| | Analyse

Certificat Covid: passez en mode light!

L'utilisation du certificat Covid light permet de limiter la circulation des données. | OFSP

Le certificat Covid sera obligatoire dès lundi 13 septembre dans de nombreuses activités de la vie quotidienne. C’est l’occasion de faire le point sur la façon d’utiliser cet outil numérique déployé par les autorités tout en protégeant au mieux nos données personnelles.

Pourquoi c’est important. La Suisse a mis au point une version «light» du certificat Covid destiné à l’usage domestique – c’est-à-dire à l’intérieur du pays. Cet effort fourni par la Confédération et suggérée par le Préposé fédéral à la protection des données et à la transparence (PFPDT) a vocation à limiter la circulation des données personnelles associées au certificat Covid.

Lire aussi: Le certificat Covid s’immisce dans nos vies quotidiennes dès le 13 septembre

Comment ça fonctionne. La version «light» est générée via l’application Covid Certificate. Elle n’est utilisable qu’en Suisse et sa validité est de 48 heures, pour des questions de protection des données ainsi que de validité des certificats obtenus via dépistage négatif.

Utiliser le certificat Covid light fait sens dans la mesure où les Suisses seront amenés dès le 13 septembre à l’utiliser beaucoup plus fréquemment.

Voici la marche à suivre pour l’activer.

Cet article est réservé aux abonnés.