| | News

A Genève, les jeunes patients Alzheimer ne seront plus obligés d'aller en EMS

Roxanne, venue témoigner de son expérience, et Mikaëla Halvarsson, l'une des initiatrices du projet. | Heidi.news / LM

Ils ont 60, 50 ou même 40 ans et ne se rappellent parfois plus du visage de leurs propres enfants. En Suisse, les personnes de moins de 65 ans atteintes d’Alzheimer ou d’une autre forme de démence sont plusieurs milliers. Lorsque le maintien à domicile n’est plus possible, ils atterrissent en maison de retraite, bien que ces structures ne correspondent pas à leurs besoins. C’est pour pallier cette lacune dans le réseau de soins que l’association Maison Hemma a vu le jour — avec à sa tête le directeur de Clair Bois, Pierre Coucourde. Une structure d’accueil sera ouverte fin 2022.

Pourquoi on en parle. Cette structure, financée par des fonds privés, est la première du genre en Suisse, selon ses responsables. Elle a été présentée mardi 21 septembre à Onex, en présence du conseiller d’Etat genevois Mauro Poggia. La Maison Hemma accueillera une dizaine de personnes de façon permanente, pour moitié moins cher qu’en EMS. Les habitants pourront y accueillir leur famille, même pour la nuit.

Cet article est réservé aux abonnés.

Tableau de bord climat

Un suivi interactif des grands indicateurs du dérèglement climatique et de ses solutions.