Reservé aux abonnés

Combien de vaccinés infectés? La Suisse n'en sait rien

En Suisse, ces vaccinés-infectés qui sont invisibles. | Image d'illustration Keystone / Peter Klaunzer

Pendant que la science avance, la Suisse regarde. Les données sur l'efficacité des vaccins à ARN contre l'infection par Delta tombent d’Israël, du Canada ou encore du Royaume-Uni. Les autorités sanitaires suisses y sont suspendues. Faudra-t-il injecter une troisième dose? Dans quelle mesure le certificat Covid freine-t-il la circulation de Delta? Impossible d’articuler des réponses en se basant sur ce qui se passe dans le pays. C’est qu’en Suisse, les données sont très parcellaires.

Pourquoi c’est problématique. L’OFSP n’a pas accès au statut vaccinal des personnes dont le test est positif, note le dernier rapport de la task force scientifique de la Confédération. Or, sans ces données, il est compliqué d’évaluer l’impact de la vaccination sur la circulation virale dans le contexte suisse. Seule l’efficacité de la vaccination pour protéger des formes sévères de la maladie peut être directement évaluée grâce aux données nationales, puisque le statut vaccinal des personnes hospitalisées est connu.

Reservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous