| | News

Branle-bas de combat contre la pénurie d’engrais en Suisse

Image d'illustration. | Keystone / Laurent Gilliéron

La crise des engrais qui secoue le monde agricole européen depuis le mois de septembre a atteint la Suisse. Fait rare, lundi 20 décembre, le département fédéral de l’économie, de la formation et de la recherche (DEFR) annonçait la libération des réserves obligatoires d'engrais afin de remédier aux difficultés d’approvisionnement, car les importations actuelles ne suffiront pas à couvrir les besoins.

Pourquoi c’est important. Les engrais azotés sont un élément essentiel de l’agriculture conventionnelle. De plus, depuis 2018 il n’y a plus de production en Suisse. Les entreprises concernées auraient arrêté la production pour des raisons stratégiques et économiques. La Suisse est donc entièrement dépendante des importations. A quelques semaines des premiers épandages de la saison, la situation est préoccupante.

Cet article est réservé aux abonnés.

Heidi.news sur Telegram, chaque fin de journée, recevez les articles les plus importants.
Inscrivez-vous!