| | News

Charles-Henry Rochat, 25 années à combattre la fistule obstétricale

Charles-Henry Rochat opère à l'hôpital Saint Jean de Dieu à Tanguieta au Bénin, le 15 avril 2019.| Nicolas Cleuet / Hans Lucas

Le vendredi 9 octobre, Charles-Henry Rochat a reçu le prix Alumnus de l’Université de Genève à l’occasion de la cérémonie du Dies Academicus. Ce spécialiste en urologie opératoire espère que cette récompense permettra de donner de la visibilité à Fistula Group, un réseau visant à soigner les fistules obstétricales et à former du personnel local et international à la chirurgie de cette pathologie, ainsi qu’à la prise en charge des femmes qui en souffrent. Portrait en images d’un médecin hors norme.

Pourquoi il faut en parler. La fistule obstétricale est une lésion induite lors d’un accouchement compliqué, quand la tête de l’enfant reste bloquée dans le petit bassin et comprime les tissus de la vessie et du rectum pendant des jours, ce qui conduit à la nécrose des tissus. Dans la plupart des cas, les femmes accouchent d’un enfant mort-né, le bassin dévasté. Inexistante depuis plus de 100 ans dans nos pays, la fistule obstétricale est courante en Afrique, à Madagascar et dans certaines régions d’Asie. Près de deux millions de femmes en souffrent à travers le monde.

Cet article est réservé aux abonnés.