| | Interview

Bertrand Piccard: «Disons-le, c'est une honte que le noma existe encore en 2021»

Bertrand Piccard, lors du Forum des 100, le 9 mai 2019. | Keystone / Laurent Gilliéron

Depuis la fin des années 1990, Bertrand Piccard s’est investi dans la lutte contre le noma, une maladie, liée principalement à la pauvreté et à la malnutrition. qui tue et défigure des dizaines de milliers d’enfants chaque année. Cofondateur de l’ONG Winds of hope, Bertrand Piccard avait interpellé Heidi.news sur Twitter lors de la récente publication de notre enquête sur cette maladie: «A votre disposition pour en parler». Chiche!

Lire aussi: Enquête sur une association de lutte contre le noma peu scrupuleuse

Mais pas facile de trouver un créneau encore disponible dans son agenda de médecin-explorateur. Il nous a tout de même accordé une trentaine de minutes: «Pour parler du noma, je prendrai toujours le temps qu’il faut!»

Heidi.news Comment est né votre engagement contre le noma?

Bertrand Piccard – Au retour de mon tour du monde en ballon (en 1999, ndlr.), il m’a paru évident de soutenir des initiatives en faveur de l’environnement et des énergies propres, ce que je fais à travers la fondation Solar Impulse, mais aussi d’être engagé envers ceux qui en ont le plus besoin sur la planète. C’est Edmond Kayser, fondateur de Terres des Hommes, puis de la Fondation Sentinelles dédiée au noma, qui m’a fait rencontrer Marie-Hélène Leclerc qui travaillait alors à l’Organisation mondiale de la Santé (OMDS). Elle avait élaboré tout un programme de lutte contre le noma mais n’avait aucun moyen financier à disposition pour le déployer. Elle m’a reçu les larmes aux yeux en me disant «vous devez recevoir beaucoup de sollicitations, je n’ai pas osé vous contacter directement». Je connaissais le noma et j’avais vu en Afrique les ravages que provoquent cette maladie, j’ai décidé de la soutenir dans sa démarche.

Quel angle d’attaque avez-vous choisi sur le terrain?

Cet article est réservé aux abonnés.

Tableau de bord climat

Un suivi interactif des grands indicateurs du dérèglement climatique et de ses solutions.