Reservé aux abonnés

A Lyon, du matériel suisse pour dépister Covid-19 par le souffle

Institut de recherches sur la catalyse et l'environnement de Lyon

On en a rêvé lorsque la première vague a submergé l’Europe. Des chercheurs lyonnais l’ont — presque — fait. Ils mettent au point une méthode de dépistage de Covid-19, instantanée et non invasive, aussi simple qu’un éthylotest. Le point sur cette technologie, qui utilise notamment un spectromètre de conception suisse.

Pourquoi c’est prometteur. Si cette méthode de dépistage s’avère efficace, elle pourrait être déployée à large échelle dans les lieux nécessitant un diagnostic rapide, comme les hôpitaux, les aéroports, les salles de spectacles… Au-delà de la pandémie de Covid-19, elle ouvrirait aussi un nouvel horizon pour le dépistage d’autres pathologies: maladies respiratoires, mais aussi digestives ou cancers.

Reservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous