| | News

Climat: ces virus qui conquièrent le monde à dos de moustique

Un Aedes aegypti photographié sous un microscope du laboratoire Fiocruz au Bréseil en 2016. | Keystone / AP Photo / Felipe Dana

Malnutrition, exposition accrue aux canicules, feux de forêt, paludisme, virus de la dengue, Zika,… la liste est aussi longue que les indicateurs sont au rouge. Les effets du changement climatique sur la santé sont évalués chaque année dans un rapport de référence, le Lancet Countdown. Ce 20 octobre paraît la sixième édition du document, co-signé par une centaine d’auteurs issus de 43 institutions universitaires et agences des Nations unies. Et les nouvelles ne sont pas bonnes.

Ce dont on a choisi de vous parler. L’un des enseignements à tirer des 44 pages du rapport est que le changement climatique n’affecte pas uniquement la santé des populations des pays à faible revenu et de celles vivant près du niveau de la mer. Tout le monde est concerné. Ainsi, le risque d’épidémies de dengue, de chikungunya et de Zika augmente plus rapidement dans les pays bénéficiant d’un indice de développement humain très élevé, notamment en Europe.

Cet article est réservé aux abonnés.

Tableau de bord climat

Un suivi interactif des grands indicateurs du dérèglement climatique et de ses solutions.