A Singapour, un bébé sain naît avec des anticorps contre Covid-19 

Image d'illustration. | Keystone / PublicDomainPicures

Un nouveau-né singapourien suscite l’engouement médiatique depuis ce dimanche 29 novembre. Le bébé présente des anticorps contre Covid-19 sans avoir été infecté par Sars-CoV-2. Cela s’explique par le fait que sa mère, âgée de 31 ans, a contracté Covid-19 alors qu’elle était enceinte de 10 semaines, rapporte le quotidien singapourien The Straits Times. Elle aurait transmis ses propres anticorps au fœtus via le placenta, un phénomène fréquent lorsqu’une mère contracte un virus ou se fait vacciner en cours de grossesse, détaille David Baud, chef du service de gynécologie-obstétrique du CHUV, au micro de la RTS.

Pourquoi on en parle. La protection contre Covid-19 que confèrent les anticorps acquis grâce à la mère n’est pas connue, mais laisse présager qu’un vaccin chez les femmes enceintes pourrait participer à immuniser les nouveaux-nés. A l’heure actuelle, la dynamique de la maladie chez la femme enceinte et la façon dont la présence du virus affecte la santé du fœtus sont encore largement méconnues. L’OMS indique que le niveau de risque de contamination de la mère au fœtus pendant la grossesse ou au bébé pendant l’accouchement n’est pas encore établi, bien qu’une transmission materno-fœtale ait déjà été démontrée.

link

A lire sur The Straits Times (EN)