Comment l’âme humaine survit aux atrocités?

(Adam Ferguson/NY Times)

La violence engendre des traumatismes qui engendrent de la violence. Cette terrible ritournelle, qui la connaît mieux que les récentes victimes de la guerre? En Irak, on estime qu’une personne sur cinq souffre de troubles mentaux. 56% rapportent des symptômes de stress post-traumatique et 60% sont victimes de dépressions, soit plus du double qu’en Occident. Ces traumas qui mènent à la violence et au suicide trouvent un écho glaçant dans ce format texte et photos en noir et blanc du New York Times Magazine.

link

New York Times Magazine