| | Analyse

Autisme au féminin: quand le diagnostic souffre d’un biais de genre

L'autisme peut-être diagnostiqué de manière fiable dès l’âge de 2 ans. | Pixabay / Design_Miss_C

Les hommes atteints d’autisme léger sont trois à quatre fois plus nombreux que les femmes. Bien qu’associée à des facteurs biologiques, cette différence serait également due à un sous-diagnostic chez les femmes. La méconnaissance du profil autistique féminin prétérite considérablement les femmes concernées.

Pourquoi on en parle. Les inégalités de genre touchent tous les domaines de la société, et la santé n’y fait pas exception. L’autisme a toujours été considéré comme un trouble neuro-développemental affectant principalement les hommes. Mais de nombreuses études parues ces dernières années viennent relativiser cette sur-représentation masculine. Il semblerait que ce qu’on appelle en médecine les troubles du spectre autistique (TSA) «légers», c’est à dire sans déficit intellectuel, soient plus difficilement détectés chez les femmes.

Cet article est réservé aux abonnés.

Tableau de bord climat

Un suivi interactif des grands indicateurs du dérèglement climatique et de ses solutions.