| | Reportage

«Ça fait pas mal»: à la rencontre des premiers enfants vaccinés de La Chaux-de-Fonds

Un dessin d'enfant décore un box de vaccination de Polyexpo. | Keystone / Valentin Flauraud

Aurélien, 5 ans, est venu accompagné de son cochon-vache, une peluche multicolore logée dans le creux de son coude. Sur l’épaule du petit garçon, un pansement, et sur le visage de sa mère, un large sourire. Ça y est, ses deux enfants de 5 et 9 ans sont vaccinés contre Covid-19. Comme eux, 84 enfants étaient présents sur le site de Polyexpo à La Chaux-de-Fonds samedi 8 janvier, jour du lancement de la vaccination des 5-11 ans dans plusieurs cantons romands. L’événement était attendu par des centaines de familles en Suisse romande, minoritaires, mais décidées. Reportage.

Pourquoi c’est intéressant. Dans le canton de Neuchâtel, les places pour la vaccination des enfants sont parties comme des petits pains et deux nouvelles sessions ont déjà été fixées. Une nouvelle qui réjouit le Canton, lequel explique toutefois n’avoir fixé aucun objectif. Les vastes campagnes de santé publique pour la vaccination des adultes ont laissé leur place, chez les plus petits, à une offre de santé facultative où seuls comptent l’intérêt individuel de l’enfant et la volonté des parents.

Cet article est réservé aux abonnés.

Heidi.news sur Telegram, chaque fin de journée, recevez les articles les plus importants.
Inscrivez-vous!