Reservé aux abonnés

Cinquième vague: aux Grangettes, la priorité est de «garder les soignants à bord»

Dans l'unité des soins intensifs de La Clinique des Grangettes début décembre 2021. | Heidi.news / LM

A la Clinique des Grangettes à Genève, la fin de vie et son commencement ne sont séparés que par un plafond. 1er étage: maternité, 2e étage: soins intensifs. Ding. Les portes de l’ascenseur s’ouvrent sur une unité de médecine intensive de six lits flambant neuve, et presque pleine. Ce jeudi 2 décembre, quatre lits sur six sont occupés, dont trois par des patients Covid-19. Alors que la cinquième vague déferle sur le canton de Genève, à la Clinique des Grangettes, la priorité numéro un est de garder «les soignants à bord». Des soignants fatigués après bientôt deux ans de crise.

Pourquoi on est allé prendre la température. Depuis une quinzaine de jours, le nombre de patients hospitalisés des suites du Covid-19 augmente rapidement dans le canton de Genève. Le jeudi 2 décembre, les HUG ont basculé en mode crise, avec plus de lits dédiés aux patients Covid-19 et de nouvelles restrictions au niveau des visites. Comme depuis le début de la crise sanitaire, les cliniques privées sont intégrées au dispositif.

Reservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous