| | Radar

A Saint-Pétersbourg, foot et flambée du Covid

La ville impériale russe abritera vendredi soir le quart de finale opposant la Suisse à l'Espagne sur fond de croissance exponentielle des contaminations, probablement dues au variant Delta.

Pourquoi c’est préoccupant. Une poussée épidémique repérée d’abord chez des supporters finlandais, lorsque 300 cas ont été détectés dans la cité russe après le match contre la Belgique. Au 28 juin, sur l’ensemble du pays, ce sont plus de 21’000 infections annoncées, pour 611 personnes décédées. La municipalité a pris de nouvelles dispositions sanitaires comme l'interdiction de vente de nourriture dans les fan-zones, où un accès restreints aux restaurants. Sur l’ensemble du pays, un peu moins de 12% des Russes sont totalement vaccinés.

link

La Croix

Heidi.news sur Telegram, chaque fin de journée, recevez les articles les plus importants.
Inscrivez-vous!