| | Radar

Alain Berset estime ne pas avoir assez remis la science en question

Alain Berset, le 19 mai à Berne | Keystone / Anthony Anex

Le temps des bilans arrive. Observer ce qui a été fait et décidé depuis début 2020 pour en tirer des leçons va occuper de nombreux officiels ces prochains mois. Alain Berset, conseiller fédéral en charge de la santé, a entrouvert la voie jeudi 20 mai dans l’émission Gredig direkt sur SRF en expliquant: «Je n'ai pas assez remis en question la science au début» de l’épidémie. Cette allusion concerne essentiellement les masques.

Pourquoi on en parle. La nécessité ou non de rendre le port du masque obligatoire dans le pays a généré de nombreux débats de spécialistes au printemps 2020. «Cela nous a amenés à prétendre que les masques pouvaient même être nuisibles», avance le Fribourgeois. Se reposer sur la parole scientifique «était très confortable» pour le Conseil fédéral. «Avec le recul, je dois dire que j'aurais dû me poser davantage de questions» a encore reconnu le Conseiller fédéral, avant de saluer la stratégie et les décisions prises pour la vaccination dans le pays. Le travail d’introspection ne fait que commencer.

link

Aécouter sur Gredig direkt de la SRF (DE)

Tableau de bord climat

Un suivi interactif des grands indicateurs du dérèglement climatique et de ses solutions.