Reservé aux abonnés

En hausse de 6,2% en 2019, les dépenses en médicaments atteignent des sommets

Pharmacie. | Keystone / Gaetan Bally

Selon curafutura, une des deux faîtières de l’assurance-maladie, les dépenses en médicaments ont augmenté de 6,2% en 2019. Cela fait bondir la facture à charge de l’assurance obligatoire des soins à presque sept milliards de francs. Cette tendance est générale, mais ce sont les anticancéreux qui font le plus fortement grimper la note avec une hausse de 15%.

Pourquoi c’est important. Les données publiées ce 20 janvier 2020 font planer la menace d’une hausse des primes d’assurance-maladie pour 2021. De plus, les économies annoncées le 25 octobre 2019 par l’Office fédéral de la santé publique (OFSP), chiffrées à 100 millions de francs par an dès cette année, n’arrivent pas à juguler la hausse continue de ces dépenses: elles ont augmenté de 26% en cinq ans.

Reservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous