Reservé aux abonnés

Comment la task force de l'OFSP a pris le pouvoir au début de la pandémie de Covid en Suisse

Daniel Koch, ancien co-responsable de la task force Covid de l'OFSP, et Alain Berset, conseiller fédéral en charge de la santé, à Berne, le 6 mars 2020. | Keystone / Peter Klaunzer

Ne la confondez pas avec la task force scientifique de la Confédération, dont l’évaluation du travail est encore en cours. La task force de l’OFSP, c’est l’organe qui a piloté la gestion de la crise Covid en Suisse dès le 23 janvier 2020. Cette date marque, pour les collaborateurs de l’OFSP, «l’entrée en crise» de l’office et le jour où la task force a pris les commandes de la gestion de la crise Covid en Suisse. Ce qui a posé de nombreux problèmes, relève le rapport des Commissions de gestion des Chambres fédérales, rendu public ce 24 mai à Berne.

Pourquoi on en parle. Comment la Confédération s’est organisée pour faire face à la pandémie début 2020? C’est pour répondre à cette question centrale que les Commissions de gestion des Chambres fédérales (CdG) ont mené l’enquête. L’activité de trois organes chargés de soutenir le Conseil fédéral, de début janvier à juin 2020, a été passée au crible. Conclusion: «la task force de l’OFSP a pris rapidement une place prépondérante dans l’organisation de crise fédérale», au détriment des deux autres organes. Les CdG «attendent du Conseil fédéral qu’il tire rapidement un bilan critique de son organisation de crise et qu’il procède aux adaptations nécessaires».

Reservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous