| | News

Le scandale du prix des médicaments en Suisse va-t-il durer longtemps?

Image d'illustration. | Keystone / Gaetan Bally

«Certains médicaments sont deux fois plus chers qu’ils ne devraient l’être.» C’est la conclusion d’une analyse menée par curafutura, une des deux faîtières de l’assurance-maladie. L’examen du prix des vingt médicaments les plus chers en cours de réévaluation par l’OFSP représente un potentiel d’économie de 115 millions de francs et l’analyse du prix de tous les médicaments réévalués en cette année permettrait une économie de 250 millions, sur un marché global de 6,3 milliards de francs en 2020.

Pourquoi c’est important. L’Office fédéral de la santé publique (OFSP) réévalue le prix des médicaments remboursés par l’assurance-maladie tous les trois ans. Ce réexamen triennal a pour but de faire baisser les prix des médicaments, mais différents mécanismes freinent ce processus. Ainsi, en 2020 le marché des médicaments pris en charge par l’assurance-maladie a connu une croissance de 4,3% par rapport à 2019. Explications.

Cet article est réservé aux abonnés.

Tableau de bord climat

Un suivi interactif des grands indicateurs du dérèglement climatique et de ses solutions.