Reservé aux abonnés

«Cher Conseil fédéral, ça suffit! Supprimez immédiatement les mesures sanitaires inutiles»

La charge d'Hans-Ulrich Bigler, directeur de l'USAM, est violente conte le Conseil fédéral et la Task Force scientifique de la Confédération, ce 25 janvier à Berne. | Keystone / Anthony Anex

«Notre pays aussi a besoin d’un Freedom Day», selon Casimir Platzer. A l’instar du président de GastroSuisse, six autres représentants d’une coalition d’associations économiques et de partis de droite ont exigé la levée immédiate de toutes les restrictions sanitaires encore en vigueur dans le pays ce mardi 25 janvier à Berne. Ils ont même une date pour ce Freedom Day: le 2 février.

Pourquoi on en parle. L’économie a assez souffert et il est temps d’en finir avec les mesures Covid, selon eux. Casimir Platzer a profité de la conférence de presse pour lancer un appel aux autorités: «Cher Conseil fédéral, ça suffit! Supprimez immédiatement les mesures sanitaires inutiles et disproportionnées.» Raisons évoquées: «tout le monde veut et a besoin de restaurants, cafés, bars, manifestations, concerts, matchs de football, salles de sport», sans contrainte.

Reservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous