| | News

Ce que le Ice bucket challenge a apporté à la maladie de Charcot

Image d'illustration. | Shutterstock / wanphen chawarung

Se verser un seau d’eau glacée sur la tête pour récolter des fonds. C’était le challenge de l’été 2014. Les fonds ainsi réunis ont permis de faire avancer la recherche sur la sclérose latérale amyotrophique (SLA), plus connue sous le nom de maladie de Charcot. Neurodégénérative, cette affection provoque une paralysie progressive de l’ensemble de la musculature, y compris les muscles respiratoires. L’issue est encore fatale et l’a été notamment pour le physicien Stephen Hawking et l’acteur Sam Shepard.

Pourquoi on en parle. Le 21 juin est la journée mondiale de la SLA. Si des personnalités du monde entier s’étaient mouillées en 2014, l’action est petit à petit retombée les années suivantes et a été évincée par l’urgence Covid ces derniers mois. Des Américains ont relancé une campagne virale pour l’été 2021. Le but à nouveau: se tremper pour la bonne cause.

Cet article est réservé aux abonnés.

Tableau de bord climat

Un suivi interactif des grands indicateurs du dérèglement climatique et de ses solutions.