| | Radar

Au Brésil, un rapport d'enquête pourrait faire tomber Bolsonaro

Jair Bolsonaro en octobre 2021. | Keystone / EPA / Joedson Alves

Les 1178 pages du rapport d’enquête sont accablantes. Durant six mois, une commission du Sénat brésilien a investigué sur la gestion de la crise sanitaire au Brésil. Ce mercredi 20 octobre, elle va demander l’inculpation de Jair Bolsonaro accusé de négligence, d’incompétence et de négationnisme scientifique, rapporte le Guardian. La Commission d’enquête parlementaire brésilienne a retenu neuf chefs d'accusation parmi lesquels figurent le crime contre l'humanité, l'incitation au crime et le charlatanisme. A noter que le «génocide de populations indigènes» a été retiré en toute fin de processus, car il ne faisait pas unanimité au sein de la commission d’enquête.

Pourquoi la colère gronde. La crise sanitaire a coûté la vie à plus de 600’000 Brésiliens et fragilisé encore un peu plus les communautés indigènes. Dès le début de l’épidémie, Jair Bolsonaro a minimisé les risques et s’est ouvertement opposé aux mesures de protection. La décision du président de ne pas acquérir de vaccins entre juillet 2020 et janvier 2021 est également jugée inacceptable. S’il est peu probable que le président soit poursuivi tant qu’il restera au pouvoir (l’inculpation étant du ressort du procureur général), les dommages politiques causés par l’enquête pourrait lui coûter sa réélection l’année prochaine, estime le Guardian. Sa cote de popularité est actuellement au plus bas.

link

A lire sur le Guardian

Tableau de bord climat

Un suivi interactif des grands indicateurs du dérèglement climatique et de ses solutions.