| | Radar

Après des vacances au ski en Suisse, une Belge provoque une quarantaine géante

Image d'illustration: des skieurs font la queue à La Lécherette près du Col des Mosses (le nom de vraie station n'a pas été dévoilé). | Keystone / Jean-Christophe Bott

Deux écoles fermées, 5000 personnes en quarantaine et des dépistages massifs. C’est la réponse sans appel des autorités sanitaires belges après l’identification d’une femme positive au variant britannique du Covid-19 dans la région d’Anvers. Cette dernière a passé ses vacances de Noël dans une station de ski suisse, dont le nom n’a pas été dévoilé, et a ignoré les règles de quarantaine de retour au plat pays. En Belgique, les personnes en provenance de Suisse doivent se mettre en isolement pendant sept jours et passer deux tests de dépistage.

Pourquoi ce n’est pas de chance. La situation est le fruit d’un malheureux concours de circonstances, résume les journaux belges relayé par le quotidien argovien Aargauer Zeitung: après avoir brisé sa quarantaine pour accueillir sa fille à domicile à son retour, la femme a reçu un premier résultat négatif. Deux jours plus tard, le résultat du second test a été cette fois positif, tandis que l’enfant avait continué à se rendre à l’école. Bilan des courses: l’élève a eu le temps de transmettre le virus à une camarade qui l’a ensuite transmis à sa mère, elle-même enseignante dans une autre école. Les écoliers, leur famille et les enseignants des deux écoles ont donc été placés en quarantaine, soit un total d’environ 5000 personnes.

link

A lire sur AargauerZeitung(DE)

Heidi.news sur Telegram, chaque fin de journée, recevez les articles les plus importants.
Inscrivez-vous!