Reservé aux abonnés

Cerniat et sa Pinte des Mossettes propulsés parmi les hot spots de la planète Food

L'événement a eu lieu le 29 août à Cerniat et un peut partout dans le monde. | Photo: Damien Serban - Gelinaz!

Le 29 août, de Lima à Stockholm, quelque deux cents chefs ont réinventé l’événement culturel le plus déjanté de la planète – le Gelinaz – pour faire entendre la voix des collègues victimes de la pandémie de Covid-19. Récit de cet événement chez Nicolas Darnauguilhem à Cerniat.

Pourquoi on y est allé. L’idée est sortie du cerveau toujours en ébullition de l’homme de médias et de culture Andrea Petrini en 2015. Réconcilier l’art et la Food, faire dialoguer les chefs les plus singuliers du moment et la culture sous toutes ses formes. Simultanément et en tout point de la planète. A La Paz, Odessa ou Oslo, Singapour ou San Francisco, Tokyo, Séoul, Berlin, Belfast, Lima, Brooklyn, mais aussi, tiens donc, Cerniat. Vous avez bien lu, Cerniat, au milieu des verts pâturages gruériens. Cerniat et sa Pinte des Mossettes propulsés parmi les hot spots de la planète Food.

Reservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous