudescence de la circulation virale. Cette étape devrait entraîner la vaccination obligatoire dans certaines universités et hôpitaux, au ministère de la Défense et au moins dans une grande ville: San Francisco. Les autorités espèrent aussi que l'approbation finale contribuera à renforcer la confiance dans le vaccin.

Le rappeur Akhenaton a été hospitalisé en raison de Covid-19 à l’hôpital de la Timone à Marseille. Selon BFM TV, le fondateur d’IAM, ouvertement opposé au pass sanitaire et à la vaccination obligatoire, a été placé en réanimation en fin de week-end. Selon plusieurs médias français, il devrait sortir dans la journée.

Avec 120,8 «cas» pour 100’000 habitants, l’incidence globale des 14 derniers jours poursuit sa lente hausse. Les chiffres absolus augmentent avec 10’443 nouvelles infections enregistrées ces deux dernières semaines.

Les incidences cantonales les plus élevées ces 14 derniers jours se trouvent dans les cantons de Genève (325), Glaris (205), Bâle-Ville (221) et Bâle-Campagne (140). Incidences en hausse globale.

Cette hausse n’a pas d’effets importants sur les hospitalisations (moyenne de 11,8 par jour) et encore moins sur les décès (moyenne de 1 par jour) sur les 14 derniers jours. 

Dans les Unités de soins intensifs, le taux d’occupation est de 68,6%; les cas Covid ne représentent que 5,6% du taux d’occupation, soit 48 patients sur 864 lits disponibles.

Le variant Delta représente désormais plus de 99% des nouvelles infections en Suisse.

Le taux de reproduction effectif (Re) du virus s’établit désormais à 1,07 (estimation du 23 juillet) au niveau national, selon la statistique de l’Université de Zurich.

A la mi-journée, l’OFSP a annoncé 1033 nouveaux tests positifs, 35 nouvelles hospitalisations et 2 nouveaux décès, pour 21’424 tests effectués depuis vendredi.

Pour ce qui est des certificats Covid, 6’607’779 ont été délivrés depuis le 7 juin.

3 août. Le Royaume-Uni, l’Inde et le Népal ont été retirés de la liste des pays à risque de l’OFSP, au retour desquels une quarantaine est obligatoire. Cette liste, destinée à freiner l’importation du variant Delta, est désormais vide — avec effet au 4 août. Delta est devenu hégémonique en Suisse comme dans la plupart des pays du monde. Un système de notation des pays par couleur, selon la circulation virale et la présence de variant préoccupant a été proposé mi-juillet par la task force. Le Conseil fédéral n’a pas encore indiqué s’il comptait le reprendre à son compte.

Les Etats-Unis ont atteint le taux de 70% de leur population ayant reçu au moins une dose de vaccin Covid-19, ce qui était l’objectif fixé par Joe Biden à son arrivée à la Maison-Blanche. Celui-ci a été atteint un mois après la date prévue, symboliquement fixée au 4 juillet. (La Suisse, qui n’a fixé aucun objectif officiel de vaccination, n’a quant à elle pas encore passé la barre des 60%.)

2 août. Dès aujourd’hui, le Royaume-Uni dispense de quarantaine les ressortissants européens et américains vaccinés, à leur arrivée sur le territoire. Exception faite des voyageurs ayant séjourné en France les 10 jours précédant leur arrivée. Cette mesure qualifiée de «discriminatoire» par Paris a été instaurée du fait de la prévalence du variant bêta («sud-africain»), plus élevée sur le territoire français qu’anglais.

Les tarifs des vaccins de Pfizer et Moderna grimpent en Europe. Selon des informations du Financial Times, l’accord passé entre Bruxelles et les laboratoires prévoit que le tarif du vaccin de Pfizer passe de 15,50 euros à 19,50 euros et celui de Moderna de 19 euros à 21,50 euros. La Commission européenne, qui a passé en mai un contrat pour acheter jusqu'à 1,8 milliard de doses à BioNTech-Pfizer (livrables jusqu'en 2023), a refusé de commenter cette information.

Avec 115 «cas» pour 100’000 habitants, l’incidence globale des 14 derniers jours poursuit sa lente hausse. Les chiffres absolus augmentent avec 9945 nouvelles infections enregistrées ces deux dernières semaines.

Les incidences cantonales les plus élevées ces 14 derniers jours se trouvent dans les cantons de Genève (321,6), Glaris (209,4), Bâle-Ville (190) et Zurich (128,1). Incidences en hausse globale.

Cette hausse n’a pas d’effets importants sur les hospitalisations (moyenne de 9,5 par jour) et encore moins sur les décès (moyenne de 1 par jour) sur les 14 derniers jours. 

Dans les Unités de soins intensifs, le taux d’occupation est de 67,6%; les cas Covid ne représentent que 4,7% du taux d’occupation, soit 41 patients sur 868 lits disponibles.

Le variant Delta représente désormais plus de 99% des nouvelles infections en Suisse (en date du 2 août).

Le taux de reproduction effectif (Re) du virus s’établit désormais à 1,07 (estimation du 23 juillet) au niveau national, selon la statistique de l’Université de Zurich.

A la mi-journée, l’OFSP a annoncé 2019 nouveaux tests positifs, 24 nouvelles hospitalisations et 3 nouveaux décès, pour 63’142 tests effectués depuis vendredi.

Pour ce qui est des certificats Covid, 6’459’627 ont été délivrés depuis le 7 juin.

30 juillet. Avec 109 «cas» pour 100’000 habitants, l’incidence globale des 14 derniers jours poursuit sa lente hausse. Les chiffres absolus grimpent avec 9425 nouvelles infections enregistrées ces deux dernières semaines, dont 2029 pour le seul canton de Zurich, qui enregistre un léger ralentissement.

Les incidences cantonales les plus élevées ces 14 derniers jours se trouvent dans les cantons de Genève (313,4), Glaris (177,3), Bâle-Ville (170) et Zoug (132,4). Incidences en hausse globale.

Cette hausse n’a pas d’effets importants sur les hospitalisations (moyennes de 11,5 par jour) et encore moins sur les décès (moyenne de 1 par jour). Dans les Unités de soins intensifs, le taux d’occupation est de 67,9%; les cas Covid ne représentent que 4% du taux d’occupation, soit 35 patients sur 867 lits disponibles.

Le variant Delta représente désormais plus de 93,6% des nouvelles infections en Suisse (en date du 22 juillet). De son côté, le variant Alpha est tombé à 0% des nouvelles infections.

Le taux de reproduction effectif (Re) du virus s’établit désormais à 1,26 (estimation du 16 juillet) au niveau national, selon la statistique de l’Université de Zurich. Seul 1 canton a un Re en-dessous de 1.

A la mi-journée, l’OFSP a annoncé 800 nouveaux tests positifs (soit une hausse de 1% par rapport à vendredi dernier), 20 nouvelles hospitalisations et 2 nouveaux décès, pour 22’343 tests effectués ces dernières 24 heures.

Pour ce qui est des certificats Covid, 6’220’659 ont été délivrés depuis le 7 juin.

Etat du monde le 30 juillet

Dès le 1er août, les voyageurs non vaccinés devront se soumettre à un test de dépistage avant d’entrer en Allemagne. Une règle déjà valables pour les voyageurs arrivant dans le pays par avion qui est étendue à tous, quel que soit leur moyen de transport.

Plus de 4,2 millions de personnes sont décédées des suites du Covid-19 dans le monde, pour plus de 196 millions de tests positifs. Les six pays qui comptent le plus grand nombre de décès sont: Etats-Unis (plus de 612’100), Brésil (plus de 554’400), Inde (plus de 423’200), Mexique (plus de 239’900), Pérou (plus de 196’200 décès), Russie (plus de 155'100 décès).

29 juillet. Avec 107 «cas» pour 100’000 habitants, l’incidence globale des 14 derniers jours poursuit sa lente remontée. Les chiffres absolus grimpent avec 9246 nouvelles infections enregistrées ces deux dernières semaines, dont 2030 pour le seul canton de Zurich, qui enregistre un léger ralentissement.

Les incidences cantonales les plus élevées ces 14 derniers jours se trouvent dans les cantons de Genève (308,4), Glaris (184,7), Bâle-Ville (167,4) et Zurich (131,8). Incidences en hausse globale.

Cette évolution n’a pas d’effets importants sur les hospitalisations et encore moins sur les décès, malgré l’annonce de l’OFSP. Il n’y a pas eu 75 nouvelles hospitalisations le 28 juillet, ni 20 décès dus au Covid. Ces chiffres représentent des annonces tardives en provenance des cantons.

En plongeant dans les données disponibles, on voit:

  • Pour les hospitalisations, des correctifs ont été reportés jusqu’au 11 avril 2020. La grandes majorité des corrections sont réparties d’octobre 2020 à février 2021. Le nombre de nouvelles hospitalisations enregistrées depuis le 15 juillet et annoncé ce jour est de 22, et de 4 pour la journée du 28 juillet. La moyenne sur 7 jours et de 10 hospitalisations quotidiennes.

  • Pour les décès, des correctifs ont été reportés jusqu’au 30 octobre 2020. La grandes majorité des corrections sont répartis durant la deuxième vague et durant les premiers mois 2021. Le nombre de nouveaux décès enregistrés depuis le 15 juillet et annoncé ce jour est de 5, et de 1 pour la journée du 28 juillet. La moyenne sur 7 jours et de 0,5 décès quotidiens.

Dans les Unités de soins intensifs, le taux d’occupation est de 68,5%; les cas Covid ne représentent que 4,4% du taux d’occupation, soit 38 patients sur 866 lits disponibles.

Le variant Delta représente désormais plus de 93,6% des nouvelles infections en Suisse (en date du 22 juillet). De son côté, le variant Alpha est tombé à 0% des nouvelles infections.

Le taux de reproduction effectif (Re) du virus s’établit désormais à 1,26 (estimation du 16 juillet) au niveau national, selon la statistique de l’Université de Zurich. Seul 1 canton a un Re en-dessous de 1.

A la mi-journée, l’OFSP a annoncé 827 nouveaux tests positifs (soit une baisse de 4% par rapport à jeudi dernier), 75 nouvelles hospitalisations et 20 nouveaux décès, pour 18’590 tests effectués ces dernières 24 heures.

Pour ce qui est des certificats Covid, 6’140’470 ont été délivrés depuis le 7 juin.

28 juillet. Avec 104,2 «cas» pour 100’000 habitants, l’incidence globale des 14 derniers jours se stabilise. Les chiffres absolus grimpent avec 9015 nouvelles infections enregistrées ces deux dernières semaines, dont 2038 pour le seul canton de Zurich.

Les incidences cantonales les plus élevées ces 14 derniers jours se trouvent dans les cantons de Genève (300,3), Glaris (165), Bâle-Ville (132,7) et Zurich (132,4). Incidences en hausse globale.

Cette hausse n’a pas d’effets importants sur les hospitalisations (moyenne de 9 par jour) et encore moins sur les décès (6 depuis le 24 juillet). Dans les Unités de soins intensifs, le taux d’occupation est de 64,3%; les cas Covid ne représentent que 4,4% du taux d’occupation, soit 38 patients sur 868 lits disponibles.

Le variant Delta représente désormais plus de 97,4% des nouvelles infections en Suisse (en date du 15 juillet). De son côté, le variant Alpha ne représente plus que 1,4% des nouvelles infections.

Le taux de reproduction effectif (Re) du virus s’établit désormais à 1,26 (estimation du 16 juillet) au niveau national, selon la statistique de l’Université de Zurich. Seul 1 canton a un Re en-dessous de 1.

A la mi-journée, l’OFSP a annoncé 771 nouveaux tests positifs (soit une baisse de plus de 0,3% par rapport à mercredi dernier), 17 nouvelles hospitalisations et 3 nouveaux décès, pour 18’384 tests effectués ces dernières 24 heures.

Pour ce qui est des certificats Covid, 6’071’784 ont été délivrés depuis le 7 juin.

27 juillet. Vaccination ou tests obligatoires à New York et en Californie: les 340'000 fonctionnaires de la ville de New York devront être vaccinés contre le Covid-19 ou effectuer un test de dépistage hebdomadaire. Cette décision inclut les enseignants et les policiers de la ville. Ceux qui refuseront de s’y soumettre seront mis en congé sans solde. La Californie a quant-à-elle décidé de rendre la vaccination ou les tests hebdomadaires obligatoires pour le personnel de santé. C’est le premier Etat américain à prendre ces mesures.

Le Royaume-Uni connaît une baisse des nouvelles infections assez marquée ces derniers jours. Le recul a débuté le 21 juillet et se poursuit depuis. Boris Johnson appelle tout de même la population à la prudence pour éviter un rebond.

Capture d’écran 2021-07-27 à 16.28.23.png

Ce mardi, la Suisse a passé le cap des 4 millions de personnes entièrement vaccinées. Cela représente 47,16% de la population. Le pourcentage de personnes ayant déjà reçu au moins une dose est lui de 53,67%.

Avec 101,4 «cas» pour 100’000 habitants, l’incidence globale des 14 derniers jours poursuit sa hausse. Les chiffres absolus grimpent avec 8766 nouvelles infections enregistrées ces deux dernières semaines, dont 2001 pour le seul canton de Zurich.

Les incidences cantonales les plus élevées ces 14 derniers jours se trouvent dans les cantons de Genève (294), Glaris (167,5), Bâle-Ville (132,7) et Zurich (130). Incidences en hausse globale.

Cette hausse n’a pas encore eu d’effets importants sur les hospitalisations (moyenne de 8 par jour) et encore moins sur les décès (5 depuis le 19 juillet). Dans les Unités de soins intensifs, le taux d’occupation est de 66,7%; les cas Covid ne représentent que 4,6% du taux d’occupation, soit 40 patients sur 868 lits disponibles.

Le variant Delta représente désormais plus de 97,4% des nouvelles infections en Suisse (en date du 15 juillet). De son côté, le variant Alpha ne représente plus que 1,4% des nouvelles infections.

Le taux de reproduction effectif (Re) du virus s’établit désormais à 1,26 (estimation du 16 juillet) au niveau national, selon la statistique de l’Université de Zurich. Seul 1 canton a un Re en-dessous de 1.

A la mi-journée, l’OFSP a annoncé 853 nouveaux tests positifs (soit une hausse de plus de 20% par rapport à mardi dernier), 14 nouvelles hospitalisations et 2 nouveaux décès, pour 19’271 tests effectués ces dernières 24 heures.

Pour ce qui est des certificats Covid, 5’999’485 ont été délivrés depuis le 7 juin.

26 juillet. Avec 98,2 «cas» pour 100’000 habitants, l’incidence globale des 14 derniers jours poursuit sa hausse. Les chiffres absolus grimpent avec 8488 nouvelles infections enregistrées ces deux dernières semaines, dont 1960 pour le seul canton de Zurich.

Les incidences cantonales les plus élevées ces 14 derniers jours se trouvent dans les cantons de Genève (277,5), Glaris (170), Bâle-Ville (130,7) et Zurich (127,3). Incidences en hausse globale.

Cette hausse n’a pas encore eu d’effets importants sur les hospitalisations (moyenne de 8 par jour) et encore moins sur les décès (3 depuis le 19 juillet). Dans les Unités de soins intensifs, le taux d’occupation est de 65,8%; les cas Covid ne représentent que 3,9% du taux d’occupation, soit 34 patients sur 866 lits disponibles.

Le variant Delta représente désormais plus de 96,7% des nouvelles infections en Suisse (en date du 15 juillet). De son côté, le variant Alpha ne représente plus que 1,5% des nouvelles infections.

bag_covid_19_virus-variants_segmentation_26_juillet_2021.jpeg

Le taux de reproduction effectif (Re) du virus s’établit désormais à 1,25 (estimation du 16 juillet) au niveau national, selon la statistique de l’Université de Zurich. Seul 1 canton a un Re en-dessous de 1.

A la mi-journée, l’OFSP a annoncé 1746 nouveaux tests positifs (soit une hausse de 12% par rapport au week-end dernier), 24 nouvelles hospitalisations et 1 nouveau décès, pour 70’264 tests effectués ces dernières 72 heures.

Pour ce qui est des certificats Covid, 5’917’516 ont été délivrés depuis le 7 juin.

Etat du monde le 26 juillet

Les Etats-Unis n’ouvriront finalement pas leurs frontières cet été. En cause, le variant Delta selon les autorités sanitaires américaines. Les infections augmentent aux Etats-Unis et dans le reste du monde, le pays désire donc ne pas lever les restrictions de voyages «à ce stade». Malgré la pression des compagnies aériennes sur la Maison Blanche ces derniers mois, c’est la voie de la prudence qui a gagné. Sont concernés: la plupart des citoyens non Américains qui, au cours des 14 derniers jours, ont séjourné au Royaume-Uni, dans les 26 pays européens de l'espace Schengen sans contrôle aux frontières, en Irlande, en Chine, en Inde, en Afrique du Sud, en Iran et au Brésil.

Le Parlement français a adopté la loi sur le pass sanitaire dans le nuit de dimanche à lundi. Assemblée et Sénat ont réussi à s’entendre sur les derniers points divergents. Peu de modifications ont été apportées au projet initial présentée par Emmanuel Macron le 12 juillet dernier, sauf pour les centres commerciaux où il ne sera finalement pas obligatoire. Mais les préfets auront tout de même le pouvoir d’introduire cette obligation spécifique en fonction de l’évolution de l’épidémie.

En Algérie, de nouvelles restrictions entrent en vigueur de ce lundi face au rebond épidémique porté par le variant Delta. Le couvre-feu est étendu de 20 heures à 6 heures du matin et de nombreuses activités de loisirs sont également restreintes.

Plus de 4,1 millions de personnes sont décédées des suites du Covid-19 dans le monde, pour plus de 194 millions de tests positifs. Les six pays qui comptent le plus grand nombre de décès sont: Etats-Unis (plus de 610’800), Brésil (plus de 549’900), Inde (plus de 420’900), Mexique (plus de 238’400), Pérou (plus de 195’200 décès), Russie (plus de 152’000 décès).

23 juillet. Le vaccin de Moderna vient d’être autorisé par l’agence européenne du médicament (EMA) pour les 12-17 ans, devenant ainsi le deuxième vaccin Covid-19 pour adolescents après Pfizer. Swissmedic, l’agence réglementaire de la Confédération, n’a pas encore statué mais devrait suivre rapidement.

22 juillet. Plus de la moitié des adultes de l’Union européenne (54,7%) ont été vaccinés contre le Covid-19, soit 200 millions de personnes, annonce ce jour la Commission européenne.

L’impact de la pandémie sur l’espérance de vie des Américains a été le plus important depuis la Deuxième Guerre mondiale, indique ce jour les Center for Diseases Control (CDC). De 78,8 ans en 2019, l’espérance de vie à la naissance est passée à 77,3 ans en 2020, indique l’agence — l’équivalent d’un retour aux indicateurs de 2003. Parmi les effets indirects de la pandémie figure une hausse de la consommation d’opioïdes, responsable de 93’000 morts par overdose en 2020.

C’est une fin de non-recevoir de la part de Pékin. L’OMS avait proposé la semaine dernière un audit des laboratoires de virologie dans la région de Wuhan, dans l’optique d’éclaircir l’origine de la pandémie après une première mission infructueuse. La réponse des autorités chinoises est tombée ce jour, sèche: c’est un «manque de respect pour le bon sens et une arrogance envers la science» , a contre-attaqué le vice-ministre chinois de la santé, Zeng Yixin, qui s’est dit «interloqué» par la proposition.

En Grèce, quelque 5000 personnes ont manifesté pour protester contre l’obligation vaccinale des soignants et du personnel des maisons de retraite décidée par le gouvernement, mais débattue au Parlement vendredi.

L’Association suisse des infirmières et infirmiers (ASI) a annoncé par communiqué qu’elle s’oppose à l’obligation vaccinale. Pour l’ASI, ce «n’est pas la bonne voie à suivre et serait même contreproductive».

Avec 81,9 «cas» pour 100’000 habitants, l’incidence globale des 14 derniers jours poursuit sa remontée. Les chiffres absolus grimpent avec 7079 nouvelles infections enregistrées ces deux dernières semaines, dont 1713 pour le seul canton de Zurich.

Les incidences cantonales les plus élevées ces 14 derniers jours se trouvent dans les cantons de Genève (215), Glaris (128,1), Zoug (127,7) et Zurich (111,3). Incidences en hausse globale.

Cette hausse n’a pas encore eu d’effets importants sur les hospitalisations (moyenne de 7 par jour) et encore moins sur les décès (4 depuis le 6 juillet). Dans les Unités de soins intensifs, le taux d’occupation est de 69,3%; les cas Covid ne représentent que 3,5% du taux d’occupation, soit 30 patients sur 862 lits disponibles.

Le variant Delta représente désormais plus de 94,1% des nouvelles infections en Suisse (en date du 12 juillet). De son côté, le variant Alpha ne représente plus que 2% des nouvelles infections.

bag_covid_19_virus-variants_segmentation_22_juillet_2021.jpeg

Le taux de reproduction effectif (Re) du virus s’établit désormais à 1,44 (estimation du 9 juillet) au niveau national, selon la statistique de l’Université de Zurich. Seuls 2 cantons ont un Re en-dessous de 1.

A la mi-journée, l’OFSP a annoncé 861 nouveaux tests positifs (soit une hausse de 48% par rapport à jeudi dernier), 14 nouvelles hospitalisations et 7 nouveau décès (dont 6 annonces tardives), pour 21’784 tests effectués ces dernières 24 heures.

Pour ce qui est des certificats Covid, 5’554’401 ont été délivrés depuis le 7 juin.

Evolution hebdomadaire

Le rapport hebdomadaire de l’OFSP est paru ce matin et donne des indications utiles sur l’évolution de l’épidémie entre les semaines 27 et 28, soit la première et la deuxième de juillet.

Les contaminations ont augmenté de 85% en une semaine, passant de 2055 à 3795.

Les cantons qui ont connu la plus forte hausse hebdomadaire en chiffres absolus sont:

  • Zurich qui passe de 459 à 938 infections hebdomadaires

  • Genève qui passe de 183 à 583 infections hebdomadaires

  • Bâle-Ville qui passe de 46 à 129 infections hebdomadaires

L’évolution des incidences cantonales est résumée dans le graphique ci-dessous:

Capture d’écran 2021-07-22 à 13.37.00.png


Les classes d’âges les plus concernées par la hausse des infections sont:

  • les 20-29 ans avec 1460 infections la semaine dernière, contre 839 la précédente,

  • les 10-19 ans avec 699 infections la semaine dernière, contre 388 la précédente,

  • les 30-39 ans avec 630 infections la semaine dernière, contre 365 la précédente.

Capture d’écran 2021-07-22 à 13.39.27.png


Les hospitalisations demeurent faibles même si elles ont augmenté d’une semaine à l’autre, passant de 23 à 48. Douze hospitalisations concernent les 60-69 ans et onze les 40-49 ans. Les 10-29 ans, tranches d’âge où les nouvelles infections sont les plus nombreuses depuis deux semaines, n’ont généré aucune hospitalisation la semaine dernière.

Capture d’écran 2021-07-22 à 13.44.30.png


Quant aux décès, un seul a été enregistré la semaine dernière, contre deux la précédente.

Un élément marquant dans le rapport hebdomadaire est l’envolée du variant Delta, visible dans le graphique ci-dessous:

Capture d’écran 2021-07-22 à 13.47.01.png

21 juillet. Avec 75,8 «cas» pour 100’000 habitants, l’incidence globale des 14 derniers jours poursuit sa remontée. Les chiffres absolus grimpent avec 6555 nouvelles infections enregistrées ces deux dernières semaines, dont 1562 pour le seul canton de Zurich.

Les incidences cantonales les plus élevées ces 14 derniers jours se trouvent dans les cantons de Genève (187,2), Zoug (126,1), Glaris (123,2) et Schwyz (102,8). Incidences en hausse globale.

Cette hausse n’a pas encore eu d’effets importants sur les hospitalisations (moyenne de 7 par jour) et encore moins sur les décès (3 depuis le 6 juillet). Dans les Unités de soins intensifs, le taux d’occupation est de 68,2%; les cas Covid ne représentent que 3,7% du taux d’occupation, soit 32 patients sur 864.

Le variant Delta représente désormais plus de 76% des nouvelles infections en Suisse. De son côté, le variant Alpha ne représente plus que 10,5% des nouvelles infections.

Le taux de reproduction effectif (Re) du virus s’établit désormais à 1,44 (estimation du 9 juillet) au niveau national, selon la statistique de l’Université de Zurich. Seuls 2 cantons ont un Re en-dessous de 1.

A la mi-journée, l’OFSP a annoncé 773 nouveaux tests positifs (soit une hausse de plus de 46% par rapport à mercredi dernier), 15 nouvelles hospitalisations et 0 nouveau décès, pour 19'698 tests effectués ces dernières 24 heures.

Pour ce qui est des certificats Covid, 5’459’987 ont été délivrés depuis le 7 juin.

20 juillet. Patrick Mathys, chef de la section Gestion de crise et collaboration internationale de l’OFSP, a été très clair lors du point de presse de l’OFSP: «la barre des 1000 cas quotidiens sera atteint cette semaine ou en début de semaine prochaine». Le taux de reproduction effectif du virus (Re) se situe à 1.44, soit largement au-dessus du seuil d’évolution exponentielle. Le nombre de contaminations double ainsi toutes les semaines depuis le début du mois de juillet.

De quoi alerter Samia Hurst, vice-présidente de la task force scientifique de la Confédération:

«La Suisse pourrait connaître une vague encore plus forte que celle de l’automne dernier. Le réservoir de personnes non immunes est préoccupant.»

Avec 70,2 «cas» pour 100’000 habitants, l’incidence globale des 14 derniers jours poursuit sa remontée. Les chiffres absolus grimpent avec 6075 nouvelles infections enregistrées ces deux dernières semaines, dont 1468 pour le seul canton de Zurich.

Les incidences cantonales les plus élevées ces 14 derniers jours se trouvent dans les cantons de Genève (167), Zoug (115,1), Schwyz (108,4) et Glaris (103,4). Incidences en hausse globale, sauf à Zoug en légère baisse.

Cette hausse n’a pas encore eu d’effets importants sur les hospitalisations (moyenne de 8 par jour) et encore moins sur les décès (3 depuis le 6 juillet). Dans les Unités de soins intensifs, le taux d’occupation est de 67,3%; les cas Covid ne représentent que 3,8% du taux d’occupation, soit 33 patients sur 862.

Le taux de reproduction effectif (Re) du virus s’établit désormais à 1,44 (estimation du 9 juillet) au niveau national, selon la statistique de l’Université de Zurich. Seuls 2 cantons ont un Re en-dessous de 1. A noter: Le Re atteint des sommets à Uri avec 3.06 et à Genève avec 2.04.

A la mi-journée, l’OFSP a annoncé 707 nouveaux tests positifs (soit une hausse de plus de 46% par rapport à mardi dernier), 8 nouvelles hospitalisations et 1 nouveau décès, pour 18’845 tests effectués ces dernières 24 heures.

Pour ce qui est des certificats Covid, 5’365’967 ont été délivrés depuis le 7 juin.

Etat du monde le 20 juillet

Après d’autres villes australiennes, c’est au tour de la population d’Adélaïde d’être confinée suite à la hausse des contaminations (5) dues au variant Delta. Sur l’ensemble de l’île, ce sont désormais 14 millions de personnes sur les 25 millions peuplant le pays qui sont confinés.

Selon le ministre de la santé français Olivier Véran, le nouvelles contaminations ont fait un bond aujourd’hui avec 18’000 «cas» enregistrés en France ces dernières 24 heures contre 7000 la veille.

Plus de 4 millions de personnes sont décédées des suites du Covid-19 dans le monde, pour plus de 191 millions de tests positifs. Les six pays qui comptent le plus grand nombre de décès sont: Etats-Unis (plus de 609’200), Brésil (plus de 542’700), Inde (plus de 414’400), Mexique (plus de 236’400), Pérou (plus de 195’200 décès), Russie (plus de 147’400 décès).

19 juillet. Un vent de liberté va souffler Outre-Manche ce lundi. Les Anglais vont pouvoir sortir en boîte ou au restaurant, avec ou sans masque. Pourtant, les nouvelles contaminations s'élèvent à environ 50'000 par jour au Royaume-Uni, des scientifiques prédisent une explosion des infections dans l'été à 200'000 cas par jour et Boris Johnson est en quarantaine après avoir côtoyé un ministre malade.

En Chine, les personnes non vaccinées dans certaines villes se verront refuser l'entrée dans les hôpitaux, les écoles ou les magasins. Ces mesures font débat dans le pays qui a pourtant dépassé son objectif d'inoculer 40% de la population d'ici le 30 juin (bien que les statistiques officielles enregistrent les doses administrées, pas les personnes complètement vaccinées).

Des gâteaux et des vaccins. C’est un peu la proposition faite ce jour par l’OFSP à Berne. Pour encourager les plus de 16 ans à passer par la case aiguille, l’office a décidé de distribuer ce lundi de 13h30 à 15h des gâteaux sur la place fédérale bernoise pour remercier la population avec un message simple: «Aujourd’hui, parmi les personnes âgées de 16 ans et plus, deux sur trois ont reçu au moins une injection. Un fait réjouissant». En parallèle à cette action de remerciements, un camion de vaccination, stationné sur le place fédérale de 10 à 16 heures, offrira la possibilité aux passants de se faire vacciner sans rendez-vous.

Avec 65,7 «cas» pour 100’000 habitants, l’incidence globale des 14 derniers jours poursuit sa remontée. Les chiffres absolus grimpent avec 5680 nouvelles infections enregistrées ces deux dernières semaines, dont 1345 pour le seul canton de Zurich.

Les incidences cantonales les plus élevées ces 14 derniers jours se trouvent dans les cantons de Genève (146,4), Zoug (119), Schwyz (105,3) et Glaris (91,1). Incidences en hausse globale.

Cette hausse n’a pas encore eu d’effets importants sur les hospitalisations et encore moins sur les décès. Dans les Unités de soins intensifs, le taux d’occupation est de 70,1%; les cas Covid ne représentent que 2,9% du taux d’occupation, soit 25 patients sur 863.

Le taux de reproduction effectif (Re) du virus s’établit désormais à 1,44 (estimation du 9 juillet) au niveau national, selon la statistique de l’Université de Zurich. Seuls 2 cantons ont un Re en-dessous de 1. A noter: Le Re atteint des sommets à Uri avec 3.06 et à Genève avec 2.04.

A la mi-journée, l’OFSP a annoncé 1560 nouveaux tests positifs (soit une hausse de plus de 89% par rapport au week-end dernier), 29 nouvelles hospitalisations et 4 nouveau décès, pour 80’178 tests effectués ces dernières 72 heures.

Pour ce qui est des certificats Covid, 5’262’556 ont été délivrés depuis le 7 juin.

Des gâteaux et des vaccins. C’est un peu la proposition faite ce jour par l’OFSP à Berne. Pour encourager les plus de 16 ans à passer par la case aiguille, l’office a décidé de distribuer ce lundi de 13h30 à 15h des gâteaux sur la place fédérale bernoise pour remercier la population avec un message simple: «Aujourd’hui, parmi les personnes âgées de 16 ans et plus, deux sur trois ont reçu au moins une injection. Un fait réjouissant». En parallèle à cette action de remerciements, un camion de vaccination, stationné sur le place fédérale de 10 à 16 heures, offrira la possibilité aux passants de se faire vacciner sans rendez-vous.

Avec 65,7 «cas» pour 100’000 habitants, l’incidence globale des 14 derniers jours poursuit sa remontée. Les chiffres absolus grimpent avec 5680 nouvelles infections enregistrées ces deux dernières semaines, dont 1345 pour le seul canton de Zurich.

Les incidences cantonales les plus élevées ces 14 derniers jours se trouvent dans les cantons de Genève (146,4), Zoug (119), Schwyz (105,3) et Glaris (91,1). Incidences en hausse globale.

Cette hausse n’a pas encore eu d’effets importants sur les hospitalisations et encore moins sur les décès. Dans les Unités de soins intensifs, le taux d’occupation est de 70,1%; les cas Covid ne représentent que 2,9% du taux d’occupation, soit 25 patients sur 863.

Le taux de reproduction effectif (Re) du virus s’établit désormais à 1,44 (estimation du 9 juillet) au niveau national, selon la statistique de l’Université de Zurich. Seuls 2 cantons ont un Re en-dessous de 1. A noter: Le Re atteint des sommets à Uri avec 3.06 et à Genève avec 2.04.

A la mi-journée, l’OFSP a annoncé 1560 nouveaux tests positifs (soit une hausse de plus de 89% par rapport au week-end dernier), 29 nouvelles hospitalisations et 4 nouveau décès, pour 80’178 tests effectués ces dernières 72 heures.

Pour ce qui est des certificats Covid, 5’262’556 ont été délivrés depuis le 7 juin.

16 juillet. La Confédération s’est procurée 3000 doses de sotrovimab, un anticorps monoclonal contre Covid-19 développé par le laboratoire britannique GSK et la société américaine VIR Biotechnology. Cette commande vient s’ajouter aux 4300 doses du cocktail d’anticorps d’Ely Lilly-Abcella et aux 3000 doses de celui de Roche-Regeneron. Le strovovimab est un anticorps à effet antiviral direct, très efficace contre la progression de Covid-19 vers une forme grave. Le prix de ce traitement et sa rareté le réservent aux patients (non hospitalisés) à haut risque, dès l’âge de 12 ans. Il n’a pas encore été homologué par Swissmedic, mais la FDA et l’EMA en ont déjà autorisé l’usage et son utilisation est déjà possible en Suisse au cas par cas.

Avec 52,8 «cas» pour 100’000 habitants, l’incidence globale des 14 derniers jours poursuit sa remontée. Les chiffres absolus grimpent également avec 4569 nouvelles infections enregistrées ces deux dernières semaines, dont 1049 pour le seul canton de Zurich. Cette hausse n’a en cette fin de semaine pas eu d’effet notable sur les hospitalisations et les décès.

Les incidences cantonales les plus élevées ces 14 derniers jours se trouvent dans les cantons de Zoug (112), Genève (101,7), Schwyz (91) et Glaris (71,4). Incidences en hausse globale.

Le variant Delta représente désormais plus de 77% des nouvelles infections en Suisse.

Le taux de reproduction effectif (Re) du virus s’établit désormais à 1,44 (estimation du 6 juillet) au niveau national, selon la statistique de l’Université de Zurich. 4 cantons ont un Re en-dessous de 1.

bag_covid_19_CovidRe_development_16_juillet_2021.jpeg

A la mi-journée, l’OFSP a annoncé 619 nouveaux tests positifs (soit une hausse de plus de 91% par rapport à vendredi dernier), 5 nouvelles hospitalisations et 1 nouveau décès, pour 36’440 tests effectués ces dernières 24 heures.

Pour ce qui est des certificats Covid, 4’962’075 ont été délivrés depuis le 7 juin.

Etat du monde le 16 juillet

Un couvre-feu sera instauré dès ce week-end dans plusieurs grands villes de Catalogne en Espagne, dont Barcelone. Il est prévu entre 1h et 6h du matin, et ce jusqu’au 23 juillet.

Pour aider la Tunisie à faire face à la crise sanitaire, la Suisse a décidé d’envoyer ce vendredi pour 335’000 francs de matériel sanitaire, dont une quinzaine de respirateurs et une soixantaine de concentrateurs d’oxygène. Matériel mis à disposition par la pharmacie de l’armée.

Plus de 4 millions de personnes sont décédées des suites du Covid-19 dans le monde, pour plus de 189 millions de tests positifs. Les six pays qui comptent le plus grand nombre de décès sont: Etats-Unis (plus de 608’400), Brésil (plus de 538’900), Inde (plus de 412’500), Mexique (plus de 235’700), Pérou (plus de 194’800 décès), Russie (plus de 144’400 décès).

15 juillet. Le Sars-CoV-2 vogue au milieu de l’océan Indien. L’équipage du navire amiral de la Royal Nay, le HMS Queen Elizabeth, est touché par le virus. Selon la BBC, une centaine de cas ont été recensés sur le porte-avions anglais, actuellement en plein tour du monde. D’autres navires de la flotte qui l’accompagnent sont touchés. Selon les autorités, l’épidémie est sous contrôle.

Avec 47,6 «cas» pour 100’000 habitants, l’incidence globale des 14 derniers jours remonte fortement. Les chiffres absolus demeurent bas, tout comme pour les hospitalisations et les décès. Les incidences cantonales les plus élevées ces 14 derniers jours se trouvent dans les cantons de Zoug (107,3), Genève (82,1), Schwyz (81,6) et Glaris (69). Incidences en hausse globalement.

Le variant Delta représente désormais plus de 77% des nouvelles infections en Suisse. Sa progression est fulgurante dans le pays sans pour avoir à ce stade d’impact sur les hospitalisations, ni les décès. De son côté, le variant Alpha ne représente plus que 9,2% des nouvelles infections.

Le taux de reproduction effectif (Re) du virus s’établit désormais à 1,48 (estimation du 2 juillet) au niveau national, selon la statistique de l’Université de Zurich. 2 cantons ont un Re en-dessous de 1.

Pour ce qui est des certificats Covid, 4’834’457 ont été délivrés depuis le 7 juin.

A la mi-journée, l’OFSP a annoncé 582 nouveaux tests positifs (soit une hausse de plus de 117% par rapport à jeudi dernier), 7 nouvelles hospitalisations et 2 nouveaux décès, pour 27’257 tests effectués ces dernières 24 heures.

Evolution hebdomadaire

Le rapport hebdomadaire de l’OFSP est paru ce matin et donne des indications utiles sur l’évolution de l’épidémie entre les semaines 26 et 27, soit la dernier de juin et la première de juillet.

Les contaminations ont doublé la semaine dernière, passant de 1032 à 2049.

  • Les cantons qui ont connu la plus forte hausse hebdomadaire en chiffres absolus sont Zurich, avec 460 infections soit un bond de 164,4%, Vaud, avec 194 infections soit un bond de 78%, et Genève, avec 185 infections soit un bond de 94,7%.

  • Pour ce qui est de l’incidence, les cantons à la plus forte hausse sont Nidwald, avec une hausse de 800%,  Zurich, avec une hausse de 164,4%, Schwyz, avec une hausse de 142,4%, Bâle-Campagne, avec une hausse de 140%, et Berne, avec une hausse de 110,6%.

bag_covid_19_CovidCase_geography_15_juillet_2021.jpeg

Les classes d’âges les plus concernées par la hausse des infections sont:

  • les 20-29 ans avec une hausse de 143,1%, passant de 346 à 841 infections

  • les 10-19 ans avec une hausse de 85,6%, passant de 209 à 388 infections

  • les 30-39 ans avec une hausse de 91,6%, passant de 190 à 364 infections

bag_covid_19_CovidCase_demography_15_juillet_2021.jpeg

Les hospitalisations ont très peu augmenté d’une semaine à l’autre, passant de 16 à 20. Et les décès ont baissé passant de 3 à 2 dans le même temps.

Un élément marquant dans le rapport hebdomadaire est l’envolée du variant Delta, visible dans le graphique ci-dessous:

Capture d’écran 2021-07-15 à 16.58.20.png

14 juillet. Les annonces d’Emmanuel Macron lundi 12 juillet ont généré une ruée sur les vaccins en France. Mardi 13, un record d’injections quotidien a été battu avec 792’339 doses administrées en une journée. Ce matin, 2,2 millions de Français avaient pris rendez-vous sur le site Doctolib.

Côté français toujours, l’extension du pass sanitaire se précise. Les entreprises qui ne contrôleront pas le document à l’entrée de leurs établissements s’exposeront à une peine pouvant aller jusqu’à 45’000 euros d’amende et un an d’emprisonnement. C’est ce que prévoit le projet de loi sur l’extension du pass sanitaire — souhaité par Emmanuel Macron — qui sera présenté en Conseil des ministres le 19 juillet.

En Australie, le confinement de Sydney a été prolongé de deux semaines pour tenter de réduire la propagation de l’épidémie due au variant Delta.

A Londres, le port du masque restera obligatoire dans les transports en commun. Ce sera la dernière mesure à rester en vigueur dans la capitale britannique lors de la levée des restrictions le 19 juillet.

Après avoir annoncé la fermeture de ses frontières au non vaccinés, Malte est revenu en arrière. Le pays impose néanmoins une quarantaine aux personnes qui ne sont pas munies d’un certificat de vaccination à leur arrivée.

Le Festival de musique classique de Verbier est contraint de modifier son programme après que plusieurs cas de Covid ont été recensés parmi les musiciens de l’orchestre du Verbier Festival Orchestra. La 28ème édition du festival est maintenue, mais c’est le Verbier Festival Chamber Orchestra et non le Verbier Festival Orchestra qui jouera lors des deux représentations d’ouverture.

Avec 42,8 «cas» pour 100’000 habitants, l’incidence globale des 14 derniers jours remonte fortement. Les chiffres absolus demeurent bas, tout comme pour les hospitalisations et les décès. Les incidences cantonales les plus élevées ces 14 derniers jours se trouvent dans les cantons de Zoug (106,5), Schwyz (77,9), Genève (66,6) et Glaris (66,5). Incidences en hausse globale.

A la mi-journée, l’OFSP a annoncé 527 nouveaux tests positifs (soit une hausse de plus de 78% par rapport à mercredi dernier), 9 nouvelles hospitalisations et 0 nouveau décès, pour 21’867 tests effectués ces dernières 24 heures.

Pour ce qui est des certificats Covid, 4’728’324 ont été délivrés depuis le 7 juin.

13 juillet. Comme en Italie et en France, les soignants grecs devront se faire vacciner. Le Premier ministre du pays, Kyriakos Mitsotakis, a annoncé hier qu’ils avaient jusqu’au 1er septembre pour s’exécuter. Le personnel des maisons de retraite est lui aussi soumis à cette obligation et a jusqu’au 16 août pour recevoir la piqûre. A partir de cette date, les personnes qui ont dérogé à la règle seront placées en arrêt.

Ailleurs dans le monde, la vaccination a déjà été rendue obligatoire pour toute la population majeure au Tadjikistan, au Turkménistan et au Vatican.

Le canton du Valais ouvre la vaccination aux 12-15 ans dès le 23 juillet. Les parents doivent prendre contact avec le pédiatre de leurs enfants avant de les inscrire pour la vaccination qui se fait sur trois sites: Sion, Collombey et Brigue.

Le variant Delta représente désormais plus de 77% des nouvelles infections en Suisse. Sa progression est fulgurante dans le pays sans pour avoir à ce stade d’impact sur les hospitalisations, ni les décès. De son côté, le variant Alpha ne représente plus que 19% des nouvelles infections.

Avec 38,1 «cas» pour 100’000 habitants, l’incidence globale des 14 derniers jours remonte. Mais les chiffres absolus demeurent bas tout comme pour les hospitalisations et les décès. Les incidences cantonales les plus élevées ces 14 derniers jours se trouvent dans les cantons de Zoug (101), Schwyz (74,1) et Glaris (59,1). Incidences en hausse globale.

Le taux de reproduction effectif (Re) du virus s’établit désormais à 1,47 (estimation du 2 juillet) au niveau national, selon la statistique de l’Université de Zurich. 3 cantons ont un Re en-dessous de 1.

A la mi-journée, l’OFSP a annoncé 483 nouveaux tests positifs (soit une hausse de plus de 76% par rapport à mardi dernier), 5 nouvelles hospitalisations et 0 nouveau décès, pour 22’276 tests effectués ces dernières 24 heures.

Pour ce qui est des certificats Covid-19, 4’606’052 ont été délivrés depuis le 7 juin.

12 juillet. La campagne de vaccination dans le canton de Vaud touche au but: 68% de la population pouvant se faire vacciner l’a déjà fait ou a pris rendez-vous. Les centres de vaccination de Montreux et de Beaulieu à Lausanne fermeront donc leurs portes, respectivement le 31 juillet et le 31 août.

Pour améliorer sa couverture vaccinale, le canton de Genève adapte son dispositif. Les trois grands centres de la Clinique de Carouge, Palexpo et la Tour fermeront fin juillet. De leur côté, les centres des Grangettes, de la Clinique et permanence d'Onex, des HUG au Centre médical universitaire et de m3 à la route de Chêne restent en activité.Par ailleurs, il est désormais possible de se faire vacciner sans rendez-vous les mercredis de 14h à 18h et les samedis de 9h à 18h à la Pharmacie principale du centre commercial de la Praille. Il suffit de se présenter avec une carte d'identité ou un permis de résidence ou une preuve d'emploi sur le canton de Genève ainsi qu’une carte d'assurance LAMal ou une carte de légitimation pour les personnes ayant un statut d'expatrié.

Le variant Delta représente désormais plus de 70% des nouvelles infections en Suisse. Sa progression est fulgurante dans le pays sans pour avoir à ce stade d’impact sur les hospitalisations, ni les décès. De son côté, le variant Alpha ne représente plus que 20% des nouvelles infections.

bag_covid_19_virus-variants_segmentation_12_juillet_2021.jpeg

Avec 34,3 «cas» pour 100’000 habitants, l’incidence globale des 14 derniers jours remonte. Des chiffres absolus qui demeurent bas tout comme pour les hospitalisations et les décès. Les incidences cantonales les plus élevées ces 14 derniers jours se trouvent dans les cantons de Zoug (94), Schwyz (68,5) et Glaris (54,2). Incidences en hausse globale.

Le taux de reproduction effectif (Re) du virus s’établit désormais à 1,47 (estimation du 2 juillet) au niveau national, selon la statistique de l’Université de Zurich. Seuls 3 cantons ont un Re en-dessous de 1.

Pour ce qui est des certificats Covid-19, 4’479’847 ont été délivrés depuis le 7 juin.

A la mi-journée, l’OFSP a annoncé 822 nouveaux tests positifs (soit une hausse de 83% par rapport au week-end dernier), 8 nouvelles hospitalisations et 2 nouveau décès, pour 86’911 tests effectués ces dernières 72 heures.

Etat du monde le 12 juillet

La décision de Malte de laisser entrer sur son sol que les vaccinés passe mal à Bruxelles. L’UE estime que le pays doit revenir sur sa décision de vendredi 9 juillet. Pour juguler la hausse des cas, les mesures de quarantaine et de test doivent permettre de ne pas fermer la frontière.

Malgré le confinement ordonné il y a deux semaines, le rebond épidémique se poursuit à Sydney. Censé se terminer le 16 juillet, le confinement strict devrait être reconduit.

Plus de 4 millions de personnes sont décédées des suites du Covid-19 dans le monde, pour plus de 186 millions de tests positifs. Les six pays qui comptent le plus grand nombre de décès sont: Etats-Unis (plus de 607’100), Brésil (plus de 533’400), Inde (plus de 408’700), Mexique (plus de 234’900), Pérou (plus de 194’300 décès), Russie (plus de 141’300 décès).

8 juillet. Le variant Delta aura eu raison de la fièvre olympique: les jeux de Tokyo auront lieu sans spectateurs. C’est ce qu’a annoncé aujourd’hui la ministre des J.O. Tamayo Marukawa. En cause, la recrudescence de la circulation virale sur l’île. Les autorités japonaises ont déclaré l'état d'urgence à Tokyo durant toute la durée des jeux qui se dérouleront du 23 juillet au 8 août.

7 juillet. Selon différentes sources concordantes, les Etats membres de l’Union européenne devraient reconnaître le certificat Covid suisse dès ce vendredi 9 juillet. De quoi faciliter les voyages des détenteurs du certificat suisse.

La France se prépare à annoncer de nouvelles mesures la semaine prochaine contre le Covid-19, afin d’éviter la survenue d’une quatrième vague. Plusieurs mesures sont évoquées, comme le retour de restrictions dans les lieux publics, la vaccination obligatoire des soignants ou l’extension du pass sanitaire.

Avec 23 «cas» pour 100’000 habitants, l’incidence globale des 14 derniers jours remonte. Mais les chiffres absolus demeurent bas tout comme les hospitalisations et les décès. L’effet de la hausse observée actuellement se verra sur les hospitalisation et les éventuels décès avec un décalage de plusieurs jours.

bag_covid_19_CovidCase_development_07_juillet_2021.jpeg

Les incidences cantonales les plus élevées ces 14 derniers jours se trouvent dans les cantons de Zoug (68,1), Schwyz (51,1) et Schaffhouse (34). Incidences en hausse globale.

Pour ce qui est du taux de reproduction effectif (Re) du virus, il s’établit à 1,16 (estimation du 25 juin) au niveau national, selon la statistique de l’Université de Zurich. 11 cantons a un Re en-dessus de 1:

A la mi-journée, l’OFSP a annoncé 295 nouveaux tests positifs (soit une hausse de 128,7% par rapport à mercredi), 10 nouvelles hospitalisations, et 3 nouveau décès, pour 23'260 tests effectués ces dernières 24 heures.

Pour ce qui est des certificats Covid-19, 3’787’976 ont été délivrés depuis le 7 juin.

6 juillet. Pour inciter les Londoniens à se faire vacciner contre Covid, le maire de Londres, Sadiq Khan, organise une loterie dans les centres de vaccination de la capitale. Chaque personne qui passera le cap jusqu’à jeudi prendra automatiquement part au tirage au sort de deux billets pour la finale de l’Eurofoot qui se tient dimanche à Wembley.

La fin de toutes les restrictions en Grande-Bretagne: Boris Johnson a annoncé lundi en conférence de presse que les dernières mesures sanitaires encore en vigueur (masque et distance) dans le pays seraient levées le 19 juillet. Un retour à la normale qui intervient alors que le nombre de nouvelles infections augmentent fortement à cause du variant Delta. Une hausse qui ne menace pas, à ce stade, le système hospitalier. Le premier ministre britannique fait donc le choix de laisser le virus circuler librement dans la population.

Avec 21,1 «cas» pour 100’000 habitants, l’incidence globale des 14 derniers jours remonte. Mais les chiffres demeurent bas et les hospitalisations et décès demeurent très bas, voire nuls. L’effet complet sur tous les indicateurs des assouplissements du 26 juin seront visibles, ou pas, dans le courant de la semaine.

Les incidences cantonales les plus élevées ces 14 derniers jours se trouvent dans les cantons de Zoug (59,5), Schwyz (46,1) et Schaffhouse (34). Incidences en hausse globale.

Pour ce qui est du taux de reproduction effectif (Re) du virus, il s’établit à 1,16 (estimation du 25 juin) au niveau national, selon la statistique de l’Université de Zurich. 11 cantons a un Re en-dessus de 1:

bag_covid_19_CovidRe_geography_06_juillet_2021.jpeg

A la mi-journée, l’OFSP a annoncé 274 nouveaux tests positifs (soit une hausse de 112,4% par rapport à la semaine dernière), 3 nouvelles hospitalisations, et 0 nouveau décès, pour 21'975 tests effectués ces dernières 24 heures. La Suisse et la Principauté de Liechtenstein comptent désormais 704’057 tests positifs et 10’363 décès.

Pour ce qui est des certificats Covid-19, 3’681’017 ont été délivrés depuis le 7 juin.

5 juillet. Dix jours après les importants assouplissements du 26 juin, l’épidémie repart à la hausse en Suisse. Il s’agit à ce stade du nombre de nouvelles infections et du taux de reproduction effectif (Re) du virus. Ce dernier est repassé au-dessus du seuil de 1, comme le montre la carte ci-dessous:

bag_covid_19_CovidRe_geography_05_juillet_2021.jpeg

Les nouvelles infections, elles ont augmenté de 88% par rapport au week-end dernier. Mais le nombre de nouvelles infections quotidiennes reste bas avec moins de 200 annonces quotidiennes. Au niveau des hospitalisations et décès, la situation est stable et très bonne.

Pour ce qui est des certificats Covid-19, 3’587’847 ont été délivrés depuis le 7 juin.

Le week-end a été chargé à l’aéroport de Genève, où les grands départs en vacances ont été perturbés par les contrôles sanitaires renforcés. Selon la RTS, «des milliers de passagers ont été privés de décollage faute de documents sanitaires valables».

Les fans de l’équipe suisse de foot en provenance de Saint-Pétersbourg ce week-end ont été soumis à un contrôle sanitaire renforcé à l’arrivée à l’aéroport de Zurich. Ce dispositif est nécessaire vu la situation en Russie: samedi, le pays a enregistré son cinquième record d’affilée en nombre de décès quotidiens du Covid.19.

Dans le canton de Vaud, les autorités ont décidé d’ouvrir un centre de dépistage supplémentaire à Beaulieu à Lausanne. Le but est de tenir compte de la forte demande du public qui passe un test pour partir en vacances ou pour participer à des activités culturelles et de loisirs. Le centre est ouvert du 6 juillet au 13 août sans rendez-vous, du lundi au samedi de 11h à 20h et le dimanche de 10h à 16h. Si le test est négatif, un certificat Covid, valable 48 heures, sera remis sur place.

Cet article est réservé aux abonnés.

Heidi.news sur Telegram, chaque fin de journée, recevez les articles les plus importants.
Inscrivez-vous!