Reservé aux abonnés

Première greffe d’un cœur de porc: «Les jours et semaines à venir, c'est l'inconnue totale»

L'équipe de transplanteurs de Baltimore, le 7 janvier 2022. | Raphael Meier, courtoisie.

C’est un de ces exploits qui marquent l’histoire de la médecine. Une équipe de transplanteurs de l’hôpital universitaire de Baltimore a réalisé le 7 janvier 2022 la transplantation d’un cœur de porc transgénique chez un patient de 57 ans, inéligible à la greffe classique. C’est la première fois qu’une xénotransplantation cardiaque est réussie, depuis les échecs des années 80.

Pourquoi c’est important. Les listes d’attente pour la transplantation d’organes se comptent en mois ou années et le besoin thérapeutique est criant. Cette première vient asseoir la perspective de voir la xénotransplantation étendue aux patients en impasse thérapeutique, faute d’organe disponible. Mais le chemin sera encore long.

Reservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous