| | News

Ce que l'on sait sur la persistance des symptômes post Covid-19

Image d'illustration | Shutterstock / Koldunov

Quand ils ont été diagnostiqués positif (ou supposé positif) au Covid-19 courant mars, les médecins leur ont dit qu’ils allaient sans doute vivre trois semaines difficiles en quarantaine à la maison puis qu’ils seraient rétablis. Pourtant, trois mois après, certains patients éprouvent encore des symptômes. Ils commencent à se rassembler sur les réseaux sociaux sous les hashtags #apresJ20, #apresJ60, #apresJ90 et à se regrouper en associations. Aujourd’hui, personne ne sait expliquer précisément ce qui leur arrive.

Pourquoi on vous en parle. Si certains médecins se montrent sceptiques devant la persistance de ces symptômes ou face à des complications tardives suite à l’épisode viral initial, d’autres, infectiologues, pneumologues ou internistes, mettent en place des consultations Covid, ainsi que des études pour chercher à comprendre.

Cet article est réservé aux abonnés.