| | News

A l'approche de Noël, le variant Omicron gâche la fête

A Zurich comme partout ailleurs, montrer patte blanche et QR code pour accéder aux marchés de Noël | Keystone / Christian Beutler

Pour ce dernier dimanche avant Noël, alors que tout le monde souhaite échapper au stratus en plaine, profiter du soleil en montagne et se glisser voluptueusement dans l’ambiance des fêtes de fin d’année, il faut déchanter et se rendre à la cruelle évidence. C’est une fois encore le coronavirus et son variant Omicron qui font la une de l’actualité et alimentent les conversations. Les fêtes seront, cette année comme la précédente, marquées du sceau des restrictions, des clivages et des incertitudes.

Pourquoi c’est clivant. Les nouvelles mesures annoncées par le Conseil fédéral vendredi sont plutôt bien accueillies, approuvées par la majorité des partis politiques, à l’exception de l’UDC. Un sondage publié ce dimanche montre que les deux tiers des Suisses approuvent sa stratégie 2G – limitation du certificat Covid aux vaccinés et aux guéris –, alors qu’elle divise dans les milieux économiques et culturels. Elle est loin de faire l’unanimité chez les restaurateurs et fait hurler les tenanciers de bars et de discothèques.

Cet article est réservé aux abonnés.

Heidi.news sur Telegram, chaque fin de journée, recevez les articles les plus importants.
Inscrivez-vous!